Accueil » Tests HighTech » Dagoma DiscoEasy200 – Test complet de l’imprimante 3D francaise

Dagoma DiscoEasy200 – Test complet de l’imprimante 3D francaise

Le Dagoma DiscoEasy200 est une imprimante 3D reprap fabriquée en France à Roubaix. Dagoma veut démocratiser l’impression 3D avec ses imprimantes ! Cette imprimante 3D est basée sur l’open source, ce qui facilite de nombreuses choses, mais aussi en fait l’une des moins chères du marché ! Elle offre un volume d’impression de 200 x 200 x 200 mm et permet d’imprimer uniquement en PLA sur des couches d’une épaisseur minimale de 100 microns. Pour la petite histoire, la Dagoma DiscoEasy200 contient près de 40% de ses composants imprimés en 3D par d’autres imprimantes 3D !

Installation de l’imprimante 3D Dagoma DiscoEasy200 :

Avec Dagoma, l’installation de la machine Dagoma DiscoEasy 200 n’a jamais été aussi facile ! Il suffit tout simplement de la brancher et elle fonctionne. Évidemment, elle fonctionne directement seulement dans le cas où l’imprimante a été achetée montée, ce qui augmente ainsi le coût d’achat. Il est possible de monter soi-même la DiscoEasy200, ce qui a l’avantage de réduire le coût d’achat, mais aussi de comprendre comment fonctionne ce modèle d’imprimante. La notice de montage est disponible depuis le site de Dagoma. Ceci offre la possibilité d’avoir une notice toujours à jour suivant les différentes mises à jour de la DiscoEasy200. Le montage de l’imprimante n’est pas pour autant une étape compliquée pour une personne peu expérimentée dans le domaine. Cela peut prendre entre deux heures si vous êtes un habitué et six heures si vous êtes un novice.

Dagoma a réalisé un logiciel prénommé Dagom’app (voir ci-dessous) qui permet de vous guider à travers différentes étapes d’un tutoriel très simple pour la configuration de l’imprimante depuis votre pc. Celui-ci est utile pour calibrer l’imprimante, l’optimiser, ajouter des mises à jour à la carte Makerbase (cerveau de l’imprimante 3D), mais aussi l’upgrader en ajoutant un écran de contrôle ! Nous pouvons cependant retrouver cet écran à moins de 15€ sur certains sites chinois. Dagoma se fait ici une belle marge, cependant si vous choisissez le produit chinois, ne comptez pas sur la garantie.

Il est également possible de contacter un Dago’Expert qui pourra vous répondre en cas de question ou d’incertitude de montage ! 

Logiciel Cura by Dagoma de la DiscoEasy200

La Dagoma DiscoEasy200 a l’avantage, comparée à d’autres imprimantes 3D, d’être open source. De ce fait, il est possible d’utiliser n’importe quel logiciel d’impression 3D gérant les fichiers .stl (fichiers représentant une géométrie 3D à partir de triangles). L’entreprise française Dagoma a son propre logiciel basé sur un logiciel d’impression 3D connu dénommé Cura.

Le logiciel Cura by Dagoma (voir ci-dessous) est très bien pensé. En effet, celui-ci est fait exclusivement pour la DiscoEasy200. Ainsi, cette version de Cura est très minimaliste. Cela permet un réel gain de temps lors de la préparation de l’impression.

Effectivement, au premier abord, nous retrouvons la représentation de la surface de cette machine. Cela permet de disposer la pièce que l’on veut imprimer où l’on veut, mais aussi de réduire/augmenter sa taille et de mettre plusieurs objets à imprimer en même temps.

Tout d’abord, il faudra choisir le type de filament que vous utilisez pour imprimer votre pièce. En fonction de cela, la température peut varier. Il est également possible d’imprimer des filaments autres que ceux proposés sur ce logiciel, mais ce sera à vous de régler la température de la buse. À la suite de cela, il est possible de choisir le type de remplissage de votre objet. Il existe trois types de remplissages : creux, rempli ou renforcé. En fonction de celui que vous choisissez, la résistance aux chocs varie. Ensuite, vous pouvez choisir votre qualité d’imprévision (épaisseur de couche) : rapide (0,20 mm), standard (0,15 mm), fin (0,10 mm), filaments flexibles, et filament bois. Le nombre de qualités d’impression peut varier selon les versions de Cura by Dagoma.

La DiscoEasy200 dispose de deux versions de tête d’impression, dans notre cas nous disposons de la v3. Dans le cas où vous avez l’ancienne version, cochez v2. Par rapport à la v2, la v3 est bien mieux ventilée, ce qui permet un meilleur rendu d’impression et évite le bouchage de buse. Dans tous les cas, la tête d’impression est une e3d v6, seuls les composants autour d’elle changent.

L’impression de modèles 3D d’objets disposant de porte-à-faux est possible en ajoutant des supports d’impression soit sur les parties touchant le plateau soit surtout les parties touchant le plateau et à l’intérieur de l’objet en 3D.

La Dagoma DiscoEasy200 dispose d’un palpeur, il est recommandé de l’utiliser. Cela permet de rectifier les axes si votre plateau n’est pas tout à fait droit.

Pour finir, en fonction des différents éléments que vous avez choisis, le temps, le coût et la distance de matière première varient. Vous pouvez générer (préparer) le G-Code afin de le copier sur la carte SD de 8Go livrée avec la machine. Ainsi, démarrez l’imprimante disposant de la carte SD avec le G-Code pour lancer l’impression de votre modèle 3D ! 

 

Impressions de test de la Dagoma DiscoEasy200

Pour vous représenter les capacités de cette DiscoEasy200, nous avons réalisé quelques impressions avec le logiciel « Cura by Dagoma » que nous avons présenté précédemment !

L’ensemble de ces impressions ont été réalisées avec du filament chromatik (205°C et remplissage à 17%) pour les couleurs bleues et vertes et pour les autres couleurs du filament 3D&Print (avec la même température et le même taux de remplissage). De plus, sur ces impressions représentées, aucun traitement post-impression n’a été réalisé pour montrer la qualité d’impression telle quelle de l’imprimante 3D.

Notre première impression a été un Pikachu disponible sur Thingiverse et en vidéo !

Impression Dagoma DiscoEasy200
Impression Dagoma DiscoEasy200

 

À la suite de cela, nous avons réalisé des cactus également disponibles sur Thingiverse.

L’impression 3D permet d’imprimer des éléments de décoration, mais également de la vie de tous les jours comme des protèges câble de smartphone, mais aussi des coques de protections, des supports de smarpthone disponibles sur Thingiverse.

Un des plus célèbres modèles 3D  est le lion représenté ci-dessous disponible sur Thingiverse.

Impression Dagoma DiscoEasy200
Impression Dagoma DiscoEasy200
Impression Dagoma DiscoEasy200
Impression Dagoma DiscoEasy200

Pour finir, nous avons réalisé un porte-clé « bobine de filament 3D” disponible sur Thingiverse avec du filament fluorescent.

Nous pouvons voir que pour le prix de cette imprimante, le rendu de ces impressions réalisées avec le logiciel « Cura by Dagoma » et sans buildtak est tout à fait remarquable ! Le buildtak ici a été remplacé par un blue tape permettant l’adhésion de la pièce au plateau. Les objets sont représentés très précisément même en qualité rapide avec de beaux creux et de belles courbes parfaitement imprimées grâce à sa buse de 0.4 mm de diamètre. Sa simplicité d’impression et sa rapidité de 30 à 100 mm/s (modifiable selon le logiciel d’impression utilisé) en font une grande concurrente des autres imprimantes 3D dans sa gamme de prix.

Conclusion de l’imprimante 3D DiscoEasy200

En somme, cette imprimante de la marque Dagoma est caractérisée par son accessibilité, sa simplicité d’utilisation et son volume tout à fait convenables pour un novice. Il est possible de l’améliorer en ajoutant par exemple des tiges trapézoïdales au lieu des tiges filetées, d’installer un plateau chauffant pour l’ABS mais également d’ajouter un écran pour faciliter son utilisation. Par le manque d’écran, cette machine n’est pas tout à fait automatisée. En effet, on ne peut sans modifier le G-Code changer de filament en cours d’impression. De même, il faut faire chauffer la buse pour changer le filament au départ de l’impression.

La plus grande force de Dagoma avec cette DiscoEasy200 est sa communauté en constante augmentation. Dagoma dispose de nombreux forums, mais aussi d’une communauté présente sur le groupe Facebook Dagoma Niack ! Par son prix très raisonnable (299€ en kit), la DiscoEasy200 est de très bonne facture ! Nous la recommandons aux novices et aux aguerris d’impression 3D qui voudront l’améliorer. Ainsi, Dagoma a vraiment bien travaillé dans la conception de cette nouvelle version de la DiscoVery200. Nous espérons que cela soit de même pour leur nouvelle imprimante 3D : la Neva

DISCOEASY200

299,00 €
8.6

Logiciel

9.0/10

Qualité d'impréssion

8.0/10

Prise en main

8.0/10

Communauté

9.5/10

Ce que l\'on aime :

  • Facilité d'utilisation
  • Fiabilité
  • Grande communauté
  • Très bon service client

Ce que l\'on aime moins :

  • Imprime seulement du PLA d'origine

A lire sur MrHighTech :

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Meilleurs Enceintes pour Noël

A découvrir :

Annonce

Meilleurs casques bluetooth

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie