Accueil » Tests HighTech » Test du Nikon Z7, un excellent premier mirrorless pour la marque

Test du Nikon Z7, un excellent premier mirrorless pour la marque

Depuis quelques années, les classiques DSLR, jusqu’à là utilisés par tout le monde dans le monde de la photographie, mais aussi dans celui de la vidéo, sont petit à petit remplacés par les appareils hybrides, ou encore mirrorless. Cette technologie est celle qui équipe les fameuses gammes Sony A7 ou Lumix G, que certains d’entre nous utilisons personnellement.

Cependant, une marque est toujours restée loin de cette technologie, il s’agit de Nikon, mais ce n’est plus le cas avec cette gamme Z, composée du Nikon Z7 que nous testons aujourd’hui, mais également du Z6, dont le test arrivera sous peu.

Vous pourrez d’ailleurs trouver ici un précédent test de l’objectif photo du Nikon 35mm F1.8 DX.

Nikon Hybride Z7 avec...
Nikon - Appareils électroniques
3 808,89 EUR

L’appareil est-il bon ? Que vaut-il face à la concurrence ? Est-ce seulement une option envisageable par rapport aux populaires Sony A7 ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Contenu du packaging

Le kit que nous avons reçu se compose du Z7 et d’un objectif Nikkor Z 24-70 f/4 AF S.

Nous trouvons l’appareil photo ainsi que l’objectif dans des boîtes classiques en carton. Bien qu’à ce prix nous préférerions voir quelque chose d’un peu plus haut de gamme, ce sont des boîtes destinées à être jetées recyclées, c’est pourquoi on peut aussi se réjouir du fait que Nikon a préféré investir l’argent dans le produit que dans son emballage.

Nikon Z7 boîte

Le Z7 signé Nikon est livré nu (sans objectif attaché…), avec une lanière, un chargeur, un câble USB-C et, selon la boîte, une carte XQD de 64Go. Dans notre cas, nous en avons reçu une de 32Go. L’objectif, lui, est livré dans une pochette en velours, avec toutes les protections nécessaires. Un pare-soleil est également fourni dans la boîte.

Nikon Z7 objectif

En somme, ce kit vous permettra de commencer à utiliser le Z7 sans trop de contraintes, si ce n’est peut-être le nombre de photos que vous pourrez prendre avant de vous voir obligés de dérusher la carte XQD.

Design et robustesse

Le design de ce Nikon Z7 n’est pas sans rappeler celui de ses concurrents. En effet, on retrouve un appareil aux angles assez tranchants, de relativement petite taille (134 x 101 x 68 mm, contre 146 x 124 x 79 mm pour le d850 vendu à un prix similaire) et au poids particulièrement faible.

En effet, l’appareil, sans objectif, ne pèse que 675 grammes. Avec l’objectif que nous avons reçu, ce dernier dépasse légèrement le kilogramme (1,175kg exactement). Pour se rendre compte de la légèreté de cet appareil, il suffit de comparer le poids de ce dernier avec un objectif, aux 915 grammes du Nikon d850 nu, un des DSLR de Nikon vendus dans la même gamme de prix. Avec l’objectif, le Z7 dépasse à peine le d850 nu.

Nikon Z7

Évidemment, cela en fait un appareil photo excellent pour les déplacements mais le poids n’est pas le seul critère favorisant l’appareil pour cet usage. La solidité générale du produit ainsi que sa résistance aux diverses conditions météorologiques y jouent aussi.

Parlons d’abord de la solidité. Bien que nous n’avons pas fait tomber l’appareil photo de plusieurs mètres de haut pour savoir depuis quelle hauteur quelque chose allait se briser à l’intérieur de ce dernier, nous n’avons jamais eu peur de le faire tomber non plus. Il suffit de le prendre en main pour comprendre que, même si vous le lâchez, il ne lui arrivera rien.

Nikon Z7 écran

Une autre partie qui est surprenamment solide est le mécanisme qui permet de pivoter l’écran de 3” tactile par ailleurs. Bien que nous trouvons dommage que cette dernière ne pivote que verticalement, nous saluons le sentiment de solidité du mécanisme.

Traitons rapidement de l’écran et surtout ce qu’il affiche. Ce dernier est tactile, mais les menus de paramètres ne sont pas du tout adaptés pour être utilisés au doigt, contrairement aux réglages rapides accessibles depuis le bouton i qui le sont parfaitement. Globalement, bien que l’interface reste efficace, nous aurions aimé voir quelque chose de plus moderne, ne serait-ce qu’au niveau de l’esthétique. 

Nikon Z7 connectiques

Quant aux résistances aux intempéries, nous avons pu utiliser l’appareil sous une pluie moyenne. Ce dernier est très bien isolé de l’eau, notamment grâce à des trappes étanches (d’ailleurs particulièrement excellentes et faciles à remettre, pour une fois) couvrant tous les connecteurs, mais encore une bonne résistance à l’eau des rares points de contact exposés, notamment dans l’emplacement pour les accessoires, tels que les flashs et microphones.

Nous ne vous recommandons pas d’utiliser le Nikon Z7 sous la pluie pendant longtemps, encore moins régulièrement, mais ce dernier saura résister à quelques shots sous le mauvais temps.

Sur le côté droit de l’appareil, à côté des différents ports, se trouve la trape renfermant la carte XQD. Nous aurions aimé voir une protection supplémentaire pour l’ouvrir, car même si, contrairement à d’autres testeurs, nous n’avons pas réussi à l’ouvrir par accident, c’est clairement la première chose qui s’ouvrira si jamais vous faites tomber l’appareil, mettant alors à nu la carte XQD, et donc en danger les fichiers que la carte contient. Si vous avez de la chance, votre appareil tombera sous un ciel sans le moindre nuage.

Prise en main et boutons

La prise en main du Nikon Z7 est très bonne. La grande poignée permet de le tenir à une main sans trop de problèmes, même si nous ne vous recommandons de faire cela que lorsque vous ne prenez pas de photos, au vu de la quantité de tremblements que cela engendre.

Pas loin de cette poignée, juste à côté de la base de l’objectif, se trouvent deux boutons programmables. Ces derniers ont reçu des avis très différents. Certains disent qu’ils ont du mal à appuyer dessus, d’autres disent qu’ils ont du les désactiver car ils les déclenchaient trop souvent par erreur et, finalement il y a ceux qui, comme moi, se trouvent entre ces deux opinions et trouvent que leur positionnement est parfait.

Nikon Z7 fonctions

Votre expérience dépendra largement de la longueur de vos doigts (si j’avais su que j’écrirais cette phrase dans un test un jour…). S’il vous est possible de prendre l’appareil en main avant de l’acheter, c’est un plus. Si non, sachez qu’il est toujours possible de les désactiver complètement.

Nikon Z7 boutons

Une molette est présente sur cette poignée. Par défaut cette dernière sert à changer l’ouverture.

Sur le haut de l’appareil, se trouvent deux grandes molettes. Celle de droite vous servira à changer la vitesse d’obturation ainsi que l’ISO à la pression du bouton. Celle de gauche vous permettra de basculer entre les modes manuels, automatiques, ainsi que quelques modes pré-définis. S’y trouvent également les boutons permettant de régler l’ISO et l’exposition, le déclencheur, ainsi que le bouton d’enregistrement vidéo. Nous vous recommandons de reprogrammer ce bouton pour, par exemple, basculer entre focus automatique et manuel, si vous ne faites pas de vidéo.

Nikon Z7 écran

Derrière l’appareil nous trouvons les habituels boutons de galerie, menus, suppression ainsi que la croix directionnelle.

Caractéristiques du Nikon Z7

Nous n’allons que rentrer dans les détails des points les plus importants, avant de citer la totalité des caractéristiques techniques de cet appareil. Commençons par le capteur de 45,7 Mpx. Ce dernier est au format full frame (24×36). Il est stabilisé sur 5 axes et a une plage d’ISO s’étendant de 64 à 25600.

Nikon Z7 capteur

Avec les réglages les plus élevé, les photos sont rendues à 8256 x 5504 px. Quant aux vidéos, la résolution maximale est 4K à 30 fps. Il est possible de prendre les photos en deux formats différents, le JPEG et le .NEF, format RAW propre à Nikon. Ce dernier est nativement compatible avec Lightroom.

Nous vous recommandons de toujours shooter en RAW. Malgré les 50 Mo par image, le gain de qualité est énorme. Cependant, si la place manque et que la photo que vous prenez n’est pas très importante, la qualité JPEG la plus élevée est passable.

Il est possible de connecter l’appareil photo à votre smartphone et votre tablette par le biais du wifi ou du Bluetooth, l’application SnapBridge sera cependant obligatoire. Cette dernière vous permettra de récupérer les photos du Z7 sur votre smartphone. Si vous possédez un appareil sous iOS, il est possible de récupérer les fichiers RAW.

Nikon Z7 snapseed

Nous aurions aimé voir une puce NFC afin de faciliter la connexion de l’appareil photo à un smartphone Android. Ce Nikon Z7 utilise la nouvelle monture de Nikon, la monture Z. Rassurez vous, Nikon vendent sur leur site un adaptateur pour pouvoir rendre compatible vos vielles optiques en monture F. Cependant, certaines montures ne sont pas entièrement compatibles et réduiront donc la stabilisation de 5 à 3 axes.

Nikon Z7 XQD

Un seul slot XQD est présent sur le Nikon Z7. Bien que le XQD soit un format beaucoup plus solide que le SD, la redondance est importante, surtout sur un appareil qui vise les professionnels.

Caractéristiques techniques

CapteurCMOS 24×36
Megapixels46 (45,7 effectifs)
Angle de champFX (plein format)
Vitesse d’obturationde 30 secondes à 1/8000 par incrément de 1/3
Points AF493
Résolution vidéo maximale4K30
Stabilisation5 axes

Autofocus et réactivité

Le Nikon Z7 utilise une technologie d’autofocus hybride à 493 points, faisant appel à la corrélation de phase et la détection de contraste.

Dans les faits, l’autofocus est réactif… quand il marche bien. En effet, nous avons pu observer à de nombreuses reprises l’autofocus ne pas vouloir faire la mise au point sur un objet fixe, stable et sur lequel la mise au point était parfaitement possible, ce qui a été rapidement confirmé en basculant en mode manuel.

Cela arrivait souvent en conditions de basse luminosité.

Nikon Z7 photo

Pour ce qui est du suivi, c’est aussi loin d’être parfait. En effet, si le sujet se déplace rapidement, le suivi a du mal à… suivre, justement. On se retrouve donc avec un bon nombre de photos floues.

Finalement, parlons de réactivité. Avec l’autofocus éteint, il est possible d’allumer l’appareil et enregistrer une photo en moins d’une seconde. Bien qu’on est très loin de la réactivité de 0,3 secondes de certains DSLR, on est aussi en droit de se demander si une telle réactivité est réellement nécessaire, au vu des multiples réglages nécessaires pour prendre une photo.

En somme, un appareil loin d’être idéal en terme d’autofocus. Ce dernier reste cependant utilisable, sauf pour ce qui est du suivi, qui est, à nos yeux, plutôt mauvais. Quant à la réactivité, les chiffres sont plus élevés que les équivalents du côté des DSLR, mais est-ce bien important ?

Photo du Nikon Z7

Couleurs et performance en basse luminosité

 

Nikon Z7 photo

Les couleurs de ce Nikon Z7 sont globalement bonnes. Sans aucun filtre appliqué et en jouant seulement avec l’exposition et le contraste dans Lightroom, on peut obtenir un résultat excellent.

Nikon Z7 photo

Pour ce qui est des performances en basse luminosité, et donc du grain causé par un nombre élevé d’ISO, c’est aussi loin d’être mauvais. On ne commence réellement à perdre en détail qu’à partir de 6400 ISO, bien qu’une légère perte peut être ressentie à 3200. Pour ce qui du grain dans les noirs, ce dernier reste minime, et bas niveau noise réduction sur Lightroom suffira à le faire disparaître.

Retour d’expérience après 7 jours à Londres

N’hésitez pas à aller faire un tour sur Flickr pour voir les photos en format et qualité originale ainsi que d’autres photos non publiées sur le site !

Cette partie est entièrement rédigée à la première personne, parce que énoncer des caractéristiques c’est bien, mais je pense qu’il est important de vous faire comprendre à quel point j’ai aimé cet appareil photo.

Nikon Z7 photo

J’ai eu la chance de partir avec à Londres pendant 7 jours. Inutile de vous dire que les 512 photos en RAW permises par la petite carte de 32Go ont toutes été faites.

Cet appareil m’a simplement permis de prendre les meilleures photos que j’ai prises à ce jour. Sans me jeter des fleurs, j’ai toujours fait de bonnes photos, mais ces derniers temps mes capacités s’arrêtaient à prendre en photo les produis que je testais, dans un environnement bien éclairé. Même en extérieur, peu importe où, l’inspiration ne venait pas.

Nikon Z7 photo

A travers ce Z7 j’ai enfin pu retrouver cette flamme créative, cette inspiration qui donne envie de créer quelque chose, de prendre des risques afin de, peut-être, prendre cette fameuse photo dont on sera fier pendant les prochains mois. Ou alors complètement rater, tout supprimer et recommencer.

Une chose est sûre, avec ce Nikon Z7 je n’avais pas cette haine du résultat final, cette envie de quitter Lightroom, formater la carte SD (XQD dans ce cas) et ne plus jamais recommencer parce que, ce que je croyais être une bonne photo à travers mon viseur, s’est finalement avérée être un tas de pixels qu’aurait pu produire un iPhone 3GS.

Nikon Z7 photo

J’ai réécrit cet article au moins quatre fois car je le trouvais décevant à chaque fois. Je trouvais qu’il était loin d’être à la hauteur du produit.

La réalité c’est que ce Nikon Z7 est loin d’être le meilleur appareil photo vendu. Des défauts ce produit en a plein. Mais, c’est à ce jour mon appareil photo favori et si un jour 3000€ venaient à tomber du ciel, mon choix est déjà fait.

Conclusion du test

C’est donc un énorme coup de cœur personnel, mais un produit qui n’est pas adapté à tout le monde de, entre autres, l’autofocus améliorable. Cela reste une excellente première entrée sur le marché du mirrorless, nous rendant impatients de voir la prochaine génération.

Le Nikon Z7 est un excellent appareil photo vendu à un prix certes, élevé, mais qui se justifie par des fonctionnalités et une qualité à la hauteur.

Si ce test vous a plu, vous aimerez aussi notre test du Canon EOS 250D.

Nikon Hybride Z7 avec...
  • Nikon Z 7. Type d'appareil photo: MILC
  • Mégapixel: 45,7 MP
Test du Nikon Z7
Note Globale
4.4
  • Design
  • Prise en main
  • Interface
  • Autofocus
  • Qualité d'image

Nikon Z7 : avis

Ce Nikon Z7 représente une excellente première entrée de la marque sur le marché du mirrorless, qui donne envie de voir ce qu’elle prépare pour le futur. 

Les Plus

  • Design
  • Prise en main
  • Qualité d’image
  • Solidité
  • Dimensions 
  • Poids

Les Moins

  • Trappe XQD ouvrable trop facilement
  • Autofocus améliorable

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Demooz Explorer

Demooz Explorer

Découvrez

Découvrez Synology

SYnology

Ailleurs sur le web

A découvrir :

On vous recommande

PromoMeilleure Vente n° 1 Enceinte Bluetooth Portable,... 29,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Enceinte Bluetooth 4.2... 39,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Ultimate Ears, enceinte... Dès 51,75 EUR
Meilleure Vente n° 4 Enceinte Bluetooth Portable... 28,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 5 Zamkol Enceinte Bluetooth... 48,99 EUR