Accueil » Tests HighTech » Test du Razer Huntsman Mercury Edition

Test du Razer Huntsman Mercury Edition

Razer Huntsaman

Dans le tour des périphériques blanc, après le casque Razer et la souris Basilisk, aujourd’hui on vous présente le clavier Razer Huntsman Mercury Edition. Dans la même veine que les Razer BlackWidow Elite ou du Aorus K9 Optical de chez Gigabyte, pourra t-il faire mieux ? Allons faire un tour du propriétaire :

Razer Huntsman Mercury Edition...
Razer Inc. - Personal Computers
138,55 EUR

Contenu du packaging

La boite est donc de couleur blanche et extrêmement sombre. Sur la face avant on a le clavier avec le rétro-éclairage RGB et on a la possibilité de tester les touches fléchés (et donc de tester les nouveaux swtichs Razer « OPTO-MÉCANIQUE »).

Après ouverture on remarque la qualité Razer de l’emballage, impossible que le clavier bouge durant le transport car il est très bien maintenu. Il a une plaque transparente qui permet de protéger contre la poussière et les traces les touches blanches du clavier.

Le Huntsman vient avec un très long câble tressé et ça c’est une bonne nouvelle, un set de stickers Razer ainsi qu’un manuel d’utilisation et un mot de remerciement.

Design du Razer Huntsman Mercury Edition

Ce Razer Huntsman Mercury Edition est l’un des rares claviers de grosse marque étant de couleur blanche. Il dispose d’un revêtement blanc mat qui lui procure une sensation de qualité et le marquage des touches est d’une excellente facture. Donc les finitions sont très bonnes et ont le remarque quand on active le rétro-éclairage, tout est net. Regardons le un peu en photo :

Quand on enlève les touches (ou Keycaps) on remarque les nouveaux switch OPTO-MÉCANIQUE de la marque qui sont violets. On en reparlera plus bas dans la section appropriée pour plus de détail, de caractéristiques et des sensations lors de l’utilisation de ceux-ci.

Sur le dessous on remarque que le clavier dispose de 2 types de patin donc 3 modes de pose :

  • A plat
  • 1er niveau (ou 1er patin)
  • 2nd niveau (ou 2ème patin)

Il y a quatre patins anti-glissant qui fonctionne comme il faut et le clavier ne glisse pas sur le bureau. Après on peut regretter qu’il n’y ai pas de repose poignet. Mais en tout cas on peut pointer du doigt que Razer fait plutôt dans le « luxe » car très très peu de clavier propose autant de mode de pose.

Comme prévu le RGB est très beau et avec une led par touche le rendu est vraiment bon. Dans la nuit il y aura aucun problème à voir les touches mais en plein jour avec les touches blanches et quelques reflet de lumière (moniteur de PC, fenêtre, lumière, etc.) vous ne verrez malheureusement pas les caractères. Un conseil, éteindre le rétro-éclairage en plein jour permet d’avoir les caractères en noir et grâce au contraste avec la touche blanche cela permet donc de mieux voir où on met nos doigts.

Confort de frappe des switchs Opto-mécanique

Ici on retrouve des switch propre à la marque Razer : les Opto-mécanique. Le principe est simple, les switch « disposent d’un capteur de lumière optique intégré. En appuyant sur une touche, vous activez le récepteur par ce signal lumineux, ce qui actionne instantanément la commande de la touche. »

Il faut une force d’activation de 45g avec un point d’activation de 1,5mm. Il y a un léger « clique » lors de l’activation de ceux-ci un peu comme les switch Bleu ou Brown de la marque Cherry MX. D’ailleurs il y a beaucoup de ressemblance avec les switchs Cherry MX Brown qui ont la même force d’activation mais une course plus longue (2mm avant activation) et partage le même click sonore pour l’activation de la touche.

 

Ce genre de switch permet d’être polyvalent (l’avantage du switch Brown chez Cherry MX donc comme quoi il se ressemble beaucoup) car pour taper du texte c’est juste une merveille : On sait quand le switch s’active, les touches sont bien espacées et avec une toute petite habitude il y a aura peu de faute. Et coté « gamer » c’est pareil, avec la faible course d’activation (qui est de 1,5mm) on est extrêmement rapide pour pouvoir jouer et répondre assez vite à n’importe qu’elles actions demandées.

Qualité de fabrication

Il y a rien à redire, toute les finitions sont là et sont extrêmement bien fini. La qualité des caractères sont vraiment bonne et le blanc mat n’a aucun défaut de peinture. La couleur mat permet l’accumulation des traces de doigt mais c’est très facilement nettoyable avec un petit chiffon sec. Le revêtement metal permet de rigidifier le clavier et propose visuellement un très bon rendu et une sensation de qualité.

Logiciel

Pour utiliser à 100% les caractéristiques de ce clavier on conseille l’installation du logiciel Razer Synapse qui se trouve ici (Razer Synapse 2, la version 3 à télécharger ici).

Lors du lancement de l’application on retrouve tout les périphériques Razer connectés à l’ordinateur et ici c’est le clavier Huntsman Blanc qui nous intéresse.

On aura 2 onglets de paramètres, le premier « Personaliser » permet d’ajouter des macros, de changer la fonction d’une touche ou même de de rajouter des fonctions multimédia à n’importe quelle touches. Vous l’aurez compris, chaque touche peut avoir sa fonction de modifiée.

Et sur le deuxième onglet « Eclairage » on peut activer ou non le rétro-éclairage et son intensité et via un autre réglage la possibilité de l’éteindre en cas d’inactivité. Puis viens les effets RGB. Les effets sont plutôt classique : Mode multicolore (Rainbow), cycle de couleurs, en fonction de la frappe etc. Puis il est ensuite possible de synchroniser cet effet avec tout les autres périphérique « Chroma » compatible.

Dans l’application Razer Synapse il y a un onglet qui s’appelle « Chroma Studio » et qui permet de visualiser en direct l’effet RGB sélectionné et permet d’ajouter d’autres effets et d’entièrement les modifier à sa guise.

Conclusion du test

A vrai dire ce clavier enchaine les avantages : Les switch octo-mécanique sont vraiment très bon, les effets RGB d’une toute beauté, d’un logiciel agréable et facile à utiliser et d’une excellente qualité de fabrication.

Les seules points négatif qui viennent à l’esprit est seulement le léger bruit des switch qui peuvent se faire entendre via le micro casque (léger clique) mais il suffira de légèrement changer la sensibilité du micro si jamais ça arrive et le rétro-éclairage qui manque d’intensité pour la journée mais il est possible de l’éteindre via un simple bouton.

Razer Huntsman Mercury Edition...
  • La nouvelle touche opto-mécanique Razer activation à la vitesse de la lumière
  • Activation optique Maximisez le nombre d'action par minute avec des tirs rapides
Note Globale
4.4
  • Design
  • Rétro-éclairage
  • Confort de frappe
  • Performances
  • Logiciel

Résumé

Ce clavier enchaîne les avantages : Les switch octo-mécanique sont vraiment très bon, les effets RGB d’une toute beauté, d’un logiciel agréable et facile à utiliser et d’une excellente qualité de fabrication. Seul l’intensité du rétro-éclairage en journée peut lui faire défaut.

Les Plus

  • Logiciel
  • Confort de frappe
  • Qualité de fabrication
  • Personnalisation

Les Moins

  • RAS

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Demooz Explorer

Demooz Explorer

Découvrez

Ailleurs sur le web

A découvrir :

On vous recommande

Meilleure Vente n° 1 Enceinte Bluetooth Portable... 28,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 JBL GO 2 - Mini Enceinte... 32,90 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Enceinte Bluetooth 4.2... 39,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 4 Zamkol Enceinte Bluetooth... 48,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 5 JBL Flip 4 - Enceinte... Dès 86,49 EUR