Accueil » Tests HighTech » Aukey KM-C3 – Test complet de la souris gamer pas cher

Aukey KM-C3 – Test complet de la souris gamer pas cher

Aukey KM-C3

Aukey propose plusieurs types d’accessoires, dont certains dédiés aux ordinateurs. Cette fois-ci, nous testons une souris RGB orientée gaming : la Aukey km-c3. Avec son capteur optique réglable selon 4 positions (1000, 1500, 2000 et 2500 dpi) par simple appui sur un bouton dédié, saura-t-elle nous faire oublier les autres souris de la catégorie, c’est ce que nous allons essayer de vérifier au cours de ce test.

Après avoir découvert des souris haut de gamme comme la Razer Naga Trinity ainsi que la Steelseries Rival 600 nous découvrons une souris gamer à moins de 10€.

AUKEY Souris Gamer, 5000 DPI...
Haute performance : Avec un véritable capteur optique de 5 000 DPI, un taux de transfert jusqu’à 1 000 Hz, une accélération de la souris de 20 G et aucune interpolation, la GM-F1 est un matériel sérieux pour des joueurs sérieux.

Unboxing de la Aukey KM-C3

Comme à son habitude, Aukey nous livre sa souris dans un emballage simple mais suffisant, dans la lignée de ses autres produits, à savoir un emballage en carton brut (mais très propre), avec le dessin de la Aukey KM-C3 et quelques inscriptions, le tout imprimé en noir.

Une fois déballée, nous retrouvons la souris dans une pochette en plastique, la carte de garantie et un petit manuel d’utilisation.

Design de la souris Aukey km-c3

Avec cette souris, Aukey a fait dans le classique gaming, en noir mat. Les parties inférieures et supérieures ne sont pas faites du même plastique, et ont du coup un aspect différent (plus lisse sur le dessus).

Une bande RGB (plastique blanc transparent) passe de chaque côté depuis l’avant sous les boutons de clic jusqu’à l’arrière ou elles se rejoignent pour créer une « tranche » lumineuse.

Au niveau de l’éclairage RGB, il est uniforme sur l’ensemble de la souris et change de couleur dans un fondu progressif avec les couleurs suivantes : rose, rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet. Il n’est pas possible d’accélérer ou de ralentir la cadence, ni de bloquer la souris sur une couleur. Chaque clic droit ou gauche éteint succinctement l’éclairage RGB, ce qui n’est pas le cas de la molette ou du bouton de DPI.

Il est possible de trouver sur la souris Aukey KM-C3 un dessin de scorpion, qui profite du RGB, tout comme la molette et le capteur optique qui eux aussi profitent des couleurs.

Cette molette et ce bouton de réglage des DPI sont situés sur une bande dorée mate qui débute de l’avant de la souris et fini en son sommet pour séparer les deux boutons de clic droit et gauche.

L’avant de la souris gamer est un peu plus agressif avec ses bandes RGB qui dépassent un peu sous les boutons et les petites grilles attenantes.

La construction est totalement ambidextre (car symétrique) et le fait qu’il n’y ait que les deux boutons de clic droit et gauche, la molette centrale cliquable et le bouton de DPI renforce encore cet aspect.

Comme nous venons de le soulever, la souris ne comporte que 4 boutons physiques, en plus des fonctions haut et bas de la molette, et il n’y a donc pas de boutons supplémentaires au niveau du pouce, ce qui reste pour nous un peu léger pour une souris orientée gaming.

Son fil de 1m60 n’est pas gainé, et il n’est pas possible non plus de lui administrer de poids à sa convenance. Nous nous retrouvons avec une souris sommaire, au design qui reste tout de même plaisant.

Prise en main de la souris Aukey km-c3

Autant le dire tout de suite, nous trouvons que cette souris n’est pas orientée gamer. Elle dispose certes de la fonctionnalité de changement de DPI à la volée sur simple appui du bouton dédié, mais hormis cela, rien ne la différencie d’une souris bureautique classique.

Elle manque de boutons, et de boutons programmables.

Elle est bien Plug&Play, et dans ce sens elle fonctionne dès son raccordement, mais rien n’est paramétrable (dans le sens macro et surtout dans les jeux qui proposent moult commandes), il est bien évidemment possible de la régler dans Windows (comme toutes les souris) mais Aukey ne propose pas de driver spécifique avec plein de configurations, de macros et d’attributions de touches.

Et c’est bien là son plus gros point faible, surtout qu’elle est présentée comme « Professional gaming mouse ».

Une fois cela dit, elle reste très agréable en main et au toucher, elle marque peu les traces de doigts, elle glisse bien sur toutes les surfaces et son capteur ne nous a jamais fait défaut.

En regardant de plus près ce que Aukey propose dans sa gamme de souris, nous pouvons voir que le modèle supérieur KM-C4 (vendu au même prix !) propose tout ce qu’il manque à cette KM-C3 pour en faire une vraie souris gamer : un driver dédié avec programmation de macro, un fil gainé, 8 boutons programmables (et autant de fonctions attribuables dans les jeux) et aussi la possibilité de régler son poids avec des poids amovibles et même son rétroéclairage RGB en fonction du réglage des DPI. L’on vient à se demander pourquoi Aukey propose cette souris.

Nous avons installé le pilote de la KM-C4 pour voir si il pouvait prendre en charge cette KM-C3 et il n’en est rien, il faudra se contenter des fonctions de base inclues.

Conclusion de la souris gamer pas cher

Cette Aukey KM-C3 reste une bonne souris, pas réellement gamer à nos yeux, cependant les principaux éléments d’une bonne souris bureautique sont présents : une bonne prise en main, un toucher agréable, une bonne glisse et un capteur performant.

L’éclairage RGB lui donne une petite touche sympa, le bouton de réglage des DPI remplit parfaitement son office, et voilà à quoi l’on pourrait résumer cette souris.

Nous lui préfèrerions son modèle supérieur qui sur le papier a beaucoup plus à offrir, et surtout pour le même prix. Si vous souhaitez monter en gamme mais ne pas arriver au prix des souris Razer, nous pouvons vous proposer un bon compromis, la The G Lab Kult Promethium.

Nous ne la déconseillons tout de même pas, et elle saura très bien remplir son rôle de souris pour tous les usages (même pour les jeux), mais nous pensons qu’elle ne sera pas le compagnon idéal pour les joueurs un minimum exigeant.

AUKEY Souris Gamer, 5000 DPI...
41 Commentaires
AUKEY Souris Gamer, 5000 DPI...
  • Haute performance : Avec un véritable capteur optique de 5 000 DPI, un taux de transfert jusqu’à 1 000 Hz, une accélération de la souris de 20 G et aucune interpolation, la GM-F1 est un matériel sérieux pour des joueurs sérieux.
  • Ergonomie pour droitiers : la coque asymétrique incurvée se fond parfaitement avec votre main, offrant une ergonomie optimale pour les droitiers et un confort total tout au long de vos longues sessions de jeu. La poignée latérale texturée vous assure une prise ferme à tout moment.
Test de la Aukey KM-C3
Note Globale
2.9
  • Design
  • Fonctionnalités
  • Prise en main
  • Rapport qualité-prix

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Découvrez

Participez à de nombreux concours

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Ailleurs sur le web

A découvrir :