Accueil » Tests HighTech » Impression 3D » Imprimantes 3D » Tizyx K25 – Test complet de l’imprimante 3D

Tizyx K25 – Test complet de l’imprimante 3D

Tizyx K25

Les Hauts-de-France sont une région florissante en matière d’impression 3D ! C’est aujourd’hui de Tourcoing que nous provient la TiZYX K25, imprimante de type ReRap, qui propose une multitude d’options d’origine. Nous avons ainsi eu la chance de la monter et de la tester. Voici notre retour d’expérience.

Unboxing de l’imprimante 3D Tizyx K25

La TiZYX K25 est proposée en kit, elle sera ainsi à monter soit même. Son volume d’impression de 250 x 250 x 250 mm : Ce volume est vraiment confortable et agréable. Elle permet d’imprimer le PLA (standard, phosphorescent, bois, flexible…) avec une précision de 50 microns et une buse interchangeable de 0.4mm. Voici pour les caractéristiques sommaires mais ce n’est pas tout ! Car en effet, la TiZYX K25 a la force de proposer en option d’origine :

– un design plutôt moderne en bloc bien stable.
– une structure haute en “X” pour plus de rigidité.
– des tiges filtées trapézoïdales pour une précision optimale.
– un capteur d’auto-nivellement à 9 points (palpeur induction).
– un extrudeur déporté.
– un plateau chauffant !
– un écran intégré à la base avec molette d’accès aux menus et bouton d’arrêt d’urgence.

Montage

Lorsque nous recevons le colis des locaux de KHERYX Group (société commercialisant la TiZYX K25), nous avons la bonne surprise de découvrir en plus du kit à monter, 3 bobines de filament PLA pour effectuer pleinement nos tests sans frustrations. Nous tenons à les remercier de ce geste, nous avons pu ainsi imprimer à volonté.

Passé cette excitation de l’unboxing, nous savons qu’une demi journée de montage nous attend (enfin pour les novices). Car comme vous le savez, nous ne sommes pas à notre premier test d’imprimantes 3D à monter et grâce à l’expérience acquise et la notice fournie en ligne, nous n’avons mis que 3 heures, rien de bien compliqué en somme. Toutefois, il vous faudra être un brin bricoleur, patient et soigné car vous aurez vite fait d’inverser des tiges ou le sens des branchements si vous n’êtes pas à ce que vous faites. Alors soyez attentifs aux instructions données.

Il est à noté que la TiZYX K25 a évoluer depuis sa sortie et propose de petites améliorations comme de nouveaux roulement ou des câblages différents. Ainsi nous vous invitons à bien faire l’inventaire de votre matériel et de consulter la dernière notice proposée sur le site. Cette dernière est très claire et propose des codes couleurs pour faciliter le montage. Nous n’allons pas vous mentir, l’ajustement s’est fait au millimètre et nous avons eu peur de trop forcer sur certaines fixations. Aussi, si tel était le cas pour vous également, munissez-vous d’un maillet souple et soyez modérés en enfonçant vos tiges dans la structure en PLA. Mais rassurez-vous l’ajustement a depuis été rectifié par le constructeur et les nouveaux modèles devraient être moins stricts.

Mise à part notre peur de forcer et de mal faire, le montage s’est révélé facile et voir se construire sa machine est très gratifiant ! Vous apprendrez par la même occasion les termes et jargons de l’impression 3D, comprendrez un peu mieux son fonctionnement et serez surtout très fiers de la monter vous-même. Vos heures passées sur des Lego Starwars vous auront bien servi finalement !

Préparation de l’imprimante 3d

Une fois l’imprimante 3D montée ou plutôt la Tizyx K25 montée, vous n’aurez qu’une hâte : c’est de la tester ! Mais vous comprendrez que tout n’est pas si simple et qu’il vous faudra au préalable vérifier que tout est en ordre et bien calibré. Et c’est là qu’intervient la notice “vérification” et que l’écran de contrôle prend tout son sens ! Le réglage de l’offset Z et de la première couche se font de façon aisée grâce à l’écran digitale et la molette de navigation. Le tout sans passer par un ordinateur externe. Pas de logiciel à installer, tout est prêt pour un réglage au millimètre.

En résumé, cet écran vous permet de visualiser, préparer ou agir sur votre imprimante que ce soit sur les réglages de préparation, les mouvements de la tête d’impression, la température de votre buse, la température de votre plateau chauffant et le lancement d’impression depuis un lecteur de carte SD intégré. Il vous est ainsi possible de stocker plusieurs fichiers sur la carte SD et de les lancer selon votre volonté.

Nous vous recommandons pour commencer votre réglage de prendre une marge de sécurité et régler l’offset Z pas à pas, millimètre par millimètre pour avoir une première couche bien écrasée mais pas trop et profiter ainsi des performances de la machine pour les impressions à venir. Un réglage trop précipité pouvant endommager votre buse d’impression, votre surface d’accroche du plateau chauffant (BuildTak) et l’imprimante de façon générale.

Mais en cas de doute de réglage ou d’emballement de la machine, le bouton d’arrêt d’urgence est là pour tout couper ! C’est très pratique croyez-nous.

La partie Logiciel de la Tizyx K25

Maintenant que tout est calibré, il vous faut préparer votre impression et cela passe par le tranchage de votre objet à imprimer. Vous avez la possibilité d’utiliser de nombreux logiciel pour cela, gratuit ou payant, à vous de voir.

Il existe ainsi les “slicers” payants : Simplify3D, ou chez les gratuits : MeshMixer, ou Cura entre autre. TiXYZ a pris la décision de nous accompagner sur l’utilisation du logiciel Cura qui à l’avantage d’être gratuit, complet et souvent mis à jour. Vous pouvez ainsi profiter des dernières fonctionnalités du logiciel pour votre imprimante : choix de son type de filament et de la température de fonte, choix de la qualité de l’impression en 0.2mm, 0.1mm ou 0,5mm, choix du type et quantité de remplissage de vos pièces, activer ou non le mode vase, tester les derniers supports de type arborescence. Vous avez la possibilité d’insérer un modelé 3D pour le modifier en taille, orientation, remplissage, épaisseur

Nous sommes bien accompagnés pour rentrer le profil de l’imprimante dans le logiciel. Toutefois, il vous faudra tout de même un certain temps d’adaptation pour maitriser le mode expert du logiciel. C’est en effet une usine à gaz lorsque l’on veut comprendre et tester toutes les options. Un mode simplifié est proposé pour lancer une impression en quelques clics mais comme tout logiciel il faut s’investir un minimum en temps et pratique, rien ne se fait vraiment tout seul.

Une fois votre modèle prêt à imprimer, il vous suffit d’exporter le ou les fichiers gcode sur votre ordinateur ou sur une carte SD. Une fois la carte insérée dans le lecteur de l’imprimante, vous pourrez choisir celui que vous désirez imprimer.

Les impressions 3D

Pour un test digne de ce nom, nous avons imprimé de nombreux objets, techniques ou non, en utilisant les capacités de l’imprimante Tizyx K25 mais aussi du logiciel Cura. Ainsi, nous avons imprimé tout un panel qui nous semblait plutôt représentatif comme le cube de calibration TiZYX, des figurines de séries ou de super héros (nous ne sommes pas Geek pour rien), des objets complexes et demandant une grande précision (au millimètre prêt) comme ces deux cylindres rouge et bleu s’imbriquant parfaitement l’un dans l’autre.

C’est bluffant ! Notre jugement est sans appel, la qualité d’impression est là ainsi que la précision des couches et du rendu. La stabilité de l’ensemble de la structure avec ses tiges trapézoïdales, le plateau chauffant et le contrôle via l’écran de contrôle assure des impressions parfaites. C’est agréable et passionnant de sortir ses objets 3D sans craintes d’échecs. Nous vous proposons les liens des fichiers à imprimer sous les photos.

Liens objets 3D : Buste Batman – White WalkerConteneurBouddha POPKunimitsu

Conclusion de Logiciel Cura Impression 3D

TiZYX a su mettre sur leur modèle Tizyx K25 tout ce qu’un maker et fan d’impression 3D puisse espérer pour parfaire sa passion. C’est un choix assumé de proposer toutes les options d’un coup, un volume d’impression de 25x25x25cm très confortable, des tiges trapézoïdales, un plateau chauffant et un écran de contrôle.

Certains makers souhaiterons acheter un modèle reprap de base et le customiser à sa guise, mais certains seront ravis d’avoir une imprimante tout option sans risquer de louper sa modification. Niveau qualité et vitesse d’exécution, nous sommes vraiment satisfaits de ses performances. Jugez-vous même de la qualité des pièces sorties, rien à en redire. A vous toutefois de maîtriser le logiciel Cura qui peut faire peur au premier abord.

Proposée en kit au prix de 399€, elle n’a pas à rougir, nous vous la recommandons. Sachez aussi que TiZYX proposera bientôt des modules optionnels qu’ils ont déjà teasés, comme une tête munie d’un laser permettant la gravure sur bois. A vous de le découvrir et de suivre leur actualité sur leur page FaceBook !

TiZYX K25

399€
8.8

Prise en main

9.0/10

Qualité d'impression

9.5/10

Logiciel

8.0/10

Ce que l\'on aime :

  • Facilité d'utilisation
  • Qualité des impressions
  • Full Options

Ce que l\'on aime moins :

  • Logiciel complexe

A lire sur MrHighTech :

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Meilleurs Enceintes pour Noël

A découvrir :

Annonce

Meilleurs casques bluetooth

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie