Accueil » Tests HighTech » Moshi Avanti Air – Test complet du casque audio

Moshi Avanti Air – Test complet du casque audio

Moshi Avanti Air

Après avoir testé plusieurs casques Bluetooth dont un Bose récemment, c’est maintenant le Avanti Air de la marque Moshi qui passe à la rédaction. Plutôt placé dans une gamme premium tant par son design que ses matériaux et ses caractéristiques techniques, saura-t-il fournir un son à la hauteur et se hisser dans la catégorie des casques qui marquent les esprits ? Nous avons passé plusieurs semaines en sa compagnie pendant lesquelles nous avons tout vérifié et testé. Nous avons également échangé avec des personnes tierces auxquelles nous avons fait écouter quelques morceaux. Voici donc le résultat et nos impressions sur ce casque qui déjà présente bien.

Après avoir découvert le Plantronics BackBeat GO 810 un casque audio de bonne facture, nous passons sur un casque un peu plus haut de gamme souhaitant faire de l’ombre aux plus grand tel que le Sennheiser PXC 550.

Unboxing du casque audio Moshi Avanti Air

Le packaging de Moshi est très soigné, avec son carton rigide et son ouverture à la façon d’un livre avec son rabat aimanté. Il n’a rien a envier à la concurrence de ce côté-là ! D’ailleurs Moshi, le constructeur, est une marque californienne assez jeune (4 ans et demi) qui s’emploie à ajouter une touche design/élégance à ses produits.

Pour en revenir au packaging, la sobriété est de mise, et cette boite reprend les codes de ce qui se fait actuellement, les couleurs sont claires (blanc et beige/crème clair), ce qui donne une « pureté chique » à l’ensemble.

A l’avant il n’y a que le casque qui est affiché sur le fond clair, et la marque, le nom ainsi que les principales caractéristiques du produit sont indiquées dans un encart inférieur. A l’arrière, même registre, 2 photos du casque (dont une où il se trouve rangé dans sa pochette) ainsi que des explications sur les principales fonctionnalités.

Une fois ouverte, la boite laisse apparaitre la pochette rigide recouverte de tissus gris qui renferme le casque Moshi Avanti Air.

A l’intérieur de la pochette se trouve le fameux casque Avanti Air, un câble USB Type C de 38 cm exactement (et siglé Moshi s’il vous plait !) et une petite notice d’utilisation.

 

Design du Moshi Avanti Air

Avant de commencer à parler de son design, il faut préciser que Moshi a remporté pour cet Avanti Air un prix lors des derniers Red Dot 2018, en avril dernier (il y a d’ailleurs remporté 3 prix en tout pour 3 de ses produits). Il s’agit d’un très célèbre et pas moins convoité concours international de design qui se déroule en Allemagne, où un jury international composé d’experts indépendants jugent les produits et rendent leur verdict.

Nous avons donc affaire à un produit au design soigné alliant style retro et esthétique minimaliste, sa conception est de type supra-aural (écouteurs qui se posent sur les oreilles mais ne les englobent pas) et les matières utilisées sont l’acier inoxydable, la fibre textile (pour les coussins) et le plastique pour la structure des écouteurs. La partie en contact avec l’oreille est quant à elle en simili-cuir.

La finition est impeccable, l’acier est très beau avec son aspect lisse/brillant. l’association des matière rend très bien et l’on sent que l’on a affaire à un produit de qualité. On peut ne pas aimer ce style rétro-chic moderne quand même et il faut reconnaitre que dans l’esprit il est plutôt sympa, et ça change des autres supra-aural qui ressemblent à des versions miniatures des casques circum-auriculaires.

Le seul reproche que nous pourrions lui faire serait l’emplacement des indications R et L (pour savoir le sens du casque), ces dernières sont placées sur la pièce métallique côté intérieur de l’articulation et selon le réglage en hauteur des écouteurs sur l’arceau elles risquent d’être masqués.

Au niveau des boutons, tous se trouvent sur l’écouteur droit, tout comme la connectique de recharge, la led de notification ou encore le micro. Les boutons de volumes se situent à l’arrière de l’écouteur et le bouton d’assistant vocal sur l’avant. Le bouton d’allumage/extinction/appairage est placé en dessous tout comme la connectique USB Type C de recharge, la led de notification et le trou du micro.

Cette configuration permettra donc une utilisation du casque uniquement avec sa main droite, avec le pouce pour le volume et l’index pour les fonctions, c’est tout.

Les boutons sont par ailleurs assez discrets, fins même, et placés dans une partie biseautée (assez fine également). Si cela donne un résultat visuellement soigné, nous vérifierons plus tard leur ergonomie et facilité d’utilisation.

Caractéristiques techniques du casque Moshi Avanti Air

  • Casque sans fil Bluetooth compatible assistant vocal et kit mains libres
  • Typologie : Englobe l’oreille : supra-aural
  • Application (Moshi Bluetooth Audio) gratuite compatible avec les smartphones sous iOS et Android
  • Compatible avec Google Assistant (par appui d’une touche multi-fonctions)

Connectivité :

  • Bluetooth 4.2 : Codecs supportés : SBC (Sub Band Codec); Modified SBC; AAC (Advanced Audio Coding); aptX

Alimentation :

  • Batterie : 520 mA ; recharge complète en 2h30
  • Autonomie : jusqu’à 27 heures (à 50% du volume) / 4h d’autonomie avec 15 minutes de charge

Généralités :

  • Dimensions : 200 x 180 x 55 mm
  • Poids : 250 g
  • Réglage du volume, piste suivante / précédente , play / pause, assistant vocal
  • Haut-parleurs : Drivers 40 mm haute résolution XR40
  • Impédance : 32 ?
  • Portée Bluetooth : 10 m
  • Appareils jumelés : jusqu’à 8
  • Partage de la musique sans fil avec DJ4two de Moshi (sur l’application)
Contenu de la boîte :

  • 1 Casque Moshi Avanti Air
  • 1 câble USB  vers USB Type C (38 cm) pour la recharge
  • 1 étui de transport

Prise en main du casque Moshi Avanti Air

Ce casque est très agréable à porter. Il tient en position sans pour autant serrer la tête ou provoquer de gêne. D’ailleurs, son poids de 250 grammes ne se fait pas trop sentir. En revanche, n’espérez pas aller faire une séance de sport avec, il n’est pas fait pour ça (nous avons pu le constater). Au niveau de la liaison Bluetooth, celle-ci s’est faite simplement et du premier coup avec un smartphone Android. La qualité sonore est bien au rendez-vous et l’écoute de ses morceaux préférés est un vrai régal, nous y reviendrons plus bas dans l’article.

L’autonomie bien que très bonne n’a pas respecté la promesse qui était annoncée (dans notre configuration en tout cas).

Avant d’aller plus loin dans nos impressions, nous souhaitons tout de même préciser 2/3 petites choses qui nous ont manqué dans ce casque (nous parlons bien de manque et non de déception car le casque nous a réellement plu). Déjà, et nous le regrettons, l’absence de réduction active du bruit ambiant qui aurait été la bienvenue, surtout dans cette gamme (de prix aussi) où chaque argument est capital.

Ensuite, l’absence également d’un port Jack afin d’écouter de la musique (ou regarder une vidéo/film/TV) sans passer par une connexion sans fil que l’appareil émetteur ne possèderait pas (nous pensons par exemple à un ordinateur fixe, même si le coût d’un dongle Bluetooth USB commence à 10€ à peine, ou même directement branché sur une prise Jack d’ampli ou un TV).

Enfin, pour terminer avec les petits points négatifs, les fonctionnalités qui restent assez limitées. Heureusement, l’essentiel est présent, comme la pause/play, piste suivante/précédente, lancement de l’assistant vocal; mais c’est à peu près tout, nous avons connu un peu mieux avec le Bose QC35II par exemple, comme l’annonce vocale des notifications par un simple appui (avec énoncé de l’heure, simple, bête mais sacrément utile) ou le rappel du dernier numéro de téléphone composé. Heureusement, ce dernière fonctionnalité ne manque pas cruellement dans le sens où l’assistant vocal permet d’appeler n’importe lequel de ses contacts. La dictée des SMS (toujours via Google Assistant) se fait très bien, et ici le SMS que l’on envoie se retrouvent bien dans l’application SMS du téléphone (ce n’était pas le cas du Bose QC35II mais eut être que cela est aussi lié au téléphone utilisé : version d’Android, surcouche constructeur …).

Les commandes des boutons fonctionnent parfaitement, cependant, il faut se faire à l’ergonomie qui n’est pas celle que nous aurions pensé de premier abord, les boutons de volume ne servent qu’à cette fonction, par appui court ou long, et c’est le bouton multi-fonctions qui réalise les 4 commandes : appui court : pause-play / appui long : lancement de l’assistant vocal / 2 appuis rapides : piste suivante / 3 appuis rapides : piste précédente. Cela dit, ces dernières restent intuitives, nous les avons trouvé sans même prendre le temps de lire la « petite » notice.

A savoir que la fonction piste suivante / précédente (par 2/3 appuis rapides du bouton de fonctionnalité) ne fonctionne pas avec toutes les applications : par exemple, nous avons constaté que cela était bien pris en compte par Spotify, l’application de musique de base de LG, Hiby musique, Play Musique ou encore Youtube mais pas par TuneIn Radio ou VLC.

C’est notre avis mais nous pensions que l’utilisation des boutons de volume aurait pu être mieux faite avec le contrôle des pistes suivantes et précédentes par appui long, ce qui aurait libéré les commandes d’appuis courts multiples du bouton de fonctionnalité pour autre chose.

L’application compagnon (traduite en français) bien qu’assez simple permet un réglage du son avec un égaliseur (comprenant 4 presets dont le défaut et permettant d’en créer de nouveaux selon 5 réglages de fréquences). Cela permet d’éviter de paramétrer chaque application dans ce sens, ensuite c’est toujours dans cette application qu’il est possible d’activer la fonction partage sans fil qui permet de connecter un second casque Moshi (et uniquement de la marque Moshi). Dans cette configuration deux casques pourront diffuser l’audio d’un seul et même dispositif (smartphone, tablette, ordinateur, …).

La partie « Paramètres » permet (en plus de nommer l’appareil et de visualiser les versions d’application et de firmware) de programmer une extinction automatique selon un timer compris entre 5 et 25 minutes (par palier de 5 minutes). De plus, le niveau de batterie du casque Moshi Avanti Air est visible à tout instant et dans n’importe quel menu.

Au niveau de l’ergonomie, nous sommes plus mitigés : si tout se fait avec une seule main, et même 2 doigts (pouce et index) leur accès nécessite un peu d’habitude. A vouloir rendre son casque élégant et doté d’un design épuré, les « petits » boutons deviennent semi invisibles (ils sont fins, de la même couleur et du même plastique que celui où ils prennent place et dans une tranche biseautée « rentrante ». Nous sommes loin du Bose QC35II que nous testions récemment et qui intégrait des boutons plus gros et bien visibles. Cependant, après plusieurs utilisations, vous les trouverez sans aucun souci.

Si cet Avanti Air sait très bien restituer de la musique, il sait aussi faire office de kit mains libres, et dans cette optique, il a entièrement rempli son rôle. Les communications sont claires, la voix est bien captée et bien retransmise. Nos appels ont tous été passés dans d’excellentes conditions, il n’y a rien à remonter de ce côté là non plus hormis du positif. Moshi précise que la prise de son avec le micro est optimisé à l’aide de la technologie Clear Voice.

Lors de notre test, nous avons échangé avec des amis sur ce Moshi Avanti Air, en leur laissant écouter des morceaux de leur choix. Leurs retours sont tous unanimes, la qualité du rendu sonore a plu, tout comme le confort quand il est porté. Ces avis nous ont conforté dans notre ressenti très positif et montre que Moshi a réalisé un casque qui s’adresse au plus grand nombre.

Performances du Moshi Avanti Air

Déjà avant de commencer dans la qualité audio il est bon de rappeler que ce casque Bluetooth 4.2 intègre les codecs AAC, SBC, Modified SBC et Apt-X, cette prise en charge permet donc avec des appareils compatibles d’obtenir une meilleure qualité audio car le débit transféré est supérieur au débit standard du Bluetooth. Cet Avanti Air est donc « optimisé » pour les appareils Apple (en AAC) et Android compatibles (en apt-X, il faut tout de même vérifier la présence de cette fonctionnalité sur la fiche constructeur de votre appareil).

Voici un « petit » récapitulatif des normes et codecs que propose le Bluetooth (que nous avons récupéré de notre article du Bose QC 35 II).

Le codec SBC : Le Sub Band Codec (dérivé du MP3) utilise un algorithme de compression. En bonnes conditions radio, le débit est de 350 Kbits/sec, ce qui donne une bonne qualité d’écoute. Mais si il y a des perturbations (interférences, trop nombreux autres appareils Bluetooth ou encore une multitude d’ondes perturbatrices), le débit peut alors chuter à 128 Kbits/sec, des artefacts audio peuvent ainsi apparaitre dans les hautes fréquences. Ce codec est aujourd’hui obligatoire et représente le “minimum syndical”, qui permet tout de même une écoute de bonne qualité dans de bonnes conditions de transmission.

Le codec AAC (Advanced Audio Coding): Si vous possédez un appareil à la pomme, comme un iPhone, vous ne pourrez passer que par le codec AAC pour avoir une restitution de haute qualité (c’est un choix de Apple de ne pas utiliser le fournisseur de contrôleur Bluetooth qui commercialiser les puces apt-X). Son débit de transmission est de 256 Kbits/sec. C’est également le format de iTunes et Apple Music, du coup en écoutant de la musique depuis iTunes (avec un appareil émetteur compatible AAC) vers un récepteur AAC, alors aucune re-compression n’est opérée. A savoir qu’apparemment la “qualité” AAC n’est conservée entre un émetteur et un récepteur que si 2 appareils Bluetooth maximum (par exemple sur un ordinateur avec clavier/souris) sont en fonctionnement simultanément (au delà la qualité repasse en SBC).

13,49€
25,99
en stock
1 nouveau de 13,49€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr
199,99€
en stock
2 nouveau de 199,99€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr
139,99€
Rupture de stock
2 nouveau de 139,99€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr

Le codec apt-X : il offre une transmission de haute qualité avec un débit de 350 Kbits/sec. La compression est détériorante (des informations sont supprimées) mais la restitution reste très bonne. Le fournisseur qui a développé ce codec évoque une qualité proche du CD. A savoir qu’apparemment la “qualité” apt-X est conservée entre un émetteur et un récepteur compatibles que si 3 appareils Bluetooth maximum (par exemple sur un ordinateur avec clavier/souris) sont en fonctionnement simultanément (au delà la qualité repasse en SBC).

Le codec LDAC, c’est le codec le plus qualitatif. Signé Sony, il exploite la norme Bluetooth 4.0. Un fichier audio de qualité CD (16 bits / 44,1 kHz) peut être transmis sans détérioration.

Pour conclure sur ces normes Bluetooth 4+, l’implantation du codec SBC est obligatoire pour les fabricants et lorsque la transmission en LDAC, apt-X ou AAC n’est plus ou pas possible, alors elle se rabat sur le codec SBC.

La qualité audio de ce Avanti Air est bluffante, le son est très clair, que ce soit les aigus, les mediums ou les basses, tout est bien équilibré et le casque convient à tous types d’écoute.

Lors de notre test, nous avions encore le Bose QC 35 II, et nous avons donc pu comparé avec les même musiques/chansons au même moment, c’est très pratique !

Il faut reconnaitre que le Moshi ne peut rivaliser sur les basses, c’est incomparable, en passant du Bose au Moshi, c’est flagrant ! Cependant, au bout de quelques temps avec les 2 casques, nous avons remarqué que le Moshi était plus équilibré, et que nous entendions mieux toutes les « fréquences audio » des chansons. le Bose qui joue de ses basses (du coup un peu trop à notre goût) ne permettait pas de bien entendre le/la chanteur/se aussi bien que le Moshi, comme si le QC35 II se concentrait sur « l’ambiance sonore de fond » en délaissant un peu le/la chanteur/se alors que l’Avanti laissait plus de présence sur cet élément.

Pour nous cette particularité qu’ont les marques avec leurs casques sur l’orientation du type d’écoute (si l’on peut dire) est à l’appréciation de chacun, certains préfèreront le Bose avec son accent sur les Basses (au détriment du (de la) chanteur (se) ) quand d’autres se rapatrieront vers ce Moshi qui reste plus neutre et moins marqué, laissant tout de même à l’utilisateur la possibilité d’effectuer des réglages avec un égaliseur personnalisable.

Dans tous les cas, la qualité audio de ce Moshi Avanti Air nous a ravi, et nous n’avons pas eu de préférence entre le Bose et le Moshi, chacun ayant son caractère.

Autonomie du casque audio Moshi

Moshi annonce jusqu’à 27 heures d’autonomie à 50% de volume, nous avons donc voulu vérifier. Pour ce faire nous avons connecté le casque en Bluetooth à un téléphone Android et lancé une webradio sans aucune interruption. Le volume du casque était au maximum et le volume Bluetooth était entre 55 et 60 %, qui nous a paru être un volume d’écoute moyen au quotidien (ni trop fort dans le calme et ni trop faible avec du bruit en extérieur par exemple).

Nous avons au final relevé dans cette configuration une autonomie de 24h15 avant qu’il se coupe. La journée de 24h est passée ! Nous ne sommes pas aux 27h annoncées mais notre volume était un peu supérieur aussi, ce qui est certain c’est que cet Avanti Air est endurant !

Moshi précise également qu’un quart d’heure de recharge permet 4 heures d’écoute, nous l’avons branché 15 minutes exactement une fois que la batterie était vide et nous avons relancé notre écoute de webradio dans les mêmes conditions que cité plus haut : résultat : l’application nous a affiché 20% de batterie et il nous a été possible d’utiliser le casque pendant 4h19 en continu avant qu’il ne coupe. Cette fois-ci la promesse est tenue.

Concernant la recharge, le constructeur californien annonce 2h30 pour passer de 0 à 100% de batterie, lors de notre mesure, il nous aura fallu 2h10 pour y arriver, cependant  il n’y avait plus aucune consommation avec notre voltmètre USB au bout d’à peine 2h.

Nous retiendrons donc une très bonne autonomie et une recharge relativement rapide, avec un ratio 2h de charge pour 24h d’autonomie et 15 minutes de charge pour plus de 4h15 d’autonomie, c’est plutôt pas mal.

Conclusion

Pour nous il manque 2 petites choses qui aurait pu en faire le casque supra-aural parfait : l’absence de réduction de bruit active et une prise jack pour le rendre filaire.

Même si quelques fonctionnalités supplémentaires auraient pu être intégrées, il faut avouer qu’elles ne sont pas indispensables et celles présentes sont suffisantes pour pour une utilisation quotidienne « normale ».

La qualité audio est vraiment bonne, son design soigné, et seul les habitués des grosses basses à tout bout de champs trouveront à redire sur ce point. Pour nous le rendu audio est équilibré, permettant de laisser toutes les notes (des plus basses aux plus aigues) ainsi que les voix bien restituées à son possesseur.

Pouvant également servir de kit mains libres, ce casque Moshi Avanti Air est réellement polyvalent. La transmission Bluetooth est de bonne qualité, intégrant de surcroit les codecs AAC et aptX, et le support des assistants vocaux est bienvenu, surtout qu’il fonctionne très bien.

Pour un coût de 300€, il reste dans la gamme des casques premium (ou qui commencent à l’être), il satisfera son propriétaire à coup sûr.

Si vous cherchez un casque  supra-aural design, de très bonne qualité avec un rendu audio au top, et que l’absence de réduction active de bruit ne vous dérange pas, alors vous pouvez foncer les yeux fermés, vous ne serez pas déçu.

13,49€
25,99
en stock
1 nouveau de 13,49€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr
199,99€
en stock
2 nouveau de 199,99€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr
139,99€
Rupture de stock
2 nouveau de 139,99€
à partir de 17 novembre 2019 1 h 08 min
Amazon.fr
Test du Moshi Avanti Air Synology DS218
Note Globale
4.4
  • Design
  • Qualité audio
  • Rapport qualité / prix
  • Fonctionnalités
  • Autonomie

Avis final

Quoi dire de plus sur ce casque Moshi Avanti Air si ce n’est beaucoup de positif ! Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre étant donné que nous n’avions jamais eu affaire à cette marque. Au final il en ressort un très bon casque qui n’a absolument pas à rougir face à une concurrence très implantée avec des marques ancrées dans le subconscient collectif !

Les Plus

  • Confort
  • Compatible aptX et AAC
  • Fonctionnalités essentielles
  • Excellent autonomie et recharge rapide
  • 15 minutes de charge pour 4h19 de musique

Les Moins

  • Absence de réduction de bruit
  • Absence de prise Jack

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Participez à de nombreux concours

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Découvrez

Ailleurs sur le web

A découvrir :

On vous recommande

PromoMeilleure Vente n° 1 Enceinte Bluetooth 4.2... 39,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 JBL GO 2 - Mini Enceinte... 32,90 EUR
Meilleure Vente n° 3 Enceinte Bluetooth Portable... 29,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 4 Ultimate Ears, enceinte... 45,00 EUR
PromoMeilleure Vente n° 5 Enceinte Portable Bluetooth... 16,99 EUR