Accueil » Tests HighTech » Mobilité » Smartphones » Samsung Galaxy S9 / S9+ – Test complet du smartphone

Samsung Galaxy S9 / S9+ – Test complet du smartphone

Samsung Galaxy S9 / S9+
Le S9 est très beau, et on se couche toujours aussi tard

Ça y est ! Le Galaxy nouveau est arrivé. Tout beau tout neuf, il a pour mission de révolutionner le monde de la photographie sur mobile avec son objectif à ouverture variable, une première ! Après l’avoir récupéré en avant première grâce à Bluedistrib, nous avons pu le tester en conditions réelles et lui faire subir tout une série de test  afin de vous remonter au mieux les impressions qu’il nous a laissé.

UNBOXING du Samsung Galaxy S9 :

Samsung nous livre son dernier flagship Samsung Galaxy S9 dans une boite très similaire à celle du Note 8, toute noire avec, pour la face avant,  le “S9” inscrit en bleu brillant en son centre (ainsi que sa capacité de stockage et le nom complet avec la marque inscrits de façon plus discrète), et la face arrière récapitule quant à elle les principales caractéristiques techniques.

Une fois le blister retiré et le couvercle soulevé, nous trouvons la pochette des notices et recommandations qui protège le téléphone placé juste en dessous.

Sous le téléphone se trouvent comme à l’accoutumé un chargeur Fast Charge (2A), un câble USB type C (charge + données), un adaptateur USB type C vers USB type A femelle pour connecter une clé USB sur le téléphone, un adaptateur USB type C vers Micro USB femelle pour permettre une recharge avec un chargeur/câble USB de ce type (très répandu) et une paire d’écouteurs AKG avec des manchons de rechange.

Le packaging est identique à celui du Samsung Galaxy Note 8 que nous venons de finir de tester (hormis les mines de rechange du stylet que ne possède pas le S9).

DESIGN du smartphone Samsung Galaxy S9 / S9+ 

Pour le Galaxy S9, Samsung a décidé de conserver quasiment trait pour trait le design fraichement renouvelé avec le S8 de l’année dernière, sa priorité cette année étant l’appareil photo, qui lui n’avait pas évolué sur son prédécesseur. L’écran quant à lui reste un borderless edge qui occupe plus de 84% de la face avant.

C’est donc en terrain/design connu que nous appréhendons ce smartphone discret et élégant fait de verre et de métal, cependant, Samsung a pris soin de bien mettre à jour son smartphone en lui ayant octroyé Android 8.0 Oréo et la dernière version de sa surcouche maison : Samsung Expérience 9.0.

L’interface du Samsung Galaxy S9 est un poil plus léchée, avec des couleurs d’icônes ou d’interface légèrement modifiées, mis à part cela, les retouches ne sont pas flagrantes pour l’utilisateur non averti.

Si la face avant ne parait pas avoir changé depuis l’année dernière, la face arrière s’est vu réorganisée pour placer (enfin) le capteur d’empreinte digitale à un endroit accessible facilement aux doigts : sous le capteur photo. Samsung a donc su écouté les critiques du public et de la presse et corriger le tir, c’est honorable.

Voici un tour complet de l’appareil pour mieux vous rendre compte de son design (nous remarquerons que les tranches ne sont plus brillantes comme le Note 8 mais un peu plus mates) :

La tranche inférieure comprend en son centre le port USB Type C de recharge/données complété d’une part par l’irréductible prise Jack (chez Samsung), et le trou du micro ainsi que la sortie haut-parleur de l’autre. La tranche supérieure quant à elle intègre le tiroir SIM + carte Micro-SD, la tranche latérale gauche les boutons de volume et le bouton Bixby et la tranche latérale droite le bouton d’allumage/veille.

La batterie est toujours inamovible mais il se voit certifié IP 68 lui conférant une résistance à l’eau et la poussière.

Caractéristiques du smartphone haut de gamme :

Voici les spécificités techniques proposées par Samsung pour ce S9 :

OS Android 8.0 Oreo
Processeur Octo-Core – Samsung Exynos 9810 @ 2.7GHz
Mémoire Vive (RAM)  4 Go
Mémoire système – ROM 64 Go
Lecteur d’empreinte digitale + Capteur d’iris
Présence d’un slot micro SD accessible par l’utilisateur (taille max de la carte MicroSD : 256 Go)
Nombre d’appareil photo arrière 1 (S9) / 2 (S9+)
Résolution maximale de capture : 12MP (+ 12MP S9+)
Focale f/1.5 / f/2.4 (+ f/2.4 S9+)
Autofocus
Résolution de l’appareil photo avant 8 MP
Résolution maximale de capture vidéo UHD (3840×2160 @ 60fps)
Technologie de l’écran : Super Amoled
Résolution : QHD+ 2960 x 1440 pixels
Diagonale : 5.8″ (5.8″ pour le rectangle complet et 5.6″ en tenant en compte les bords arrondis)
Format 18,5:9
Compatibilité 2G / 3G / 4G
Support du WiFi 802.11 a/b/g/n/ac 2,4G+5GHz
Taux de DAS (tête) 0,362W/Kg
Format de carte SIM : Nano SIM
Bluetooth 5.0
NFC
Compatibilité USB 3.1 Gen1 / Type C
Capacité de la batterie : 3000 mAh (S9) / 3500 mAh (S9+)
Support de la technologie Fast Charge / recharge sans fil
Type de la batterie Li-Ion
Batterie non amovible
Dimensions – Longueur en mm 147,6 (S9) – 157,7 (S9+) / Largeur en mm 68,7 (S9) – 73,8 (S9+) / Épaisseur en mm 8,5 (S9) – 8,5 (S9+)
Poids avec batterie 163 g (S9) / 189 g (S9+)
Indice de protection eau/poussières IP68

PRISE EN MAIN / AU QUOTIDIEN

Ses dimensions tout comme son poids en font un téléphone assez agréable à utiliser, après un test avec le Galaxy Note 8, n’importe quel téléphone passerait pour riquiqui, d’ailleurs, en comparaison de ce modèle avec lequel il est proche, les angles plus arrondis ne nuisent plus à la paume de la main.

Le replacement du capteur d’empreinte digitale sous l’appareil le rend beaucoup plus simple à utiliser, et à trouver ! A ce sujet, il se montre réellement plus rapide et précis que celui du Note 8, à peine le doigt posé, le téléphone se déverrouille. La reconnaissance d’iris a également profité d’améliorations par rapport au Note 8, rien que la qualité d’affichage de l’image est supérieure (captation caméra avant), et la détection est aussi plus souple et rapide.

Le reste des commandes (boutons) restent bien accessibles et ergonomiques et le maniement se fait de façon très aisée. Sur la semaine d’utilisation, il ne nous a jamais glissé des doigts.

Cette année, Samsung a travaillé avec AKG (qui est à présent l’une de ses filiales), pour améliorer de façon conséquente la qualité audio du téléphone. C’est donc du son stéréo que fournit le S9. Pour cela, le haut parleur situé en haut de l’écran est utilisé lors de visionnage de film ou d’écoute de musique tout comme le haut parleur situé sur la tranche inférieur. Ce dernier a d’ailleurs droit à une ouverture plus imposante dans le châssis (ce ne sont plus des petits trous mais bien une ouverture complète), cela se ressent bien lorsque l’on vient “boucher” avec le doigt le trou du haut-parleur de la tranche, le son est tout de suite “annulé” et l’on ressent bien le souffle sur le doigt. Le volume à fond est très correct.

La marque coréenne a également amélioré son écran (et oui c’est possible !), en comparaison avec le Note 8, nous l’avons trouvé un poil plus lumineux et les blancs plus “blancs”. C’est toujours un réel plaisir de visionner des médias dessus, tellement ses couleurs sont éclatantes et la netteté présente.

Malgré sa taille de 5,8″, l’utilisation d’un écran borderless permet une utilisation à une main (une grande main ok, surtout pour arriver à l’extrémité du clavier), de plus il donne l’impression d’être plus petit qu’il n’est réellement.

Tout comme le Note 8, son format est de 18,5:9, avec une résolution de 2960 x 1440 pixels, cela le rend un peu exotique dans les standards des résolutions utilisées. Par exemple, dans Youtube, une vidéo 1440P affichera des bandes noires à droite et à gauche pour conserver la résolution exacte de la vidéo ou au contraire ajustera la vidéo à la largeur de l’écran en rognant le haut et le bas (pour conserver le ratio), le changement de mode est on ne peut plus simple en zoomant ou dé-zoomant sur la vidéo avec deux doigts.

Aussi, avec la généralisation de ces formats très “wide” sur la plupart des flagship des constructeurs, la plupart des applications et contenus s’adaptent sans trop de difficultés, et en cas d’incompatibilité, Samsung propose dans les paramètres de réduire la résolution ou de désactiver le plein écran pour chaque application, d’ailleurs, nous n’avons jamais rencontré de problème particulier sur ce sujet.

Samsung propose le mode Always On Display sur ce S9, cette fonction d’affichage des notifications en clair sur l’écran correspond bien à l’écran Super Amoled que la marque à intégré au téléphone. Cependant la diode de notification reste présente sur la face avant.

 

Concernant Samsung Experience 9.0, la surcouche constructeur préinstallée, celle-ci reste dans la tradition de ses prédécesseurs, et tout le monde s’y retrouvera assez facilement, de plus, en bas de chaque section dans les menus des paramètres, des suggestions sont proposées au cas où nous ne trouverions pas forcément au bon endroit. Les applications les plus utilisées comme celles des sms, des appels, la calculatrice… sont très bien faites et simples d’utilisation. Samsung a encore veillé à ce que toute l’interface et son design soit bien homogènes partout, nous avons trouvé que certaines modifications rendaient un peu mieux que sur le Note 8.

Côté téléphonie, tout est bon, comme le bluetooth (nous avons transféré des photos/vidéos avec le Note 8 à la vitesse de l’éclair !) ou encore le gps qui fixe rapidement.

PHOTO du Samsung Galaxy S9

Cette année, Samsung ne cache pas sa principale ambition, c’est même le slogan de son nouveau flagship : “L’appareil photo. Réinventé”.

Et pour parvenir à ses fins, Samsung a innové en sortant le premier capteur à ouverture variable pour smartphone. Nous pouvons retrouver un diaphragme qui peut prendre 2 positions : une ouverture à f/1.5 pour apporter plus de lumière en faibles conditions de luminosité (par exemple en soirée ou la nuit) et à f/2.4 pour des photos où ces dernières seraient meilleures (en journée par exemple).

A l’usage, il faut reconnaitre que cela fonctionne à merveille, la nuit, en ville, toutes les photos affichent une image correspondant à ce que l’on a pris, il n’y a que dans des endroits vraiment sombres (pour ne pas dire dans le noir complet) que l’appareil montre ses limites et ne voit plus rien.

Quant à la qualité des clichés, en bonne conditions de luminosité elle est excellente, avec de superbes couleurs et une bonne netteté. Évidemment les prises de vue ne peuvent pas être aussi bonne de nuit mais les photos seront plus lumineuses que la plupart (pour ne pas dire toutes) prises avec n’importe quel autre photophone. Samsung a réussi son pari à ce niveau-là. Les photos sont même un peu meilleures que celles prises par son ainé le Galaxy Note 8, qui excellait pourtant à donner de très belles photos, de jour comme de nuit.

Autre nouveauté, en tout cas pour Samsung (Sony l’ayant déjà réalisé), c’est l’adoption de la fonctionnalité Ultra Slow Motion (super-ralenti). L’intégration de mémoire directement sur le capteur permet une prise de vue à 960 images par secondes, c’est fou ! Ce mode contraint en revanche quelques sacrifices : la résolution 720p est imposée, la lumière est réduite (en journée ça passe mais dès qu’il fait trop sombre, le capteur ne voit plus grand chose) et la limite de temps du slow motion (quelques dixièmes de secondes) : il vaut mieux ne pas rater son coup, surtout en mode manuel ou il faut appuyer au bon moment, le mode auto activant la fonctionnalité uniquement lorsqu’un mouvement est détecté dans une zone précise (nécessitant de ne pas bouger ou un trépied !). Il faut tout de même avouer que le résultat est bluffant et que l’on se retrouve de temps à autre à chercher quelque chose à ultra slow motionner.

Galaxy S9 ultra slow motion_HDTV

A part ça, le reste est classique, tout comme l’application qui s’est vu un peu redesignée depuis le Note 8 (les modes s’affichent maintenant en haut de l’écran directement sur l’image et se basculent entre eux par simple swipe à droite ou à gauche) et qui suit l’héritage de ses ainés.

Il est à présent possible de capturer des vidéos en UHD à 60 fps, et le mode pro permet d’ouvrir ou de fermer le diaphragme pour choisir l’ouverture f/1.5 ou f/2.4.

Malheureusement l’application se ferme toujours au bout de 2 minutes si aucune action n’est faite sur l’écran durant ce laps de temps.

Pour information, toutes les photos prises par le téléphone n’ont pas été modifiées en post-traitement (hormis la définition qui a été réduite afin de ne pas alourdir le site et la page de ce test), celles en extérieur ont été prises en mode auto et à la main (donc sans trépied) et celles de notre ami citronnier Barnabé ont été faites à l’aide d’un trépied.

Cliquez sur les photos pour les afficher en grand, la légende renseigne des conditions de prises de vue.

PERFORMANCES du Samsung Galaxy S9

Qui dit nouveau Galaxy S dit nouvel Exynos, et cette année, c’est le 9810 qui officie. Forcément, il devrait être plus puissant, plus rapide, plus économe, plus tout quoi !

Résultat : c’est vrai qu’il marche un peu mieux que le Note 8, mais à un tel niveau de puissance pour un téléphone, on ne s’en rend plus trop compte.

En usage quotidien, la différence n’est pas flagrante et les seules fois où l’on attend, c’est lorsqu’une vidéo ultra slow motion a été réalisée et qu’il effectue le traitement final avant la lecture. Hormis cela, tout est rapide et rien ne semble pouvoir faire peur à ce S9. Même les benchmarks le classent dans le top du top.

Nous avons d’ailleurs réussi à dépasser (de peu) les 250 000 points sous Antutu, c’est pas mal et quasiment 50 000 de plus que le note 8 (soit 25% de plus que ce qu’il avait réalisé). Après, certaines rumeurs avaient évoqué les 275 000, nous n’y sommes pas encore, peut être que la version Snapdragon 845 y parviendra, l’avenir nous le dira !

Bref, après le blabla, voici les screenshots des différents benchs que nous lui avons infligés (Antutu, 3D Mark, Geek Bench et GFX Benchmark) pour mieux se rendre compte :

 

Bien évidemment, tous les jeux auxquels nous avons joué dessus se sont montrés fluides et beaux, de même pour la navigation sur Internet, la visualisation de contenus multimédia ou autres.

Si dans les jeux la chauffe paraissait relativement contenue, au bout d’une heure et demi de prise de vue non-stop (un de nos tests d’autonomie), le téléphone s’est trouvé très chaud, plus particulièrement sur la tranche supérieure.

VITESSE USB du S9

Nous avons réalisé des tests de vitesse lors de transfert USB pour des photos et un fichier vidéo. La carte micro-SD utilisée est une Kingston MicroSDHC/SDXC UHS-I U3 64Go SDCA3/64GBSP (90Mo/s en lecture et 80Mo/s en écriture) et le téléphone était raccordé à l’ordinateur Windows 10 (avec SSD) sur un port USB3 (les copies ont été réalisées via Windows même).

Remarque : au vu des mesures effectués avec le câble d’origine fourni par Samsung, nous avons décidé de refaire les même tests avec un second câble USB Type C “sûr”avec lequel nous transférons régulièrement des données très rapidement avec un disque externe USB3 en ssd M2 : le premier résultat (en gras) est celui de notre câble habituel et le second (entre parenthèses) celui du câble de Samsung.

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de la mémoire interne du tel vers l’ordinateur : 41s soit 71,68 Mo/s (1min21s soit 36,28 Mo/s)

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de l’ordinateur vers la mémoire interne du tel : 24s soit 122,45 Mo/s (1min16s soit 38,67 Mo/s)

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de la carte micro-sd du tel vers l’ordinateur : 44,5s soit 66,04Mo/s (1min22s soit 35,84 Mo/s)

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de l’ordinateur vers la carte micro-sd du tel :  59s soit 49,81 Mo/s (1min20  soit 36,74 Mo/s)

– Transfert de 100 photos (345 Mo) de la mémoire interne du tel vers l’ordinateur : 13s soit 26,5 Mo/s (28s soit 12,32 Mo/s)

– Transfert de 100 photos (345 Mo) de l’ordinateur vers la mémoire interne du tel : 14s soit 24,64Mo/s (15s soit 23 Mo/s)

– Transfert de 100 photos (345 Mo) de la carte micro-sd du tel vers l’ordinateur : 18s soit 19,17Mo/s (37s soit 9,32 Mo/s)

– Transfert de 100 photos (345 Mo) de l’ordinateur vers la carte micro-sd du tel : 14s soit 24,64Mo/s (16s soit 21,56 Mo/s)

 

Nous pouvons constater que le Galaxy S9 utilise bien une connectique USB 3.1 (connecteur Type C), les vitesses étant très rapides (surtout avec les gros fichiers).

Cependant nous restons perplexes sur les capacités du câble d’origine de Samsung, qui semble brider les vitesses de transfert : nous avons vérifié plusieurs fois les résultats sur plusieurs ports USB pour être certain de ce résultat (quelques fois le même transfert dans les même conditions pouvait aussi varier énormément d’une fois à une autre). De plus, nous avons rencontré plusieurs fois des déconnexions lors de transferts, et ce avec n’importe lequel des 3 câbles dont nous nous sommes servis sur 2 ordinateurs et en testant sur plusieurs ports USB également.

Nous vous conseillerons donc de réaliser vos propres tests pour comparer ce câble d’origine avec l’un des vôtres afin d’utiliser le plus rapide d’entre eux pour vos transferts.

BATTERIE / AUTONOMIE

La capacité de ce Samsung Galaxy S9 est de 3000mAh, cela peut paraitre peu mais lui permet de rester dans la moyenne basse de la catégorie.

Nous avons attendu quelques jours pour commencer à relever l’autonomie, le temps de faire prendre quelques cycles de charge/décharge à la batterie afin qu’elle puisse se stabiliser.

Samsung a apporté le soutien de la technologie Fast Charge qui permet une recharge rapide.

Autant le dire de suite : Non, le Samsung Galaxy S9 n’est pas le messie qui apportera une autonomie de plusieurs jours en utilisation normale.

De ce que nous pouvons en retenir concernant notre semaine d’utilisation, il est comparable au Note 8 : il tiendra une journée avec une utilisation normale et il sera nécessaire de le recharger en fin de journée avec une utilisation plus intensive.

Sur une journée, avec 4 comptes mails à synchroniser (et sans réseaux sociaux), il faut s’attendre à environ 6 heures de SOT (screen on time = écran allumé), et sur une journée et demi, plutôt 5 heures de SOT.

Nous lui avons fait subir 2 tests maison :

Le premier consiste à utiliser l’appareil photo non-stop durant 1h30 avec la luminosité d’écran bloquée à 50% (il restait 73%),  puis de le laisser 30 minutes en veille, et enfin d’enchaîner avec 1h30 de surf Internet sur Chrome en 4G (il restait alors 54%) : Cela fait donc 46% de consommation pour 3h de SOT sur 3H30 d’utilisation.

Le second test, pour sa part, mesure l’autonomie en visualisant une vidéo Youtube 1440p jusqu’à extinction du portable, le téléphone étant connecté en wifi, réglé à 50% de luminosité d’écran et avec la réception 4G active (les données transitent par le wifi) : le mobile a réussi à tenir 8h51 avant de tomber en panne de batterie et s’éteindre.

Concernant la recharge de ce Samsung Galaxy S9, nous avons relevé le temps nécessaire pour passer la batterie de 0 à 100%, le test a été réalisé avec le chargeur d’origine une fois le téléphone allumé et une seconde fois éteint.

Recharge éteint chargeur d’origine : 15min 16% / 30min 33% / 45 min 50% / 1h 66% / 1h15min 82% / 1h30min 92% / 1h45min 98% / 100% vert 1h54min
Recharge allumé chargeur d’origine : 15min 19% / 30min 34% / 45 min 53% / 1h 72% / 1h15min 87% / 1h30min 95% / 1h45min 100% rouge / 100% vert 1h49

Il nous aura donc fallu un peu moins de 2 heures pour recharger entièrement la batterie.

Si il est allumé, le téléphone précise s’il s’agit d’une charge lente ou rapide et affiche une estimation du temps de charge.

DIVERS

Tout comme le Galaxy Note 8, Samsung propose un logiciel de transfert permettant à un utilisateur de passer de son téléphone actuel à un smartphone de sa marque. Le S9 ne fait pas exception et c’est l’application Smart Switch qui s’occupe d’accomplir cette mission. Samsung propose gratuitement sur le PlayStore la version émettrice à installer sur l’ancien appareil qui ne serait pas de la marque. L’interface est simple et claire et il n’y a qu’à suivre les instructions pour réussir la migration, prévoir une petite demi-heure si l’ancien appareil n’a pas énormément de données (photos …).

Petite précision sur Bixby : En une semaine de temps pour tester ce Galaxy S9, et sortant du test du Galxy Note 8 dont Bixby ne nous avait pas pleinement convaincu, nous ne nous sommes pas attardés à tester l’assistant personnel de Samsung car nous avons préféré nous concentrer sur les autres aspects du téléphone, comme l’appareil photo, l’autonomie, les performances ou encore sa prise en main.

CONCLUSION de ce smartphone Samsung Galaxy S9 / S9+ 

Le Samsung Galaxy S9 est un excellent téléphone, puissant, doté d’un très bel écran et d’un appareil photo au top niveau, il saura entièrement satisfaire son propriétaire.

Cependant, il reste plus une mise à jour des S8/S8+ qu’une réelle nouveauté : son design est très similaire, mais Samsung a su ajouter les ingrédients nécessaires à faire de ce S9 un super S8 sans défaut :

Ainsi, bye bye l’emplacement mal pensé du capteur d’empreinte digitale, bonjour au nouvel appareil photo à ouverture variable qui fait des miracles en faible luminosité et mode ultra slow motion à 960 images par seconde. Voilà les principales nouveautés à retenir de ce modèle.

Si vous possédez déjà un Galaxy S8, S8+ ou Note 8 et que ce dernier vous convient, il ne sera pas nécessaire de changer pour cette relève, mais si les nouveautés concernant l’appareil photo vous titille ou que vous hésitiez à vous prendre l’un des 3 modèles précédemment cités, alors ce S9 risque bien de ne pas vous faire regretter votre achat.

En tout cas chez MrHighTech, ce smartphone nous aura laissé une très bonne impression.

850€
9.3

Prise en main / utilisation

9.0/10

Qualité photo

9.5/10

Puissance

9.5/10

Design

9.0/10

Ce que l\'on aime :

  • Ecran superbe
  • Appareil photo au top et photos en basse lumière
  • Ultra Slow Motion
  • Améliorations par rapport au S8 (empreinte, iris ...)
  • Puissance

Ce que l\'on aime moins :

  • Pas de révolution, juste une évolution
  • On veut des bords encore plus fins !
  • des broutilles de rien du tout (pas de double tap, appli photo qui se coupe trop vite, ...)

A lire sur MrHighTech :

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Meilleurs Enceintes pour Noël

A découvrir :

Annonce

Meilleurs casques bluetooth

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie