Accueil » Tests HighTech » TEST COMPLET – Kit mémoire Ballistix Tactical Tracer RGB 16Gb (2x8Gb) – RAM

TEST COMPLET – Kit mémoire Ballistix Tactical Tracer RGB 16Gb (2x8Gb) – RAM

Si vous êtes arrivé sur cette page ce n’est pas par hasard, et vous savez bien que n’importe quel ordinateur a besoin pour fonctionner d’une multitude de composants informatiques : carte mère, processeur, mémoire vive, disque de stockage ou encore carte graphique … Chacun étant essentiel. D’ailleurs, ils sont tous conçus de la même façon (on parle bien d’ordinateurs personnels mais cela s’applique aussi aux téléphones, tablettes …). Ce qui fera ensuite la différence (en puissance et par suite logique de son coût), ce seront les modèles de ces composants qui seront intégrés. Il existe ensuite 2 écoles :

– Les ordinateurs que l’on assemble soi-même en choisissant méthodiquement ses composants (pour différentes raisons, comme savoir exactement à l’avance la machine que l’on obtiendra et sa puissance, ou pour arriver à un coût précis avec une qualité/coût/performances maitrisée ou encore parce que l’on souhaite intégrer une ou des marques spécifiques …).

Les ordinateurs déjà montés et prêts à fonctionner dès leur sortie de boite (mais heureusement modifiables par la suite, surtout pour les fixes).

Mais comme je l’ai dis en tout début d’introduction, si vous êtes ici, c’est que vous savez déjà tout cela et que vous souhaitez vous renseigner sur un modèle précis de l’un de tous ces composants, la mémoire vive de chez Crucial (dont la maison mère est Micron), et pas la moindre, la version RGB haut de gamme Gamer pour pc fixe : la Ballistix Tactical Tracer RGB 16Gb (2x8Gb) DDR4 3000 PC4-24000 (3000Mhz en 16-18-18-38, 1,35V). Et MrHighTech l’a testé en profondeur pour vous, on vous dit tout ça avec une sacrée dose de benchmarks !

UNBOXING

Pour commencer, un unboxing en règle , même si le principal est bien entendu ailleurs !

Les barrettes sont placées dans un petit emballage plastique transparent lui-même glissé dans un second emballage semi transparent avec un visuel efficace et plutôt masculin, limite militaire qui représente une sorte de bande de peinture blanche dans une diagonale entière où sont notés “BALLISTIX TACTICAl Gaming Memory” sur un fond de type métal, on sent tout de suite l’orientation gamer ! Une bande multicolore annoté “Tracer RGB” parralèle à la diagonale blanche rappelle que notre version est bien équipée du rétroéclairage LED. Un petit sticker en haut à droite précise quelle version du kit est présente, ici en 16Gb (2 barrettes de 8Gb) DDR4 3000Mhz (et 1,35V).

Enfin à l’arrière quelques annotations dans différentes langues vantent les mérites de cette mémoire, sans réellement donner d’informations.

Bref un packagin simple, efficace mais tout de même sympa.

DESIGN

Les barrettes en elle-même restent classiques, avec un PCB de couleur noire recouvert de part et d’autre d’un radiateur gris un peu foncé (mais plus clair qu’anthracite, nous essayons de rester précis 😉 ).

Ballistix y est inscrit en blanc au centre et l’on trouve les petites étiquettes précisant les caractéristiques, comme la plupart des barrettes de ram. En revanche, les radiateurs marquent une certaine identité avec quelques moulures les rendant un peu “militaires”, peut être que le logo en forme de bouclier fait son petit effet aussi, tout comme l’appellation “Tactical”.

Là où enfin nous ne pouvons plus nous tromper, c’est sur la tranche opposée à la connectique (celle que l’on voit lorsque l’on regarde son ordinateur ouvert ou à travers sa belle paroi en plexi !) : C’est ici que la marque a placé une bande en plastique qui laisse apparaitre le rétroéclairage RGB LED (en recouvrant les LED). Cette bande ne dépasse de base que de quelques mm avec des rainures prolongeant les moulures des radiateurs et l’on voit l’inscription “Ballistix” en son centre. Micron se démarque de la concurrence en proposant de télécharger des plans (à modifier si on le souhaite mais en conservant la base qui sert de fixation) afin de réaliser à l’aide d’une imprimante 3D ses propres bandes lumineuses personnalisées (et mettre votre nom ou pseudo par exemple, c’est pas trop classe ça !?). Il est également possible de complètement les retirer afin d’avoir les LED en direct (pour un rendu encore plus lumineux).

Concernant le rétroéclairage RGB, il est constitué de 16 LED reparties en 8 zones pouvant prendre n’importe quelle couleur (ou même aucune car on peut les éteindre). De plus, il est possible d’appliquer des effets lumineux selon 12 choix proposés ainsi que de modifier la vitesse de ces effets (défilement des couleurs) ou encore de régler la puissance de l’éclairage. Nous reviendrons sur cette partie dans le paragraphe “Prise en main/au quotidien”.

PRISE EN MAIN / AU QUOTIDIEN

Au quotidien, ces barrettes de ram “restent des barrettes de ram”, et dans ce sens elles remplissent parfaitement leur fonction, dans n’importe quel usage que ce soit.

Il sera tout de même judicieux d’aller dans le bios sitôt installées afin d’activer le mode XMP, et dans notre cas, aller faire un petit tour dans la partie overclocking (en activant l’auto-overclocking) afin que les bonnes fréquences s’appliquent (en ne touchant à rien elles étaient sous-cadencées, ce qui aurait donné des performances moindres).

Une fois cette manipulation effectuée, il est possible de vérifier leur fréquence de plusieurs manières : la plus simple étant d’afficher le gestionnaire des tâches (clic droit dans la barre des tâches) puis de se rendre dans l’onglet “Performance” et de sélectionner la partie “Mémoire”, la vitesse s’affiche en bas, la seconde méthode qui permet d’obtenir plus d’informations (comme les timings, cas, mode dual ou single, n° de série, n° de part …) et d’installer l’utilitaire gratuit CPU-Z et de naviguer dans ses onglets (cela est également possible avec les logiciels Aida ou encore RAMMon pour ne citer qu’eux).

Pour terminer avec cette histoire de fréquence, il faut donc s’assurer que l’ordinateur fasse tourner la mémoire vive à une vitesse de 3000Mhz (en dual channel, car elles tournent réellement à 1500Mhz en individuel, information qui peut s’avérer utile lors du réglage dans le bios, l’affichage des fréquences peuvent différer dans le bios selon sa version et les fabricants).

Pour ce test, nous avons sorti l’artillerie lourde en nous octroyant une configuration plutôt musclée basée sur une carte mère MSI Z370 Gaming PRO Carbon, un processeur Intel Core i7 8700K, un SSD NVME câblé en PCI-Express 4x et une carte graphique Asus GeForce GTX 1060 6Go, de quoi ne pas se faire brider et laisser le champs libre à cette ram pour s’exprimer. Nous avons pensé que cette configuration serait un bon modèle représentatif qui pourrait correspondre à un ordinateur gamer classique que les éventuels possesseurs de ce type de mémoire vive pourraient acquérir (la population ciblée reste les gamer).

Pour tout ce qui se rapporte aux benchmarks, aux performances et aux comparaisons, il faudra se rendre dans la section suivante “Performances”, ce paragraphe traitant principalement la prise en main / mise en place / configuration / fonctionnement / quotidien comme son titre l’indique mais également des logiciels de gestions, utilitaires (RGB par exemple) et aussi le RGB en lui-même.

La partie RGB permet pas mal de possibilités. En effet ce kit dispose sur sa tranche de 16 LED réparties en 8 zones entièrement programmables.

Il sera possible d’appliquer 12 effets lumineux différents allant de tout éteint à tout allumé, en passant d’un effet de vague, de respiration (clignotement progressif) ou encore de l’aller-retour à la K2000 (ou KITT pour les connaisseurs). Il est bien évidement possible de paramétrer en plus des effets la couleur en appliquant une couleur fixe ou des enchainements / successions / roulements / effets arc en ciel … de différentes couleurs, tout comme chacune des 8 zones peut être personnalisée indépendamment. La puissance du rétroéclairage ainsi que la vitesse des effets sont modifiables via l’utilitaire M.O.D. Utility (téléchargeable sur le site Ballistixgaming).

 

 

Ce logiciel permet de synchroniser l’éclairage RGB des barrettes afin qu’elles affichent chacune la même chose au même moment. En gros ce rétroéclairage RGB est réellement personnalisable et vous trouverez à coup sûr le rendu que vous souhaitez. Nous regrettons juste qu’il ne soit pas possible de le rendre “intelligent” dans le sens où elles auraient pu avoir une réelle utilité comme par exemple indiquer par un code couleur (personnalisable ou non) des informations comme leur température (le soft propose de connaitre la température des barrettes dans une autre section et même de les placer sous forme de widgets semi-transparents permanents sur le bureau) ou encore pourquoi pas une utilisation CPU, RAM ou même équalizer soyons fous ! Pour finir avec un petit bémol, il est arrivé que la synchronisation de l’éclairage RGB entre les deux barrettes ne soit plus juste malgré l’option cochée dans l’utilitaire (une barrette devant avoir une vitesse des effets RGB très légèrement supérieure à l’autre).

Notre carte mère de test, pour rappel la MSI Z370 Gaming Pro, propose elle aussi un rétroéclairage RGB (nous n’avons réussi à n’avoir que du rouge, nous ne sommes pas rentré dans les détails), et il est bon de souligner que nous avons réussi à synchroniser l’éclairage RGB de la Ram avec celui de la carte mère via l’utilitaire de cette dernière (MSI Mystic Light) mais uniquement dans quelques rares mods (comme Breathing ou encore un autre qui donne un effet de mouvement de la lumière sur l’ensemble de la carte mère, comme si elle se déplaçait d’un bord à l’autre) et la ram ajustait sa couleur en rouge afin d’être raccord.

En plus de proposer la température de chaque barrette dans un onglet spécifique, le dernier onglet liste les valeurs SPD de ces dernières.

Lors de notre test, nous n’avons rencontré aucun problème de compatibilité, de fiabilité ou de stabilité, et une fois paramétrées elles ont parfaitement fonctionné.

PERFORMANCES

Autant le dire tout suite, si vous décidez d’investir dans cette ram, autant avoir le reste de la config qui va avec car il serait dommage de ne pas exploiter entièrement son potentiel (nous pensons aux processeurs et au support des vitesses mémoire), auquel cas il sera possible de trouver moins cher (et un peu moins bien du coup mais en restant homogène avec le reste de la config) en rognant sur quelques caractéristiques.

Pour rappel, nous avons utilisé une configuration gamer composée d’une carte mère MSI Z370 Gaming PRO Carbon, un processeur Intel Core i7 8700K, un SSD Western digital WD Black PCIe / NVMe 512Go (câblé en PCI-Express 4x sur la carte mère) et une carte graphique Asus GeForce GTX 1060 6Go DUAL, ce qui correspond à une machine orientée gamer aux alentours des 1000€ hors boitier, alimentation, licence Windows et périphériques clavier/souris/écran (le coût approximatif ne comprend que les composants cités).

Nous avons effectué des mesures selon plusieurs contextes : avec différentes fréquences (underclockées à 1333Mhz = 2666Mhz en dual channel, à la fréquence nominale de fonctionnement 1500Mhz = 3000Mhz en dual channel et overclockées à 1600Mhz = 3200Mhz en dual channel) et pour chacune de ces fréquences avec et sans carte graphique dédiée (la GeForce GTX 1060 6Gb) afin de vérifier si la fréquence de la ram influait sur les performances selon la présence d’une carte graphique dédiée ou pas (avec uniquement l’IGP la mémoire vive est plus sollicitée car on partage une partie de la ram pour la mémoire graphique, l’IGP ne disposant que d’une toute petite quantité de mémoire. Cela permet de mieux se rendre compte, à l’inverse de la GeForce qui elle dispose de sa propre mémoire vive ultra rapide et n’utilise pas la ram, ce qui peut diminuer l’écart de performance entre une ram rapide comme ces Ballistix Tracer RGB 3000Mhz et une autre moins rapide). Pour information, ce kit propose des timing de 16-18-18-38 (nous verrons de quoi il en retourne en bilan des performances).

Nous avons réglé dans le bios les fréquences XMP pour bien imposer une vitesse (1333Mhz pour 2666Mhz en dual channel, 1500Mhz pour 3000Mhz en dual channel et 1600Mhz pour 3200Mhz en dual channel) et nous avons laisser ce dernier ajuster le coefficient multiplicateur du CPU (qui a varié automatiquement selon la demande jusqu’au turbo boost de 4,7Ghz, soit 47 x 100Mhz de bus cpu, cela est visible dans les screenshots du Benchmark Aida pour chacun des différents contextes).

Nous n’avons pas poussé plus loin l’overclocking mais le fait de lui imposer une fréquence de 1600Mhz (soit 3200 Mhz en dual channel) ne lui a posé aucun souci et nous n’avons rencontré aucun problème de stabilité, malgré la quantité et la longévité des benchmarks que nous avons enchainé à longueur de journée. Notre configuration était à l’air libre (donc bien aérée) et nous ne pouvons que vous conseiller de bien la refroidir afin de pousser plus loin (ou pas, de toute façon elle ne s’en sentira que mieux).

De plus, nous avons comparé ce kit à un autre que nous avions sous la main : des Corsair Vengeance LPX Black DDR4 à 2666Mhz 16Gb (2x8Gb) en 16-18-18-35.

Les logiciels utilisés sont : 3D Mark (Time Spy, Fire Strike, Ice Storm, Ice Storm Extrem, Sky Driver et Cloud Gate), PC Mark 10, Aida (tous les tests), CineBench, CPU-Z (le benchmark intégré), Geek Bench, Super Pi Mod 1.9 et Super Pi Mod 1.5 XS, PassMark et le benchmark de Winrar.

Tous les screenshots sont disponibles dans un pack téléchargeable et sont classés selon chacun des contextes (nous n’avons pas pu les poster vu le quantité importante d’images et le poids trop élevé que cela aurait imposé à la page web).

3D Mark
 

Time Spy

v1.0

Cloud Gate

v1.1

Fire Strike

v1.1

Ice Storm

v1.2

Ice Storm Extreme

v1.2

Sky Driver

v1.0

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz(= 3200 Mhz en dual channel)4 59637 74411 633
183 776
169 037
34 298
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)4 59837 73611 619
185 534167 859
34 161
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 58237 37811 582
183 252
168 858
33 449
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 59037 59311 627
182 703
169 034
34 104

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)52012 6791 375
77 93155 611
5 476
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)51912 2611 37578 74555 600
5 484
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)51112 4171 342
77 141
54 8355 374
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)52412 7241 40378 159
55 3675 480

 

Aida Lecture Mémoire v5.97.4600
 Lecture MémoireEcriture MémoireCopie MémoireLatence Mémoire

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)45 68546 42641 25752,4 ns
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)42 45642 36337 44352,4 ns
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)38 05538 01733 62756,3 ns
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)38 23141 05938 14459,5 ns

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)44 82645 52339 80050,8 ns
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)43 30143 85338 86750,6 ns
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)38 25038 16333 96554,8 ns
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)39 18241 51738 51058 ns

 

CineBench R15.0
 OpenGL
CPU
CPU Single

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)149,05 fps1 428 cb
197 cb
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)147,24 fps1 430 cb
197 cb
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)146,68 fps1 427 cb
200 cb
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)145,86 fps1 418 cb
197 cb

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)67,35 fps
1 418 cb
198 cb
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)67,79 fps
1 412 cb
201 cb
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)65,33 fps
1 422 cb
197 cb
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)66,99 fps
1 414 cb
200 cb

 

CPU-Z v17.1.64
 Single Thread
Multi Thread

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)513,13 815,9
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)5113 816,2
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)512,23 812
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)513,13 822,1

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)526,53 630,5
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)519,13 632,1
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)5173 661
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)521,83 630,3

 

GeekBench 4.2.3
 ComputeCPU SingleCPU Multi
  Global
Mémoire
Global
Mémoire

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)132 6085 7426 46026 013
7 122
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)132 9005 6646 12825 665
6 975
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)132 9815 5525 77124 892
6 321
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)130 9145 6656 20426 026
6 967

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)42 8065 8946 48525 862
7 098
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)Oups !5 8736 37125 732
6 537
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)42 0625 7435 79925 152
6 316
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)43 6805 8496 29925 971
6 941

 

PassMark v9.0

 

 

Général
Mémoire vive
 GlobalLecture mis en cacheLecture non mis en cacheEcritureLatence

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)6 611,93 46732 16320 43515 77318 ns
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)6 767,53 42932 57719 98315 49318 ns
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)6 706,63 26432 34718 94814 25220 ns
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)6 679,63 29232 31819 21715 35220 ns

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)4 918,73 53333 65920 73016 16418 ns
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)4 921,63 48033 68420 17915 94119 ns
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 796,23 24332 32818 84514 05820 ns
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 9123 32233 40519 22115 57821 ns

 

PCMark 10 v1.0

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)6 231
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)6 258
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)6 175
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)6 073

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)4 718
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)4 701
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 695
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)4 713

 

SuperPI (réglé sur 32M)
 Mod 1.9 WP
Mod 1.5 XS

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)7 min 387 min 34
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)7 min 367 min 34
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)7 min 467 min 39
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)7 min 347 min 33

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)7 min 237 min 22
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)7 min 217 min 18
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)7 min 247 min 28
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)7 min 187 min 19

 

Winrar

Avec carte graphique dédiée

Geforce GTX 1060 6Gb

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)18 871
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)18 601
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)17 533
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)18 134

Uniquement avec l’IGP

(sans la GeForce)

Ballistix Tracer RGB 3000Mhz 16Gb (2x8Gb)1600 Mhz (= 3200 Mhz en dual channel)19 222
1500 Mhz (= 3000 Mhz en dual channel)19 067
1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)17 855
Corsair 2666Mhz 16Gb (2x8Gb)1333 Mhz (= 2666 Mhz en dual channel)18 431

Nous pouvons déduire que globalement le changement de fréquence influe peu sur les performances générales de l’ordinateur, bien sûr c’est un peu mieux à chaque fois que la fréquence est augmentée mais il n’y a que dans le Logiciel Aida que cela se voit nettement (les débits mémoire s’en ressentent), on peut aussi se rendre compte que le débit de Winrar varie un peu, ce qui devrait faire gagner quelques secondes sur une compression ou une décompression, d’ailleurs même sur SuperPI le gain est minime.

Nous pouvons aussi voir que le fait d’avoir une carte graphique n’a réellement une influence que lorsqu’il y a des calculs (3D) faisant appel à elle (on pense à 3D Mark ainsi que certains scores généraux prenant en compte la 3D comme PCMark, CineBench ou encore PassMark et GeekBench). Si l’on regarde d’un peu plus près, dès lors qu’il n’y a pas besoin d’elle, les performances sont très (très) légèrement impactées en négatif par sa présence (calculs uniquement processeur comme Winrar, CPU-Z ou Super-PI) mais cela reste quand même très léger, on ne la retirera pas pour gagner 5 secondes sur l’installation d’un gros jeu ou la décompression d’un fichier de plusieurs Go (dans l’idée).

En comparaison avec le kit concurrent Corsair (qui ne correspond pas à une réelle concurrence car n’étant pas RGB), nous trouvons ce dernier très performant au vu de sa fréquence de base moindre (1333Mhz pour 2600Mhz en dual channel), cela est dû au CAS (le plus important des timings, aussi nommé CAS Delay ou CAS Latency, qui se dont l’untié est CL pour Class) qui est de Class 15 sur la Corsair et de Class 16 sur la Ballistix. Rapidement, le CAS c’est une sorte de temps d’accès (ou de latence) entre l’envoi et la réception d’une donnée traitée, mesurée en cycle d’horloge, et plus le nombre de cycles est court, plus rapide (performante) est la mémoire. Et étant donné que la fréquence d’horloge joue également son rôle, un calcul des deux permet d’établir une corrélation entre fréquence et timing, ce qui résulte qu’une ram moins rapide en fréquence mais avec des timings (incluant le CAS) plus petits peut se trouver être aussi performante voir plus qu’une autre ram plus rapide en fréquence mais avec des timings plus élevés. J’espère que vous avez tout bien suivi, mais c’est ce qui peut expliquer pourquoi la ram concurrente Corsair utilisée en comparaison dans notre test se révèle aussi performante vis à vis de ce kit Ballistix.

Pour rester sur cette partie performances pures en version 16Go (2x8Go), il est bon de noter que ce kit Ballisitix Tracer RGB 3000Mhz est ce qui se fait de mieux chez Crucial en RGB actuellement (ils vendent aussi une version 2666Mhz avec les même timings pour une trentaine d’euros moins cher). Cependant, en version non-RGB ils vendent dans la même gamme de prix voir un peu moins des Ballistix Elite 3000Mhz en 15-16-16 ou des Ballistix Tactical 3000Mhz en 15-16-16 (qui ont toutes deux des caractéristiques similaires et devraient fonctionner un poil mieux que les Ballistix Tracer RGB testées ici, leurs timings étant plus petits). Si l’on souhaite rajouter un peu plus alors il sera possible de passer sur des Ballistix Elite 3200Mhz en 15-16-16 ou des Ballistix Elite 3466Mhz en 16-18-18 qui devraient être équivalentes entre elles si l’on se base sur les calculs des performances timings/fréquences mais un peu plus performantes que les Tracer RGB et les deux autres modèles énoncés juste avant. Il faut juste en conclure que ce kit Ballistix Tracer RGB 3000Mhz est le meilleur actuellement chez Crucial en RGB mais il est possible de trouver un peu plus performant chez la marque si l’on accepte de se passer du rétroéclairage, cela reste une affaire de choix.

CONCLUSION

Que retenir de ce kit ? Déjà qu’il est très bon et qu’il ne bridera pas le potentiel de votre configuration puissante, et si cela devait tout de même arriver, un petit tour dans le bios devrait régler tout ça.

En effet, comme de nombreuses autres ram à haute fréquence il sera nécessaire d’aller faire un petit tour dans le bios afin de bien régler la fréquence avec le profil XMP (et parfois modifier 2/3 petites choses en overclocking), mais cela dépend aussi et surtout des fabricants de cartes mère, c’est juste dommage car le néophyte ne sachant pas cette information risquerait d’être un peu déçu des performances pas tout à fait à la hauteur. Après, nous supposons que la plupart des acheteurs de ce type de matériel savent ce qui doit être fait.

Il ne faut pas oublier non plus la partie RGB très complète qui ravira les aficionados du rétroéclairage. Couleurs, effets, puissance et vitesse, tout est paramétrable et il est même possible de créer soi-même en impression 3D sa bande personnalisée : qui dit mieux ? (ah si, nous aurions rêvé d’un éclairage intelligent et surtout utile qui aurait pu donner des informations en temps réel).

Ce kit (en version 16Go : 2 barrettes de 8Go) est le plus performant de la marque en RGB actuellement, malheureusement, il existe chez Crucial d’autres mémoires (très peu) un peu plus alléchantes sur la papier si l’on accepte de de laisser de côté le RGB, ce qui pourrait bien faire hésiter les gamers entre performances pures et style (mais avec des performances quand même !). A quand une version Elite RGB pour palier à ça !

Dans tous les cas, cette mémoire ne vous fera pas défaut, et associée à une configuration à sa hauteur, vous obtiendrez une machine de guerre, et nous vous la conseillons sans hésitation.

D’ailleurs, son prix vient de baisser et il est possible de la trouver sous la barre des 200€ avec quelques promos qui trainent sur des sites de e-commerce.

9

Performance

9.3/10

Design

8.5/10

Personnalisation

9.5/10

Rapport qualité-prix

8.5/10

Ce que l\'on aime :

  • Mémoire très performante (même s'il existe un peu plus rapide)
  • Partie RGB au top, très complète et personnalisable à souhait

Ce que l\'on aime moins :

  • Un RGB utile pour chipoter
  • A quand une version Elite RGB pour encore de meilleurs perfs !
  • Coût sans réduction

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Publicité

Publicité :

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie