Accueil » Tests HighTech » Périphériques » SSD » Test du SSD Crucial P1 500Gb, le NVMe à prix d’ami

Test du SSD Crucial P1 500Gb, le NVMe à prix d’ami

Aujourd’hui, tous ceux qui s’intéressent un minimum à l’informatique le savent : il faut un SSD dans son ordi pour avoir une machine réactive (au moins un minimum). Mais depuis, le progrès est passé par là et l’on trouve différents types de SSD, et maintenant que les M2 sont dans la place, sur une connectique Pcie 4x pour les plus rapides, voilà que la norme NVMe a fait son entrée. Plus rapide et n’offrant que des bénéfices en termes de performances, c’est ce que l’on peut intégrer de mieux aujourd’hui dans son ordinateur. C’est un SSD de ce type que nous testons aujourd’hui, à savoir le Crucial P1 en version 500Gb, un modèle au rapport qualité/quantité de stockage/performances/prix très intéressant. Après avoir testé le Crucial MX500, on vous dit tout sur ce P1.

Crucial P1 CT500P1SSD8 SSD...
368 Commentaires
Crucial P1 CT500P1SSD8 SSD...
  • Des capacités allant jusqu’à 1 To avec des vitesses de lecture/écriture séquentielle allant jusqu’à 2000/1700 Mo/s
  • L’interface NVMe PCIe marque un tournant dans l’innovation en matière de stockage

Unboxing

Comme à son habitude, Crucial nous livre son petit dernier dans son packaging habituel, siglé P1 (même packaging que son frère le Crucial MX500 M2 1To) C’est donc une petite boite en carton au design connu mais efficace (bande blanche en bas pour préciser la capacité et le type de disque et la partie haute foncée sans fioriture avec le logo « Crucial, by Micron » qui renferme le disque au format M2. Quelques précisions en plusieurs langues à l’arrière viennent remplir la face arrière.

Une fois déballé, nous retrouvons le SSD Crucial P1 dans son enveloppe de maintien en plastique et un petit guide en papier (renvoyant vers le support du site Internet pour l’installation et le téléchargement du logiciel de clonage/transfert de données Acronis True Image) et c’est tout. L’essentiel est là et nous n’en demandons pas plus.

Pour ce qui des logiciels (principalement celui de gestion globale), il suffira de se rendre sur le site du fabricant pour y télécharger la dernière version (logiciel : Crucial Storage Executive).

Design du SSD

Au premier abord, nous nous rendons compte qu’il s’agit d’un SSD de type M2, au format 2280 (22mm de côté pour 80mm de longueur), et qu’il ne dispose pas d’origine de radiateur de refroidissement.

N’y allons pas par quatre chemins, ce SSD est visuellement on ne peut plus basique. Le PCB est noir, les puces sont présentes d’un côté (nous comptons 2 puces de stockage), et une étiquette d’informations précisant la marque, le nom du modèle, le type, la taille, la capacité … est posée sur la face avant (côté puces).

Ne disposant pas de radiateur d’origine, il pourra donc s’intégrer aisément dans un ordinateur portable pourvu d’un port M2 (supportant le NVMe ou pas), mais il sera tout à son aise également dans n’importe quel ordinateur fixe.

Caractéristiques techniques

  • Marque : Crucial
  • Série : P1
  • Gamme de Produit : SSD grand public
  • Taille produit : M.2 Type 2280 (22mm x 80mm)
  • Capacité : 500GB
  • Connexion : NVMe/PCIe Gen3 x4 Interface
  • Technologie des puces : Nand 3D QLC (implémentation SLC cache unique)
  • Contrôleur : Silicon Motion SM2263EN
  • Performances : Lecture séquentielle :  1,900 MB/s ; Écriture séquentielle : 950 MB/s ; Lecture 4KB random IOPS : 90K ; Écriture 4KB random IOPS : 220K
  • MTTF (temps moyen de fonctionnement avant panne) : 1,8 million d’heures
  • Endurance : 200 To (total d’octets écrits)
  • Conformité : FCC, UL, TUV, KCC, BSMI, VCCI, CE, WEEE, RCM, Morocco, ICES, Halogen Free, RoHS, China RoHS,NVM Express™
  • Firmware pouvant être mis à niveau par l’utilisateur
  • Températures de fonctionnement : 0 à 70°C
  • Consommation électricité active : 100 mW
  • Garantie : 5 ans
  • Contenu de l’emballage : M.2 SSD PCIe NVMe Gen 3, Acronis® True Image™ for Crucial cloning software and installation instructions

Prise en main

En achetant ce SSD Crucial P1, nous vous conseillons d’avoir la config derrière qui va bien, suffisamment puissante et supportant la norme NVMe afin de ne pas brider ses possibilités (ou alors de se dire que ce disque pourra éventuellement être utilisé plus tard pour un upgrade allant en ce sens).

Sa mise en place dans un ordinateur (fixe dans notre cas) se fait très simplement, comme cela aurait été le cas avec n’importe quel autre SSD M2. Sitôt en place, nous y installons Windows 10×64 1909, puis les mises à jour (les drivers et compagnies nous vous passons les détails …) sans le moindre souci de compatibilité. Nous ne sommes pas passés par Acronis pour transférer une ancienne installation de Windows, préférant repartir de zéro, mais Crucial propose avec ce logiciel (Acronis) une solution pour cloner/formater/partitionner/sauver/restaurer et transférer votre SSD, il sera ainsi possible de migrer d’un ancien disque (HDD ou SSD) à ce P1 sans perdre son installation Windows et tout ce qu’il contient, c’est très appréciable.

Même si un SSD peut être utilisé sans la moindre opération supplémentaire que sa mise en place, nous vous conseillons d’installer sur votre ordinateur (Windows) le logiciel de contrôle Crucial Storage Executive, qui permet, entre autres, de mettre à jour le firmware du SSD si ce n’est pas déjà fait d’usine, dans notre cas, il comportait bien la dernière version.

Avant de rentrer dans le détail des mesures, nous tenons à vous informer que Crucial propose, à l’instar de certaines autres marques comme Samsung avec le Rapid mode ou encore PlexTurbo chez Plextor, un mode « hybride » baptisé Momentum Cache. Derrière cette mystérieuse appellation se cache une technologie qui dans les grandes lignes utilise une partie de la mémoire vive comme cache pour le stockage, l’avantage étant que la mémoire vive d’un ordinateur est bien plus rapide encore que les meilleurs SSD NVMe. La quantité de mémoire qui peut être réservée à cet effet (au besoin et si le système n’en a pas besoin) ne peut dépasser un quart de la quantité totale de mémoire vive, pour un maximum de 4Go (vous l’aurez compris, l’idéal pour utiliser cette fonctionnalité est de posséder 16Go de ram ou plus, même si avec 8Go cela pourrait aussi faire l’affaire).

Au quotidien, il faut avouer que l’on remarque un démarrage et une extinction rapide de l’ordinateur, une réactivité rarement mise en défaut et des transferts/installation rapides.

Si les vitesses annoncées (et que nous avons mesurées plus bas) sont entre 2 et 3 fois plus rapides que pour un SSD sata3 classique, le passage à ce P1 ne nous a pas paru être un coup de pied aux fesses en termes de ressenti dans l’utilisation classique (comme l’est le passage d’un HDD à un SSD). C’est dès lors qu’il y a un besoin en transfert de données que l’on se rend compte que l’on est quand même au-dessus des SSD Sata3 qui eux plafonnent à 550Mo/s en général (dans les meilleures conditions), les installations lourdes des derniers jeux et les copies de gros fichiers sont ici plus rapides.

Bien sûr, il existe encore plus rapide sur le marché concernant les SSD NVMe mais force est de constater que leurs prix ne sont pas du même acabit que ceux demandés par Crucial pour ses P1, surtout que nous supposons que la différence de performances réellement ressentie au quotidien risque de ne pas être à la hauteur du supplément dépensé lors de l’achat, mais cela reste un avis ne regardant que nous.

Performances du Crucial P1 500Gb

Avant de rentrer dans les détails, voici la configuration de test qui a été utilisée pour réaliser les mesures : Intel Core I7 8700K, 2x8GB DDR4 3000 Crucial Ballistix Tracer RGB, MSI Z370 Gaming Pro Carbon et Asus GeForce GTX 1060 6Go DUAL. Pour réaliser les tests de copie, nous avons utilisé un second SSD Western digital WD Black PCIe / NVMe 512Go (câblé en PCI-Express 4x sur la carte mère). De plus, il faut savoir que les résultats peuvent varier en fonction de l’état du disque au moment de la mesure (température du disque, charge du système …) même si nous avons tout fait au mieux pour tirer le meilleur du SSD.

Concernant les mesures, nous avons réalisé des benchmarks mais aussi des transferts pour mieux nous rendre compte des performances utilisables au quotidien, et ceci avec et sans le cache « Momentum » activé, qui est une solution logicielle de Crucial qui permet d’utiliser une quantité de ram (beaucoup plus rapide que n’importe quel SSD) comme cache pour le SSD, afin de théoriquement gagner en vitesse.

Déjà, ce qui  saute aux yeux, ce sont les tests synthétiques (benchmarks) où l’activation du Momentum cache booste considérablement les débits, que ce soit en écriture ou en lecture, les valeurs représentent alors la vitesse de la RAM combinée à celle du SSD lorsque la taille de cache allouée est saturée. Cette valeur dépendra donc de la vitesse de la RAM ainsi que la quantité installée (dans tous les cas la limite de cache est de 4GB, comme dans notre test).

Avec CrystalDiskMark, nous pouvons visualiser les vitesses de lecture et écriture qui sont proches de celles données par le constructeur (sans le Momentum Cache pour visualiser les vitesses réelles du disque) : Lecture 1797 MB/s mesurés pour 1900 MB/s annoncés et pour l’écriture 986 MB/s mesurés pour 950MB/s annoncés. C’est donc un poil moins bien qu’annoncé en lecture mais mieux en écriture. Samsung Magician nous confirme ces mesures et nous informe également des iops : 90 000 en lecture et plus de 227 000 en écriture, valeurs qui étaient annoncées par le fabricant. Nous remarquons également que l’activation du Momentum Cache augmente considérablement les iops.

En revanche, lors des transferts/copies, l’activation du Momentum Cache grève les vitesses par rapport à sans.

Il est bon de constater que la vitesse d’écriture atteint la vitesse de 928,9 Mo/s, cette valeur n’est pas très loin des 950 Mo/s annoncés. Pour ce qui est de la vitesse de lecture (copie depuis le P1 vers le  WD Caviar Black donc P1 en lecture) nous avons mesuré un bon 781,7 Mo/s, malheureusement, cette valeur correspond à la vitesse d’écriture max du second SSD = WD Caviar Black (vitesse confirmée par CrystalDiskMark) sur lequel le fichier était copié. Nous n’avions pas de SSD capable d’atteindre plus de 1900 Mo/s de débit en écriture, ce qui aurait pu nous donner une valeur plus proche de la réalité concernant cette vitesse de lecture du P1 annoncée à 1900 Mo/s, il faudra nous contenter des mesures réalisées par les 3 benchmarks, qui en passant, concordent, il ne devrait donc pas y avoir de raison de s’inquiéter à ce sujet.

Conclusion du test

Au final, que penser de ce P1 : s’il n’est pas le plus rapide des SSD M2 NVMe/PCIe x4, il reste un choix intelligent surtout lorsque l’on regarde son prix de plus près, qui le propulse dans les meilleurs rapports qualité/quantité de stockage/performances/prix.

Crucial propose une suite logicielle, ou plutôt 2 suites logicielles intéressantes : Acronis pour le clonage/migration/transfert/sauvegarde/restauration d’installations Windows et Crucial Storage Executive qui lui permet de suivre l’état de son disque, le mettre à  jour simplement et également d’activer ou désactiver le Momentum Cache.

La seule remarque que nous aurions concernant ce disque serait la trop grande différence de vitesse d’écriture avec le modèle supérieur de 1To (1700Mo/s pour le 1To au lieu de 950Mo/s sur le 500Go), qui le rend un peu plus intéressant encore en termes de rapport qualité/prix.

Pouvant être trouvé à moins de 65€ sans trop se casser la tête (soit à peu près le même tarif que le MX500 au format M2 et connectique Sata du même fabricant), ce serait dommage de s’en priver ! Il est donc idéal pour les petits budgets ou ceux qui souhaitent investir leur budget dans le reste de la configuration. Découvrez également les meilleurs SSD.

On attend tout de même de la marque un modèle plus performant (et sûrement plus cher).

Crucial P1 CT500P1SSD8 SSD...
368 Commentaires
Crucial P1 CT500P1SSD8 SSD...
  • Des capacités allant jusqu’à 1 To avec des vitesses de lecture/écriture séquentielle allant jusqu’à 2000/1700 Mo/s
  • L’interface NVMe PCIe marque un tournant dans l’innovation en matière de stockage
Test du SSD Crucial P1 500Gb
Note Globale
4.3
  • Packaging / design
  • Performances
  • Rapport qualité / prix
  • Garantie

Crucial P1 500GB : Avis

Crucial propose un SSD M2 NVMe PCIe 4x au rapport qualité/prix très intéressant. Si l’on peut trouver mieux en performances pures, cela se fera en échange de beaucoup d’euros en plus. Son bundle est complet (et dématérialisé), et il n’y a que la vitesse d’écriture qui pêche pour un disque de cet acabit (surtout en comparaison à la version 1To).

 

Les Plus

  • Super rapport qualité/prix/performances/capacité
  • Performances générales pour le quotidien
  • Logiciel de clonage inclus
  • Possibilité de ramdisk (Momentum Cache)
  • Garantie 5 ans

 

Les Moins

  • Vitesse d’écriture trop réduite par rapport au modèle 1To
  • Momentum Cache lors des copies
  • On attend un vrai modèle NVMe très rapide

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Participez à de nombreux concours

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.