Accueil » Tests HighTech » TEST – Crucial MX500 500Go SSD 2,5″ Sata3 – CRUCIAL

TEST – Crucial MX500 500Go SSD 2,5″ Sata3 – CRUCIAL

Depuis l’arrivée des SSD dans nos machines, nous nous sommes habitués à ce que tout aille très vite avec nos ordinateurs : démarrage, ouverture des logiciels … si bien qu’aujourd’hui, il faut l’avouer, nous ne pourrions plus nous en passer. Si ce petit monde a quand même évolué depuis ses débuts (connectique, format, vitesse …), le traditionnel Sata 2,5″ reste un classique qui trouvera sa place aussi bien dans un ordinateur fixe que dans un portable standard. C’est le dernier modèle de Crucial, le MX500, que nous testons aujourd’hui dans sa version 500Go. Si Crucial a su se faire une place et une réputation avec ses prédécesseurs, ce dernier venu saura-t-il leur faire honneur et rester dans la course ?

UNBOXING / DESIGN

Le petit dernier de Crucial ne fait pas dans l’originalité et reprend le design de ses prédécesseurs. Les habitués ne seront pas dépaysés et les nouveaux ne trouveront rien à redire.

C’est donc dans un carton bleu marine et gris qu’est renfermé le SSD qui reprend les mêmes couleurs.

Le SSD en lui-même est on ne peut plus classique avec  ses dimensions de disque Sata en 2,5″, un adaptateur d’épaisseur autocollant est fourni et permet de le loger sans aucun jeu dans des ordinateurs ou des emplacements de 9,5mm (le SSD faisant l’épaisseur standard de 7mm).

Son châssis en aluminium permet un meilleur refroidissement de l’ensemble du SSD, les parois faisant office de radiateur.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Marque/modèle : Crucial MX500
Taille produit : SSD interne 2,5 pouces (existe aussi en M.2 type 2280)
Densité : 500 Go (existe aussi en 250 Go, 1 To et 2 To)
Garantie : limitée de 5 ans.
Détails produit : 500 Go SSD interne 2,5 pouces • SATA 3 6.0 Gbs560 Mo/s en lecture, 510 Mo/s en écriture (les vitesses de lecture/écriture sont les mêmes pour toutes les versions)
Lecture aléatoire / écriture aléatoire(en iops) : 95 000 / 90 000 (pour toutes les versions)
Gamme de Produit : SSD grand public
Connexion : SATA 6.0Gb/s (existe aussi en M.2 type 2280)
Taille – épaisseur : 2,5 pouces, 7.0mm (M.2 ; 22×80)
Durée de vie (MTTF) : 1,8 million d’heures
Endurance : Disque 500 Go : 180 To Total d’octets écrits (TOE), soit 98 Go par jour pendant cinq ans (disque 250 Go : 100 To Total d’octets écrits (TOE), soit 54 Go par jour pendant cinq ans, disque 1 To : 360 To Total d’octets écrits (TOE), soit 197 Go par jour pendant cinq ans, disque 2 To : 7000 To (ou 700 ?) Total d’octets écrits (TOE), soit 383 Go par jour pendant cinq ans)
Température de fonctionnement : 0 °C à 70 °C
Firmware : Firmware pouvant être mis à niveau par l’utilisateur
Conformité : CE, FCC, BSMI, C-Tick, VCCI, KCC RRL, RoHS, China RoHS, WEEE, TUV, UL, IC, Morocco, Halogen Free, SATA-IO
Fonctionnalités avancées : • Accélération d’écriture dynamique, • Technologie RAIN (Redundant Array of Independent NAND), • Algorithme d’intégrité des données multi-étapes, • Protection thermique adaptative, • Protection contre les coupures de courant intégrée, • Active Garbage Collection, • Prise en charge TRIM, • Technologie SMART (Self-Monitoring and Reporting Technology), • Code de correction d’erreur (ECC), • Prise en charge de la mise en veille du périphérique
Contenu de l’emballage : SSD SATA 6 Gb/s 2,5 pouces, un adaptateur 7 mm à 9,5 mm, un guide pour télécharger le logiciel de clonage Acronis® True ImageTM pour Crucial et les instructions d’installation

 

Crucial fabrique son dernier bébé avec des puces Nand 3D (d’origine Micron) sur 64 couches d’épaisseur, avec de la mémoire de type TLC. Nous pourrions donc croire que ce MX5OO est une évolution du MX300 qui utilisait la même technologie mais sur 32 couches (Crucial ayant fait l’impasse sur la série MX400), la seconde grosse différence étant aussi le passage d’un contrôleur Marvel (MX300) à un contrôleur Silicon Motion SM2258 (comme sur son dernier SSD milieu de gamme BX300).

Avec cette mémoire de type TLC (et non MLC qui bien que plus coûteuse permet théoriquement des débits plus élevés), nous pourrions avoir des doutes quant à son placement sur le modèle haut de gamme de la marque (le BX300 embarque cette mémoire MLC, sur 32 couches et avec le même contrôleur que ce MX500), aussi nous avons réalisé tout une tripotée de tests afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion en plus de notre avis.

PERFORMANCES

Aujourd’hui, il est très difficile de différencier les performances des SSD haut de gamme de cette norme (sata 3 6Gpbs) sans passer par des benchmark, tant la technologie est maitrisée et les limites de la norme presque atteintes.

Pour l’utilisateur, la simple adoption d’un disque de cette technologie lui donnera l’impression d’avoir changer d’ordinateur tellement tout va plus vite, et la différence en utilisation standard entre plusieurs modèles ne se distingue pas réellement, c’est en réalisant des opérations spécifiques ou de très gros transferts que cela commence à se ressentir.

Nous vous conseillerons avant d’installer un OS dessus (nous parlons de Windows principalement) de configurer votre bios afin de le passer en “AHCI”, ce réglage est optimisé pour les SSD et vous obtiendrez de meilleures performances avec. C’est d’ailleurs dans cette configuration que nous avons réalisé les tests après avoir installé un Windows 10 X64.

Nos tests se sont focalisés sur plusieurs choses : premièrement les benchmarks (nous avons envoyé tout ce que nous avons pu ! Vous trouverez forcément le bench que vous cherchez : CrystalDiskMark, AS SSD, Atto Disk, HD Tune, HD Tach et Samsung Magician), ensuite les vitesses de transfert en situation réelle de l’autre et pour finir les temps de démarrage/arrêt/redémarrage.

Pour tous ces tests, nous avons utilisé un ordinateur fixe doté d’un Intel Xéon E3-1245 v3 @ 3.4Ghz, de 8 Go de ram et d’une Nvidia Quadro K2000. Le disque dur utilisé pour le système était le Crucial MX500 ou n’était installé que le système d’exploitation Windows 10 X64, ses mises à jour et les logiciels de bench. Le second disque dur où (et d’où) les données étaient transférées (pour les tests de transfert) était également un SSD : un Crucial M550 (un prédécesseur de ce MX500).

– Concernant les benchmarks, nous retiendrons principalement CrystalDiskMark qui affiche des débits de 562 Mo/s en lecture et 515 mo/s en écriture.

Ces résultats sont très honorables et placent ce ssd dans le bon peloton de tête de la catégorie. Crucial respecte ses engagements sur les débits annoncés et propose un SSD très performant.

Voici le reste des benchmarks (les réglages utilisés lors des benchmarks sont ceux des menus des screenshots) :

CrystalDiskMark :

 

AS SSD:

 

ATTO Disk 1/2 selon la taille des fichiers que lit Atto de façon séquentielle :

 

ATTO Disk 2/2 selon le nombre d’opérations traitées simultanément (queue depth) :

 

HD Tune :

 

HD Tach :

 

Samsung Magician :

 

– Concernant les vitesses de transferts, voici la façon dont nous avons procédé :

Avec notre machine de test, nous avons effectué des copies entre les 2 SSD (dans les 2 sens, même si le M550 bridait un peu les performances avec des performances moindres) ainsi que sur le MX500 uniquement, et tout cela avec 2 types de fichiers : des gros (3 vidéos pour un total de 29,5 Go) et des petits (1000 photos pour un total de 4,58 Go soit une moyenne de 4,58 Mo/fichier).

Petits fichiers :
Transfert photos mx500 vers m550 : 16s soit 293,1 Mo/s de moyenne (la vitesse d’écriture du M550 bride la vitesse de lecture du MX500)
Transfert photos m550 vers mx500 : 15s soit 312,7 Mo/s de moyenne (on teste ici la vitesse d’écriture du MX500)

 

 

Gros fichiers :
Transfert films mx500 vers m550 : 2min soit 251,7 Mo/s de moyenne (la vitesse d’écriture du M550 bride la vitesse de lecture du MX500)
Transfert films m550 vers mx500 : 1min15 soit 402,8,7 Mo/s de moyenne (on teste ici la vitesse d’écriture du MX500)

 

Copie interne :
Copie films (gros fichiers)  mx500 vers mx500 : 2min50 soit 177,7 Mo/s de moyenne
Copie photos (petits fichiers) mx500 vers mx500 : 10s soit 469 Mo/s de moyenne

 

Pour ce qui est des temps de démarrage/arrêt/redémarrage, voici ce qu’il en a été après une moyenne sur plusieurs essais (depuis l’appui sur le bouton power jusqu’à l’apparition du bureau Windows) :

Temps de démarrage : 17,5 secondes

Temps d’arrêt : 4 secondes

Temps de redémarrage : 22,5 secondes.

Ces temps peuvent varier d’un ordinateur à l’autre selon le temps de démarrage de la carte mère de l’ordinateur et de ses réglages dans le bios (rien que d’afficher le menu de sélection de boot peut faire perdre 2 secondes), le chargement de l’OS en lui-même ne prend que quelques secondes.

Juste pour terminer sur les performances, après plusieurs heures de tests acharnés sur les benchmarks sans trop de repos, le disque ne s’est pas retrouvé très chaud comme peuvent l’être certains concurrents. Avec son boitier en aluminium qui dissipe bien la chaleur, il suffit d’un boitier bien ventilé et une place suffisante pour le garder au frais, ce qui lui permettra de conserver ses performances en toute circonstance.

DIVERS

Un petit mot concernant le logiciel de clonage :

Même si nous n’avons pas testé le logiciel de clonage de disque fourni par Crucial (téléchargeable sur le site du constructeur avec le lien précisé dans la fiche incluse au bundle), ce logiciel fait partie des références du genre. De plus, il est possible de télécharger également le manuel d’utilisation très complet dans de nombreuses langues comprenant le français.

Ce logiciel vous permettra de récupérer à l’identique votre ancien contenu (comprendre ancienne installation complète avec les logiciels installés et les données) et de le transférer sur votre nouveau SSD, avec cette opération, vous vous retrouverez donc avec un ordinateur logiciellement inchangé mais bénéficiant des performances offertes par la technologie SSD.

Après, vous pouvez également profiter du changement de disque dur pour tout réinstaller manuellement et repartir avec une installation toute propre (comme dit au début de l’article, n’oubliez pas de régler l’option AHCI dans les paramètres de stockage du bios de la carte mère avant l’installation de Windows pour optimiser les performances).

CONCLUSION

Crucial nous fournit avec ce MX500 un très bon SSD, peut être même son meilleur en sata 3, à la hauteur des autres SSD du haut du panier comme peuvent l’être les Samsung.

Performant dans les benchmarks et entièrement satisfaisant dans les tests plus “réels”, il a tout pour plaire, de plus, son prix agressif (environ 140 € en e-commerce et même 127,19€ TTC fdp inclus sur le site de Crucial) le placera plus facilement dans votre panier que ses concurrents plus onéreux, alors pourquoi se priver ?

 

Crucial MX500 500Go

128,33€
9.3

Performances / vitesse

9.5/10

Garantie

9.5/10

Bundle

8.5/10

Rapport qualité-prix

9.5/10

Ce que l\'on aime :

  • Rapport qualité-prix
  • Performances / vitesse

Ce que l\'on aime moins :

  • Pas grand chose

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Publicité

Publicité :

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie