Accueil » Tests HighTech » TEST – LG G6 – Smartphone borderless LG

TEST – LG G6 – Smartphone borderless LG

LG G6

MrHighTech teste un smartphone LG et c’est au tour du LG G6 de passer à la moulinette. Malgré une petite année d’existence et l’arrivée d’un V30 doté d’améliorations, ce G6 saura-t-il nous convaincre et s’imposer encore comme un téléphone de choix ? C’est ce que nous allons vérifier dans ce test.

UNBOXING du LG G6

La boite de ce LG G6 est très discrète avec sa couleur unie noire ornée du logo “G6”  de couleur argentée. Cela reste tout de même élégant ! Notre version de test couleur gris/argent était accessoirisée avec le chargeur secteur et le câble de recharge USB type C.

LG G6

DESIGN ddu LG G6

Une fois le téléphone sorti de la boite, nous nous retrouvons avec un très bel objettrès bien fini. Le poids du LG G6 est idéal (ni trop lourd ni trop léger) et lui confère une bonne prise en main tout en lui donnant un coté fiable et robuste. Le seul petit bémol est qu’il sonne creux lorsque l’on tapote sur la face arrière avec les ongles, rien de bien méchant, mais on aurait pu ainsi croire qu’il possédait un couvercle amovible, alors qu’il n’en est rien.

Non démontable donc, il propose en contre-partie une certification IP 68 lui conférant une résistance à l’eau et la poussière (cf LG : 6: degré le plus haut de protection contre la poussière. La poussière ne peut donc pas entrer quelles que soient les conditions environnantes; 8: protection contre l’eau en immersion complète et continue. L’appareil supporte une immersion complète dans l’eau jusqu’à 1,5 mètres pendant 30 minutes pour une température d’eau comprise entre 15 et 35°C).

L’écran de 5,7″ occupe une partie très importante de la face avant avec 68,6% d’occupation. Ses bords arrondis sont du plus bel effet et les tranches latérales sont en aluminium (parsemées de quelques séparations servant à laisser passer les ondes). À noter que l’écran (la dalle LCD) est entouré d’un contour noir visible d’environ un demi millimètre.

Lors des tests, nous avons pu remarquer que les arrondis d’angle étaient juste matériels, les screenshots (captures d’écran) étant rectangulaires une fois visualisés sur ordinateur.

LG G6

Au niveau de la connectique/boutons/ouvertures, la tranche inférieure comprend la prise USB Type C (pour la recharge et le transfert de données) ainsi que le micro et le haut-parleur. La tranche droite dissimule le double tiroir de carte SIM et carte MicroSD. La tranche supérieure propose une prise jack 3,5mm pour y connecter ses écouteurs/casque et la tranche gauche laisse apparaitre les boutons de volume.

La face arrière ressemblant à de l’aluminium brossé verni est en verre Gorilla Glass 5. Elle intègre en partie haute les deux appareils photo situés symétriquement de part et d’autre du double flash led central. Le bouton d’allumage/extinction/mise en veille est placé juste en dessous et fait également office de capteur d’empreintes digitales par simple toucher. Il fonctionne très bien et nous reviendrons dessus un peu plus loin dans l’article.

LG G6
LG G6

Le LG G6 est réellement très beau, surtout dans cette couleur gris/argent. Nous regrettons juste que la partie basse de la face avant ne soit pas “égale” à la partie haute (8,5mm en bas contre 6,5mm en haut, hors demi-millimètre de contour noir de la dalle). Cela aurait encore augmenté l’effet borderless tout en le rendant “symétrique”.

CARACTÉRISTIQUES du Smartphone de chez LG

Voici les spécificités techniques proposées par LG :

OS Android 7.0 Nougat
Processeur Quad-Core – Qualcomm MSM8996 AC Snapdragon 821 @ 2.35GHz
Mémoire Vive (RAM)  4 Go
Mémoire système – ROM 32 Go
Lecteur d’empreinte digitale
Présence d’un slot micro SD accessible par l’utilisateur (taille max de la carte MicroSD : 2 To)
Nombre d’appareils photo arrière 2
Résolution maximale de capture : 13MP (angle normal de 71°) + 13MP (grand angle de 125°)
Focale (APN principal) f/1.8 , (APN secondaire-grand angle) f/2.4
Autofocus
Résolution de l’appareil photo avant 5.0W MP (angle normal de 82° et grand angle de 100°)
Résolution maximale de capture vidéo UHD (3840×2160)
Technologie de l’écran : IPS LCD
Résolution : QHD+ 2880 x 1440 pixels
Support des technologies Dolby Vision et HDR10
Diagonale : 5.7″ (14,26cm)
Format 18:9 (= 2:1)
Débit max cellulaire (Mb/s) 587Mbps
Compatibilité 2G / 3G / 4G
Catégorie 4G (LTE) 11
Support du WiFi 5GHz
Taux de DAS ou SAR (W/kg@10g) – max à l’oreille : 0,393 W/kg
Format de carte SIM : Nano SIM (4FF)
Bluetooth 4.2 BLE
NFC
Classe DLNA M-DMS, M-DMC, M-DMP, M-DMD, M-DMU
Compatibilité USB 2.0 / Type C
Capacité de la batterie : 3300 mAh
Support de la technologie Fast Charge
Autonomie en veille : 140 hrs
Autonomie en communication : 28 hrs
Autonomie en veille sous couverture 3G : 140 hrs
Autonomie en communication voix sous couverture 3G : 26 hrs
Autonomie en veille sous couverture 4G : 130 hrs
Autonomie en communication voix sous couverture 4G : 14 hrs
Type de la batterie Li-Ion
Batterie non amovible
Dimensions – Longueur en mm 148,9 / Largeur en mm 71,9 / Épaisseur en mm 7,9
Poids avec batterie 163 g
Indice de protection eau/poussières IP68

PRISE EN MAIN / AU QUOTIDIEN du LG G6

Une fois en main, le téléphone est agréable à utiliser et à manipuler, il n’y a pas d’arête saillante qui pourrait devenir gênante au bout d’un certain temps et sur les deux bonnes semaines de test, aucune fois ce dernier ne nous a glissé des mains.

LG G6

Le bouton d’allumage, qui fait également office de lecteur d’empreinte digitale, tombe facilement sous le doigt et la reconnaissance est quasi instantanée. Il peut arriver que le capteur ne reconnaisse pas le doigt mais un simple éloignement/rapprochement rapide du dit doigt règle le problème. Évidemment, le choix de LG de l’avoir placé à l’arrière oblige le téléphone d’être “en main” pour fonctionner, impossible d’utiliser cette fonction lorsque ce dernier est posé à plat sur une surface.

LG G6

Tout comme le G5, sur ce LG G6 les boutons de volume se situent sur une tranche, cela n’est pas dérangeant pour qui est habitué mais cela risque de décevoir les partisans des premiers smartphones de la série G (2 à 4) qui espéraient retrouver ces boutons à l’arrière.

Au niveau du design, à chaque fois que le smartphone a été montré à des tiers, celui-ci a été apprécié et décrit comme étant un joli téléphone.

Le voici comparé à un OnePlus 3T (5,5″), un LG G4 (5,5″) et un Asus Zenfone 3 Deluxe (5,7″). On voit très bien la différence de taille avec le Zenfone malgré la diagonale d’image identique.

Son écran de LG G6, très lumineux, est réellement bluffant, surtout lorsque l’on sait qu’il utilise la technologie LCD IPS. En plein jour, nous n’avons jamais rencontré de problème d’éblouissement ou de manque de luminosité et de contraste. Les noirs restent profonds et les couleurs fidèles.

Son format 18:9 permet une utilisation à une main pour peu que l’on n’ait pas de trop petites mains et que l’on ne sollicite pas le haut de l’écran (une manipulation ou l’utilisation de la seconde main peut être envisagée pour la barre de notification par exemple). Après, Android permet l’utilisation du clavier à une main en réduisant sa taille et en la plaçant au choix à droite ou à gauche (pour l’utilisation de la main droite ou gauche), pratique pour la rédaction des sms, des mails ou tout autre texte.

Nous pouvons constater que le G6, d’une diagonale d’image de 5,7″, a quasiment le même encombrement qu’un téléphone de plus petite diagonale d’écran, ici un LG G4 de 5,5″. En utilisation cela se résume à un gain équivalent à la hauteur de la barre de navigation (comme si l’on avait l’écran complet du G4 pour l’affichage sans la barre de navigation).

LG G6 VS LG G4
LG G6 VS LG G4

Ce format, associé à une résolution elle aussi de 2:1 de ratio, le rend encore un peu exotique dans les standards des résolutions utilisées. Par exemple, dans Youtube, une vidéo 1440P affichera des bandes noires à droite et à gauche pour conserver la résolution exacte de la vidéo ou au contraire ajustera la vidéo à la largeur de l’écran en rognant le haut et le bas (pour conserver le ratio), le changement de mode est on ne peut plus simple en zoomant ou dé-zoomant sur la vidéo avec deux doigts.

Cependant, depuis l’arrivée sur le marché des récents Samsung Galaxy S8, S8+ et Note 8, de l’Iphone X ou encore des LG V30, OnePlus 5T et Xiaomi Mi Mix2 pour ne citer qu’eux, qui utilisent aussi un ratio 18:9, les choses devraient commencer à évoluer. D’ailleurs, en ce sens, nous n’avons pas rencontré de problème d’affichage dans les  jeux testés.

Nous avons remarqué qu’il manquait un élément pourtant présent sur la quasi-totalité des téléphones Android haut de gamme (et même de moyenne gamme) : la diode de notification. Déjà sous exploitée de base par la plupart des marques (c’est un avis personnel), elle est ici inexistante. Il n’est donc pas possible de voir si l’on a reçu un message, un mail, un appel … ou même l’état de charge du téléphone, évidemment le mode Always-on display peut palier à ce manque, cependant il faudra lire l’écran pour avoir les informations (avec une led de notification, un simple coup d’oeil jeté sur le téléphone posé à l’autre bout d’une pièce suffisait), c’est dommage.

Pour parler un peu de l‘interface utilisateur modifiée par LG : UX 6.0, cette dernière est assez proche d’Android de base et elle ne déroutera pas les anciens comme les nouveaux utilisateurs. Les couleurs utilisées dans les menus comme dans la barre de notification apportent une fraicheur bienvenue (la couleur bleu/vert turquoise utilisée sent comme une journée d’été ensoleillée au bord d’un lac avec une glace italienne à déguster !). De plus, les paramètres proposent d’avoir le choix entre les applications placées sur le bureau comme l’Iphone ou rangées dans le tiroir d’application, bien vu.

Photo LG G6

La partie photo du téléphone est l’un des points forts de ce G6, et si la qualité, la fonctionnalité et l’originalité des photos sont des critères essentiels dans le choix d’un smartphone, alors ce photo-phone risque de pleinement satisfaire vos attentes.

Commençons par le commencement : 2 capteurs de 13Mpx, détection de phase, ouverture focale F1.8 et F2.4, double objectif : normal (71°) et grand angle (125°), stabilisation optique sur le capteur principal. Voici ce que propose LG pour le module arrière, ça s’annonce déjà bien sur le papier, et pour chipoter un peu, nous pourrions souligner l’absence de laser pour l’autofocus, de stabilisation optique sur le grand angle ou une meilleure ouverture focale pour le grand angle.

Une fois la partie matérielle passée en revue, voyons la partie logicielle. L’application photo de LG est plutôt bien faite et ergonomique, d’un coté le choix des types de prise de vue (basique (=auto), carré, appareil photo manuel et caméra manuelle) et de l’autre les réglages (résolution, débit, fréquence, emplacement … selon le type de prise vue). On trouve aussi les modes disponibles selon les types de prise de vue (pour basique : pop out, automatique, snap, panorama, slow motion, panorama 360°, intervalle et nourriture et pour carré : instantané, faire correspondre le cliché, prise de vue avec quadrillage et prise de vue avec repère).

Il est intéressant de voir ces petits plus apportés à l’application photo qui séduiront les utilisateurs de réseaux sociaux ou les adeptes des fonctionnalités ludiques, et après s’être forcé à faire le tour de ces menus, leur accès et utilisation s’en trouve facilité.

Avant de rentrer dans le vif du sujet concernant la qualité des clichés, voici tout d’abord quelques explications sur les fonctionnalités proposées par LG.

  • Le mode basique : c’est le mode automatique classique où l’on fait ses photos et vidéos sans se soucier de rien, c’est le téléphone et l’application qui s’occupent des réglages. A noter les différents résolutions liées aux formats des photos (en restant dans les plus grandes résolutions) qui sont : 13Mpx avec un ratio 4:3, 9,7Mpx avec  le ratio 16:9 et 8,7Mpx avec le ratio 18:9.

          Photo LG G6

           C’est dans ce type de vue que des modes/effets sont disponibles, voici les originaux : pop out qui permet de créer une sorte de contour plus ou moins flou avec ou sans effets autour de l’image selon différents paramètres, nourriture qui magnifie les clichés de plats ou encore slow motion pour faire des ralentis.

  • Le mode carré : c’est le mode ludique, qui utilise le format 18:9 de l’écran (bon ok ça aurait été aussi utilisable sur du 16:9 ! mais bon, marketing quand tu nous tiens) et 4 fonctions sont proposées :
    • Instantané (snap shot): l’écran de prise de vue se scinde en 2 parties égales, d’un côté l’appareil photo et de l’autre la photo qui vient d’être prise.
    • Prise de vue avec quadrillage (grid shot) pour prendre 4 photos et ne sortir qu’une seule image (avec les 4 photos aux 4 coins, de type grille 2×2).
    • Prise de vue avec repère (guide shot) pour mettre en transparence une photo déjà prise et prendre une nouvelle photo en se calant sur l’ancienne.
    • Faire correspondre le cliché (match shot) pour combinez 2 photos différentes côte à côte dans la même image.

  • Le mode photo manuel : il est ici possible de régler la sensibilité iso, la vitesse d’obturation, la balance des blancs, l’exposition et l’histogramme couleur.

Photo LG G6

  • Le mode vidéo manuel qui permet de régler la sensibilité iso, la vitesse d’obturation, la balance des blancs, et de choisir le débit et la fréquence des images par seconde (30ips en UHD, jusqu’à 60ips en FHD et jusqu’à 120ips en HD720p). En faible luminosité, il faudra bien faire attention à ses réglages car les vidéos capturées se révèlent vite sombres.

Photo LG G6

Il est possible sur l’écran de prise de vue d’afficher une mire (avec des petits traits horizontaux qui deviennent verts lorsque le téléphone est à peu près droit) ou une grille ou même rien du tout.

Pour (quasiment) tous les modes, il est possible de choisir la prise de vue en angle normal ou en grand angle (l’appareil sélectionne automatiquement le capteur à utiliser, et la transition se fait à l’écran par un effet de fondu), du coup, pour un zoom ou une macro, c’est le capteur principal qui est utilisé (ouf c’est celui qui est stabilisé !).

Nous avons trouvé ce capteur grand angle très pratique, et cela ajoute réellement un plus à l’appareil photo, et lors du test, nous nous sommes surpris à effectuer une bonne partie des photos en double : en normal et en grand angle.

Concernant ce grand angle justement, il est de 125° sur ce LG G6 (il était de 135° sur le G5), les photos prises dans ce format sont moins “déformées” comme avec un effet lentille. Bien sûr elles ne sont pas parfaitement alignées sur les bords et ajoutent un effet de profondeur (et même de distance selon les clichés), mais le résultat est plaisant, et pas trop exagéré.

De son côté, l’appareil photo principal dispose d’une angle de 71°, c’est assez réduit et le résultat (sans avoir zoomé) donne justement l’effet d’avoir un peu zoomé par rapport à d’autres téléphones portables (comme le LG G4 par exemple).

Enfin, concernant la lumière : en lumière de jour, les 2 capteurs font très bien leur travail, la qualité est similaire, les détails sont présents, les couleurs bien rendues. La visualisation sur le téléphone des photos prises rend vraiment bien, après sur un grand écran d’ordinateur, les petits défauts et les flous commencent à s’apercevoir, mais rien de bien méchant, et c’est aussi le lot des autres appareils.

En revanche, en basse lumière, une différence se fait sentir entre les deux capteurs, et le capteur grand angle commence à peiner, le résultat devient plus flou, plus sombre et ça joue des iso, on sent la différence de focale. Le capteur principal, quant à lui, s’en sort beaucoup mieux et il est possible de capturer des scènes qu’il n’était pas trop possible à réaliser jusque là.

Photo LG G6

Petit point sur le capteur frontal : Même s’il n’est pas extraordinaire et ne propose que 5 Mpx, ce dernier propose également un “petit” grand angle de 100° (et 82° en normal), cela s’avère pratique pour un selfie à plusieurs ou un selfie paysage, c’est d’ailleurs dans cette optique que LG le présente. La qualité des photos prises est très correcte en bonnes conditions de luminosité (en consultation sur le téléphone le rendu est très bon, c’est sur un grand écran que l’on constate le manque de détails) mais en faible luminosité, le capteur a un peu de mal, du flou s’installe mais on reconnait quand même ce qui a été immortalisé.

Pour information, toutes les photos prises par le téléphone et présentées en tant que tel n’ont pas été modifiées en post-traitement, et elles ont été prises en mode basique (= automatique) et à la main (sans pied donc et pour les photos du Château de Versailles, il y avait du vent) hormis pour Barnabé le citronnier qui lui a eu le droit à un trépied pour se faire tirer le portrait (nous sommes aussi poètes chez MrHighTech !).

Cliquez sur les photos pour les afficher en grand, de plus la légende renseigne des conditions de prises de vue.

Nous avons tout de même rencontré un souci lors de l’utilisation de l’appareil photo. Après avoir inséré la carte Micro-SD (une Lexar High-Performance microSDXC 633x 128GB Class 10 UHS-I) que nous utilisons sans aucun problème avec un LG G4, il nous est arrivé à plusieurs reprises que les photos enregistrées sur cette dernière ne soient plus lisibles, ni par le téléphone en lui-même ni sur un ordinateur, il y a juste les vignettes qui sont correctement affichées dans la bibliothèque. Nous avons remédié à cela en enregistrant les photos sur la mémoire interne, attention donc à la compatibilité de votre carte Micro-SD.

PERFORMANCES du LG G6

Même si LG a fait le choix d’intégrer le Snapdragon 821, processeur haut de gamme de l’année précédente (le Snapdragon 835 n’étant pas disponible suite à l’exclusivité par Samsung), force est de reconnaitre qu’il s’en sort très bien, et jamais un lag ou ralentissement ne s’est fait ressentir durant son utilisation. Même les “seulement” 4Go de ram n’ont pas été un frein aux performances, malheureusement, pour un flagship qui se veut au top, cela fait un peu léger sur le papier quand la concurrence affiche 6 voir 8 Go de ram (cela ressemble plus à une course marketing qu’autre chose : des ordinateurs avec 4Go de ram fonctionnent encore très bien même si la tendance approcherait les 8 voir 16Go, et les logiciels PC demandent bien plus de mémoire que les applications de téléphone).

Bien évidement, le téléphone ne pourra pas rivaliser avec des concurrents équipés d’un Snapdragon 835, d’un Kirin 970 ou d’un Exynos 8895 mais à part dans les benchmarks et peut être certains jeux (et encore) cela ne se ressentira quasiment pas au quotidien. Tout s’ouvre très vite, le chargement des pages Internet est rapide, l’interface d’origine ou modifiée (testée avec Nova Launcher) réagit au doigt et à l’œil et toutes les tâches que nous lui avons soumis ont été traitées sans jamais faillir, ni même faiblir.

D’ailleurs voici les résultats des benchmarks les plus populaires : Antutu, 3D Mark, Geek Bench et GFX Benchmark.

En ce qui concerne les jeux, idem, tout est fluide, aucun lag, et lors des phases de gaming, la chauffe du téléphone nous a paru modérée, il était chaud mais pas à faire peur.  Nous avons même remarqué qu’il chauffait même un peu plus en photo/vidéo, pour dire qu’il y a encore de la marge pour les jeux à venir.

D’ailleurs, voici quelques screenshots de jeux en plein action : Asphalt 8, Asphalt Extrem (pour varier les plaisirs) et Modern Combat 5 pour avoir un FPS. Concernant l’écran 18:9, aucune demande de mise à l’échelle ou autre ne nous a été demandé.

Vitesse USB

Voici un point souvent oublié lors des reviews et pourtant oh combien intéressant lorsqu’il s’agit de transférer des fichiers entre téléphone et ordinateur, la carte micro-SD utilisée est pour rappel une Lexar High-Performance microSDXC 633x 128GB Class 10 UHS-I et le câble USB était celui fourni qui était raccordé à l’ordinateur Windows 10 (avec SSD) sur un port USB3 (les copies ont été réalisées via Windows même).

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de la mémoire interne du tel vers l’ordinateur : 1 min 25 soit 34,5 Mo/s

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de l’ordinateur vers la mémoire interne du tel : 1 min 15 soit 39,2 Mo/s

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de la carte micro-sd du tel vers l’ordinateur : 1 min 25 soit 34,5 Mo/s

– Transfert vidéo d’un fichier vidéo de 2,87 Go de l’ordinateur vers la carte micro-sd du tel : 2 min 30 soit 19,6 Mo/s (la carte micro-sd de test utilisée est annoncée pour 20 Mo/s en écriture donc le résultat est honorable … pour la carte Micro-SD ! La vitesse de transfert du téléphone avec une carte micro-sd de classe supérieure devrait être plus rapide)

– Transfert classique (rapatriement de photos) : 83 photos (295 Mo) de la mémoire interne du tel vers l’ordinateur : 17 sec soit 17,35 Mo/s

Nous pouvons constater que nous sommes bien sur une connectique USB 2 (connecteur type C) avec un débit correct pour cette norme.

BATTERIE / AUTONOMIE du LG G6

Autre point important, la batterie, ce LG G6 est pourvu d’une capacité de 3300 mAh, cette dernière n’est pas amovible et LG lui a fait supporter la technologie fast charge.

Chargeur LG G6

Autant le dire de suite, l’autonomie a été au rendez-vous, pourvu que l’on ne passe pas sa journée sur l’appareil photo.

En utilisation normale, sans réseau social, il est possible de tenir 2 journées facilement, après, si l’on commence à cumuler photos, musiques/radio, réseaux sociaux, jeux et compagnie, alors il faudra passer par la case recharge en rentrant le soir à la maison, comme la plupart des smartphones.

En moyenne, sur une journée, avec une utilisation normale/modérée sans réseaux sociaux (oui je sais : je rabâche !) et avec 4 comptes mail à synchroniser et pas mal de widget qui s’actualisaient régulièrement, il restait une petite moitié de batterie en rentrant le soir, et il faut s’attendre à environ 6 heures de SOT (Screen On Time : écran allumé) sur une journée.

En sortie de charge, nous avons utilisé l’appareil photo non-stop durant 1h30 avec la luminosité d’écran bloquée à 50%, cela a consommé 30% de batterie soit 1% pour 3 minutes. Une demi-heure plus tard, toujours à 50% de luminosité, nous avons enchaîné avec 1h30 de surf Internet sur Chrome en 4G, ce qui a consommé 13% de batterie, soit quasiment 7 minutes pour 1% de batterie. Au final cela donné 43% de batterie utilisée en 3 heures de SOT pour ces 3h30 d’utilisation (nous tenons donc nos 6 heures de SOT avec une batterie pleine).

Concernant les temps de charge, nous avons été un peu déçus. Avec le chargeur d’origine, il aura fallu un peu plus de 1h45 pour le recharger complètement alors qu’il était éteint et un peu plus de 2h10 pour la même opération téléphone allumé avec l’écran éteint tout du long (veille), c’est un peu long pour une batterie de cette capacité. Ces temps mesurés avec le chargeur d’origine Fast charge (1,8 A) sont similaires à ceux mesurés avec un chargeur Quick charge 3, d’ailleurs le multimètre USB nous l’a confirmé avec des tension / courant (donc puissance) similaires entre les chargeurs utilisés.

A noter que lors d’une recharge avec le chargeur d’origine Fast charge, l’icône de la batterie qui se charge est légèrement différente et affiche le logo Fast charge, cela a été aussi le cas lors de la recharge avec le chargeur Quick charge 3 mais pas avec un 3e chargeur de 2,4 A.

Petite précision sur le mode Always-on display, qui laisse l’écran allumé pour laisser uniquement de façon minimaliste l’heure et quelques logos d’information (en blanc sur fond noir). Cette technologie est intéressante sur un écran amoled car il n’y a que les pixels qui affichent qui sont alimentés, ici, avec de l’IPS, donc du lcd rétroéclairé (sur toute la dalle), cela consomme un peu plus que si l’écran était éteint. Cela dit, une fois dans la poche, dans un sac ou retourné sur une table, l’écran s’éteint à nouveau grâce au capteur de proximité qui comprend que le téléphone est “recouvert” et donc non visible par son utilisateur. Dans une pièce sombre (nous nous sommes enfermés dans un local sans fenêtre) ou sur une table de chevet la nuit, l’écran est resté allumé. Nous vous conseillerons de faire attention aux possibles brûlures d’écran même si aucun cas n’a été reporté car nous avons remarqué que l’emplacement des informations affichées dans ce mode ne changeait pas.

Petit bémol sur l’absence de diode de notification qui ne permet pas de voir l’état de la batterie (orange en charge et vert chargé), cela dit, le mode Always-on display peut palier à ce manquement. A ce sujet nous nous demandons si LG ne se serait pas servi de cette fonctionnalité de substitution pour supprimer la diode de notification (et par la même occasion bénéficier d’une facilité dans la conception de la face avant : une chose en moins étant à y intégrer et économiser sur le composant et le processus de fabrication mais peut être que nous allons un peu loin dans notre réflexion).

LG G6

DIVERS concernant le LG G6

LG propose une application simplifiée de transfert de données afin de passer d’un ancien téléphone Android vers le G6 de 3 façons différentes : par câble usb, en wifi direct ou par carte Micro-SD.

Cette fonction est déjà intégrée avec les smartphones LG (le G4 la possède) mais LG propose sur le Pay Store une application (d’envoi uniquement) : LG Mobile Switch à installer sur un Androphone d’une autre marque. Cette fonctionnalité a plutôt bien fonctionné même si certains paramètres personnels sont plus compliqués (voir impossible) à transférer d’un mobile à l’autre, tel que les réglages de bureaux avec les emplacements des widgets … (les tailles de grilles ne sont pas forcément les mêmes). Pour ce qui est des messages, historiques des appels, comptes mail, applications installées, les horloges/réveils, cela a fonctionné sans aucun problème. D’ailleurs passant d’un G4 à ce G6, il a été très agréable de retrouver son interface sans la reparamétrer. Cette manipulation a pris une bonne demi-heure entre la compression des données sur l’ancien appareil, le transfert et la décompression sur le nouveau.

Une autre fonctionnalité supprimée sur cette génération : le module infra rouge, peut être que LG a considéré que cela n’est pas très utile ou utilisé, cependant nous trouvons que cela est dommage de retirer des éléments alors que la tendance voudrait l’inverse : toujours plus, et se démarquer des concurrents, surtout que les prix de vente eux ne baissent pas avec le temps.

CONCLUSION de ce LG G6

LG a signé avec ce LG G6 un très bon smartphone, un haut de gamme comme nous souhaiterions en trouver plus. Bien équilibré dans l’ensemble, nous regrettons tout de même quelques petits détails, comme la symétrie des bordures sur la face avant qui l’aurait rendu encore plus sympa (en réduisant le bas bien sûr !), une quantité de ram qui aurait pu s’aligner avec les autres flagships du moment (4Go pour le G6 quand la concurrence propose 6 voir 8 Go), une mémoire interne elle aussi un peu juste (32Go) ou encore la disparition de quelques éléments utiles comme la led de notification et le module IR.

Malgré tout cela, il reste très agréable à utiliser, ses performances sont encore au top niveau même si la nouvelle génération fait toujours mieux, et la photo reste son atout le plus appréciable avec une très bonne qualité même de nuit et un grand angle qui ajoute un plus indéniable (même si ce capteur n’est pas aussi bon en basse lumière que le principal).

Vendu actuellement à 400€, c’est un téléphone de choix pour ce budget qui réunira tout ce que l’on attend d’un téléphone haut de gamme.

Finalement, la partie la plus décevante du test aura été de le rendre, car nous l’aurions bien gardé plus longtemps ! Au moins jusqu’à son passage sous Oreo prévu sous peu pour nous permettre de constater la différence et les améliorations que cette version de l’OS lui auraient apporté.

LG G6

400 €
8.7

Design

9.0/10

Ergonomie

8.5/10

Fonctions

8.5/10

Application

9.0/10

Autonomie

8.5/10

Ce que l\'on aime :

  • Appareil photo de bonne qualité en haute et basse lumière
  • Grand angle photo
  • Ecran 18:9 borderless
  • Design sympa

Ce que l\'on aime moins :

  • Manque le led de notification et le module infra-rouge
  • Mémoire interne de 32Go un peu limite en 2017 et 2018
  • Pas de Snapdragon 835

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’application mobile et devenir le prochain Mark Zuckerberg (sans la case prison), contactez l’équipe de Squirrel !

Découvrez Photobee.fr

Votre imprimante de poche : Photobee.fr ! REMISE 15 € avec le code “BEESPECIAL” !

Découvrez Demooz :

Testez vos produits high-tech gratuitement :

Découvrez Synology

Publicité

Publicité :

Bitcoin et Crypto-monnaies

Acheter Bitcoin

crypto monnaie