Accueil » Tests HighTech » Test des écouteurs de sport Plantronics BackBeat FIT 3100

Test des écouteurs de sport Plantronics BackBeat FIT 3100

Plantronics BackBeat Fit 3100

Depuis quelques années, Plantronics est considérée comme l’une des références en matière d’écouteurs sans fil. La marque se spécialise davantage dans le secteur sportif et la gamme BackBeat Fit concurrence les plus grands depuis fort longtemps. Aujourd’hui, le constructeur présente une nouvelle paire True-Wireless : Les Plantronics BackBeat Fit 3100. Après plusieurs semaines de tests, voyons de quoi ils sont capables ! 

Unboxing des Plantronics BackBeat Fit 3100

Les Plantronics BackBeat Fit 3100 sont livrés dans une petite boite cartonnée qui, par son aspect, offre directement plusieurs images et caractéristiques du produit. Un élément attire tout de suite l’attention de l’acheteur : la boite de transport. Le constructeur met en avant ce petit boitier qui offre jusqu’à dix heures d’autonomie supplémentaires.

À l’intérieur de la boite, nous retrouvons :

  • les écouteurs Plantronics BackBeat Fit 3100 ;
  • un boitier de transport et de recharge ; 
  • un câble USB/Micro-USB pour charger le boitier ;
  • un guide d’utilisation rapide ainsi qu’un livret de garantie. 

Design et ergonomie

Si ces nouveaux écouteurs se veulent plus compacts que les prédécesseurs, on se rend vite compte que le constructeur a choisi de garder tout ce qui fonctionnait parfaitement ! Une construction finalement assez similaire et les points phares sont ainsi conservés. Une conception légère et robuste tout comme les Jabra Elite 65T, un tour d’oreille stabilisant et des commandes plus que discrètes, voici les maitres-mots de ces BackBeat Fit 3100. 

Ils sont proposés en deux coloris, un modèle gris aux accents noirs ou un modèle noir aux accents rouges. C’est ce dernier choix que nous avons reçu et testé. La zone circulaire est dotée d’un plastique réfléchissant aux tons verdâtres et bleutés. Visuellement, c’est du plus bel effet ! Il faut garder à l’esprit que ce sont des écouteurs pour le sport. Ils seront donc moins discret que d’autres écouteurs true-wireless plus traditionnel. L’ensemble, les deux écouteurs, affiche un poids ridiculement bas de 22 grammes. C’est un petit peu plus que la moyenne mais nous allons voir plus loin que cela n’enlève rien du confort. 

Plantronics BackBeat Fit 3100

Les deux écouteurs sont construits dans un mélange de plastique et de caoutchouc, ce qui laisse présager une excellente durabilité. En partie grâce à cela, on profite d’une certification IP57, offrant ainsi une résistance aux chutes et aux poussières mais également à l’eau et la sueur. Ce dernier détail est plutôt important sachant qu’ils sont destinés aux sportifs. Évidemment, ils peuvent vous accompagner lors d’un footing sous la pluie, vous pouvez également les rincer mais en aucun cas, vous ne pourrez aller nager avec. Cela semble évident mais certains oublient cette nuance de résistance à l’eau. 

Au niveau des embouts, Plantronics a une nouvelle fois fait le choix des embouts à taille unique. Certains aiment, d’autres non. Personnellement, nous trouvons que c’est toujours un plus de pouvoir adapter comme on le souhaite l’embout de nos écouteurs. Toutes les oreilles ne se ressemblent pas et c’est un risque que prend le constructeur en offrant seulement une taille unique. L’embout en silicone vient se placer à l’entrée décanaux et non à l’intérieur. Cela offre un meilleur confort mais limite l’isolation face aux bruits extérieurs.

Si vous voulez être dans votre bulle et ne plus rien entendre du monde extérieur, vous pouvez oublier les Plantronics BackBeat Fit 3100. Chaque embout s’accompagne d’une petite ailette ainsi qu’une boucle qui vient entourer l’oreille améliorant ainsi considérablement la stabilité. Nous l’avons testé lors de séances intensives et nous avons pu nous entrainer pendant plusieurs heures sans pour autant ressentir de gênes. Évidemment, les écouteurs sont stables et restent parfaitement dans les oreilles

Plantronics BackBeat Fit 3100

Un gros point positif et qui mérite d’être souligné est que la totalité des commandes sont directement accessibles depuis les écouteurs. Plantronics a fait un choix judicieux en intégrant des contrôles intuitifs. Depuis l’écouteur droit, on pourra venir gérer la mise en route ainsi que la navigation entre ses musiques. Une pression pour la lecture/pause, une double pression pour la piste suivante et une triple pression pour revenir à la piste précédente. Enfin, en maintenant deux secondes le bouton enfoncé on pourra faire appel à l’assistant vocal de son smartphone. Du côté de l’écouteur gauche, il suffit simplement de tapoter son doigt sur l’oreillette pour augmenter le volume. Au contraire, en maintenant son doigt sur le cercle on viendra diminuer le volume d’écoute.

Performances sonores

En ce qui concerne les performances sonores, les Plantronics BackBeat Fit 3100 restent semblables aux précédents modèles. À cause de leur conception limitant l’isolation face aux bruits extérieurs, il ne faut pas s’attendre à des miracles en ce qui concerne la qualité sonore. Une fois les écouteurs convenablement placés, le son est tout à fait correct. L

ors de nos entrainements, aucun aspect du spectre musical ne nous a particulièrement dérangé. Un peu plus de basses aurait été le bienvenu. Le son reste néanmoins très clairs et paraît naturel. Chaque oreillette intègre un transducteur de 13,5 mm offrant ainsi une reproduction bien aérée. Les performances globales des écouteurs se montrent correctes sans pour autant être incroyables. 

En ce qui concerne l’autonomie de ces , le constructeur annonce cinq heures d’autonomie. Cela dépend évidemment du volume d’écoute. Jusqu’ici, rien à redire. Comme beaucoup, Plantronics a doté ses écouteurs d’une boite de rangement qui offrent une dizaine d’heures d’autonomie supplémentaires. L’idée est intéressante et fonctionne particulièrement bien. Outre la fonction de recharge, les écouteurs sont bien rangés et protégés. Le boitier est doté d’une charge rapide offrant ainsi approximativement une heure d’autonomie après quinze minutes de recharge. Pour recharger le boitier, il vous suffit de le connecter en Usb via le câble fourni. Voici pour nous le gros point noir de ces écouteurs. Le câble de recharge ne dépasse pas dix centimètres. Il est donc impossible de recharger la boite à une prise murale sans que le boitier ne pende dans le vide.

Conclusion des BackBeat Fit 3100

En conclusion, Plantronics réussit son pari en nous proposant ses écouteurs true-wireless Plantronics BackBeat Fit 3100 très stables et confortables. La construction des oreillettes est soignée et s’adapte parfaitement à une pratique sportive. Disponibles aux alentours des 150 euros, ils rentrent clairement en concurrence avec d’autres grandes marques. Si vous recherchez une paire d’écouteur de sport, vous pouvez également vous pencher sur les Plantronics BackBeat Fit 305.

Plantronics BackBeat Fit 3100

142,00€
8.7

Design

8.5/10

Qualité audio

7.5/10

Rapport qualité-prix

8.0/10

Commandes intuitives

10.0/10

Autonomie

9.5/10

Ce que l\'on aime :

  • Commandes très intuitives
  • Design élégant
  • Stabilité exemplaire

Ce que l\'on aime moins :

  • Câble de recharge beaucoup trop court
  • Embout unique

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Découvrez

Découvrez Synology

A découvrir :

Ailleurs sur le web :

On vous recommande

PromoMeilleure Vente n° 1 JBL Flip 4 - Enceinte...
PromoMeilleure Vente n° 2 Enceinte Bluetooth 4.2...
PromoMeilleure Vente n° 3 JBL GO 2 - Mini Enceinte...
Meilleure Vente n° 4 Enceinte Bluetooth Portable,...
PromoMeilleure Vente n° 5 Sony SRS-XB10B Enceinte...

Bitcoin et Crypto-monnaies