Accueil » Tests HighTech » Gaming » Claviers pour joueurs » Test Gamdias Hermes P3 RGB, un clavier full RGB personnalisable

Test Gamdias Hermes P3 RGB, un clavier full RGB personnalisable

Le clavier, avec la souris, reste encore et toujours (et certainement pour longtemps encore) l’interface de commande de l’ordinateur privilégiée. Maintenant que la mode du RGB est bien en place, les marques multiplient leurs produits et le marché se retrouve inondé sous un océan de références. Pour faire un peu de tri dans tout cela, nous nous efforçons de réaliser des tests de différents claviers de différentes marques. C’est aujourd’hui le Gamdias Hermes P3 RGB, modèle mécanique low profil haut de gamme de la marque Gamdias, que nous testons aujourd’hui.

Unboxing du clavier Gamdias Hermes P3 RGB

Gamdias propose son clavier dans un emballage carton, aux couleurs gamer noires, oranges et blanches. Le produit est visible en grand sur la face avant et des annotations et graphiques vantent sa construction ultra low profil. Nous trouvons évidemment la marque et le nom du modèle ainsi que quelques éléments propres au clavier.

Sur la face arrière, nous pouvons lire les spécifications du clavier ainsi que quelques fonctionnalités dans plusieurs langues. Le produit est imprimé et quelques légendes indiquent les principales spécificités.

Une fois ouvert, nous pouvons découvrir le clavier qui est protégé dans une pochette en polystyrène, ainsi qu’une pince permettant de retirer les touches.

Design du clavier

Il s’agit donc d’un clavier mécanique low profil, et effectivement les touches se trouvent être assez fines, le châssis quant à lui se rapproche d’une épaisseur standard.

Sa base, en plastique de couleur noire, est assez classique avec une forme générale rectangulaire, ses quatre coins sont « coupés » et chacune de ses tranches larges d’environ 2cm est biseautée.

La plaque supérieure où sont installées les touches est quant à elle en aluminium brossé gris anthracite, et sa bordure usinée lui donne un effet de cerclage d’aluminium brut lisse du plus bel effet. Grâce à l’association de ces deux matériaux, il en résulte un clavier robuste, apte à accompagner même les joueurs ayant une tendance mauvais perdant 😉

De base, le plan des touches est légèrement incliné, et les deux loquets sous le clavier permettent d’augmenter encore cette inclinaison.

Sous le clavier se trouvent deux patins antidérapants (un de chaque côté sur les coins bas) et les deux derniers patins sont situés sur le bout des loquets (ils ne touchent la surface d’appui uniquement lorsqu’ils sont sortis  -> en position basse/loquets rentrés, seuls 2 patins sont en contact avec la surface de support), cependant, le clavier reste stable et ne glisse pas lors de son utilisation.

Nous dénombrons 105 touches au total, mais le clavier permet d’ajouter des fonctionnalités avec des combos de touches, comme le choix d’un profil parmi les six personnalisables, les fonctions multimédia, bloquer les touches ou uniquement la touche Windows, lancer les macros ou encore de jouer sur les effets RGB.

Concernant les touches, nous notons tout de même l’absence de la touche Windows à gauche du clavier (elle est en revanche présente à droite de la barre d’espace) et la touche « Entrée » plus petite qu’à l’accoutumée sur un clavier de ce format (il y a deux touches sur l’emplacement habituel, la touche entrée ressemblant à un Maj juste au-dessus de la touche Maj droite). La touche Cadenas représente une flèche pointée vers le bas, ce qui surprend au début.

La marque est apposée assez sobrement sur la tranche inférieure et le nom du modèle est imprimé en sur une partie visible de la plaque aluminium anthracite, juste au-dessus des touches directionnelles. Gamdias ne fait pas dans le matuvu et c’est appréciable.

Pour terminer, nous noterons que les trois LED d’information sont blanches.

RGB Hermes

Le Hermes P3 RGB de Gamdias fait partie des claviers dont chaque touche peut être illuminée indépendamment avec la couleur de son choix (16,8 millions de couleurs), ce qui permet une personnalisation aux petits oignons, avec des profils qui s’adapteront à tous types d’utilisations.

La luminosité des touches est correcte sans être exceptionnelle, en pleine journée le rétroéclairage des touches est un peu léger, mais le soir c’est parfait, il n’éblouit pas, et il est possible de le régler sur 4 niveaux.

Toutes les couleurs sont très bien retranscrites et lors d’effets de changement de couleur ou d’allumage/extinction en douceur (breathing), les transitions sont très fluides et sans à-coups.

L’éclairage des touches laisse un léger halo autour de la touche sur la plaque en aluminium anthracite mais cela n’est pas choquant, c’est même le contraire et le rendu est sympa.

Caractéristiques techniques

  • Switchs des touches : GAMDIAS switchs mécaniques low profile
  • Types des switchs : Marron pour la France
  • Durée de vie des touches 50 millions
  • Dimension (Lxlxh) : 472 x 167 x 21 mm
  • Poids : 1.56 Kg
  • Mémoire intégrée : 72Kb
  • Polling Rate : 1000Hz
  • N-Key Rollover : Oui, 100% anti-ghosting
  • Prise en charge des Macros : Oui, avec enregistrement personnalisé
  • Désactivation de la touche Windows : Oui (Fn + Game (touche Windows))
  • Blocage de toutes les touches : Oui (Fn + F11)
  • Longueur du câble USB : 1.5m ( plastique TPE non tressé, connecteurs en plaqué-or )
  • Logiciel : GAMDIAS HERA
  • Possibilité d’intervertir les touches de direction fléchées et ZQSD : Oui (Fn + F4)
  • Touches programmables : 2 (Fn + G1/G2 pour exécuter les macros)
  • Touches multimédia : 6 (Fn + F2, F3, F5, F6, F7, F8)
  • Touches pour les profils : 6 (Fn + PF1>PF6)
  • Spécificités RGB : 16.8 millions de couleurs et 4 niveaux de luminosité
  • Personnalisation des effets lumineux : Oui (raccourcis clavier pour la vitesse, la luminosité, les effets)

Prise en main du Hermes P3 RGB

Il faut savoir que Gamdias n’utilise pas des switchs mécaniques du très renommé Cherry, ceux présents sont de type Brown (marron) et low profil, et s’ils ne sont pas particulièrement silencieux, il faut reconnaitre que la frappe est agréable et que les erreurs se font rares.

Toujours concernant la frappe, la faible course des touches n’est pas perturbante, et cela peut même être avantageux dans les jeux, le low profil permettant de taper un peu plus vite.

Cependant tout n’est pas parfait, et deux-trois petites choses nous ont un peu froissées lors de notre test : l’absence de touche Windows sur le côté gauche de la barre d’espace (remplacée par la touche « Fn ») qui oblige à utiliser celle de droite, d’ailleurs les touches Fn et Windows sont les deux seules qui ne peuvent pas être réattribuées, puis surtout la touche Entrée qui perd sa forme classique « 2 étages » pour ressembler à une touche Maj sur une seule ligne, comme l’on pourrait voir sur un clavier qwerty. Résultat : encore à la fin de ce test pendant l’écriture de cet article (rédigé avec le clavier de Gamdias), il nous arrive encore d’appuyer sur la partie haute de la touche « classique » et donc de nous tromper de touche, ce qui se traduit par une « * », c’est assez pénible, mais cela est surtout dû à une habitude de frappe acquise depuis de longues années. La police des touches n’étant pas standard, certains caractères demandent un peu d’attention pour être certain de ne pas se tromper (nous pensons aux caractères (  {  [  en particulier, mais pour ce qui est des lettres et des chiffres, c’est bien lisible.

Logiciel de personnalisation :

Afin de paramétrer le clavier et le rendre entièrement conforme à nos attentes et nos besoins, Gamdias propose un software de contrôle, nommé Hera.

L’interface, un peu vieillissante, n’est pas la plus claire de toutes celles qui ont pu passer entre nos mains. Il nous a cependant été possible de paramétrer l’ensemble des fonctionnalités proposées.

Ainsi, le rétroéclairage peut être fixe ou animé selon 13 effets différents (incluant les classiques Breathing ou wave), et l’on peut également attribuer une couleur à chaque touche (et réattribuer la fonction de la touche) et ainsi n’allumer que les touches utiles de son jeu avec un code couleur de son choix.

Il est même possible de transformer son clavier en véritable boite à sons en attribuant un son à chaque touche (son qui peut être enregistré ou ajouté dans la base) et aussi de préprogrammer des timers et de les lancer par simple appui d’une touche qui aura été configurée, il s’affichera alors sous la forme d’un OSD.

Le clavier prend en charge les macros, il est donc possible d’enregistrer une liste d’actions (suite d’activation de touches, d’action souris) et de l’exécuter à la demande par simple appui d’une touche qui aura été assignée dans le menu d’assignement des touches, cette fonction peut d’avérer utile dans les jeux qui peuvent demander des enchainements d’actions répétées.

Pour finir, le logiciel permet de sauvegarder tous ces réglages sous la forme de profils, avec un total de 6. Il sera même possible de switcher entre chaque directement sur le clavier avec le combo de touches « Fn » + une touche de 1 à 6.

En plus du clavier et de son logiciel de configuration, Gamdias propose une application Android et Apple. Si elle n’est pas des plus léchées, cette dernière permet de sélectionner un profil et de jouer sur les effets RGB mais c’est également un véritable centre de monitoring de sa machine : fréquences, consommations, tensions, courants pour CPU, et suivi de températures pour CPU (+ charge par core), GPU, carte mère et disques durs, charge de la Ram, c’est réellement un petit bonus que fourni la marque et qui plaira aux gamers ainsi qu’aux overclockers.

Conclusion du test

Au final, il en ressort un clavier attachant, tant par son design que par son confort de frappe. Bien sûr, la partie RGB entièrement personnalisable est le point fort de ce P3 RGB et ses fonctions additionnelles comme la boite à sons, les timers et le monitoring du PC sur smartphone ajoutent un plus que l’on ne retrouve pas forcément chez la concurrence.

Les seuls reproches que nous pourrions lui trouver seraient sa touche « entrée » qui est affinée et a tendance à provoquer des erreurs de frappe, l’impossibilité (logicielle) de remettre la touche Windows à gauche du clavier (en inversement avec « Fn ») ou encore l’interface du logiciel qui mériterait de se mettre au goût du jour.

Hormis cela, il saura être votre allié fidèle, que ce soit pour vous accompagner dans vos jeux préférés que simplement pour chiller sur Internet ou taper des documents.

Note Globale
4
  • Packaging
  • Design
  • Fonctionnalités
  • RGB
  • Confort
  • Rapport qualité/prix

Résumé

Gamedias fourni un clavier Full RGB entièrement personnalisable, où chaque touche peut être éclairée indépendamment ou au contraire il est possible d’appliquer des effets sur l’ensemble du clavier. Confort de frappe, nombreuses fonctionnalités paramétrables et accessibles par combos, application pour mobile faisant également office de centre de monitoring, il n’y a que la touche entrée réduite qui vient gâcher un peu la fête.

Les Plus

  • Frappe agréable
  • RGB complètement personnalisable et avec plein d’effets
  • Gestion et lancement des macros
  • Fonctions spéciales comme les timers, la boite à sons ou encore l’application pour mobiles proposant un monitoring du PC

Les Moins

  • Pas forcément silencieux
  • Luminosité RGB un peu faible en pleine lumière
  • Touche « Entrée » de petite taille qui provoque des erreurs de frappe
  • Pas de touche Windows à gauche (et pas interchangeable avec la touche Fn)
  • Pas le plus cher des RGB, mais pas le moins cher non plus

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Participez à de nombreux concours

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.