Accueil » Tests HighTech » Objets Connectés » Maison Connectée » Box Internets et routeurs » Test Netgear Nighthawk LAX20 : le routeur gaming 4G WiFi 6 jamais déconnecté

Test Netgear Nighthawk LAX20 : le routeur gaming 4G WiFi 6 jamais déconnecté

Netgear étoffe son offre et propose avec ce LAX20 un routeur gaming de bureau Nighthawk WiFi 6 équipé d’un modem 4G. WiFi 6 AX1800, Dual Band, Modem LTE cat6, 4 ports Lan et 1 port Wan dans le châssis plutôt sympathique du RAX50, voilà la recette de ce petit nouveau, voyons à présent si le ramage est à la hauteur du plumage.

Promo
NETGEAR Routeur WiFi 6...
  • WIFI 6 : UN STREAMING TOTAL A DES VITESSES PLUS RAPIDES : profitez d’un streaming simultané de films, jeux, appels vidéo ou transférez des fichiers. Compatible avec des appareils Wifi 6 (iPhone 11, Galaxy Note 10 et Galaxy S10) et rétrocompatible avec les appareils en WiFi 5
  • UTILISEZ-LE COMME CONNEXION INTERNET DE SECOURS : fournit une connexion Internet lorsque le service DSL n’est pas fiable et que votre connexion Internet est défaillante

Unboxing du routeur Netgear

Netgear propose son routeur dans un emballage carton aux couleurs de ses produits Nighthawk à savoir le noir, le bleu et le blanc. La gamme Nighthawk est apposée en gros ainsi que la mention WiFi6. Une photo du produit ainsi que la précision 4G LTE sont bien visibles aussi afin que l’on ne puisse pas douter du type de produit qui y est entreposé. Le reste du packaging précise les spécificités techniques ainsi que les fonctionnalités phares.

Une fois déballé, nous nous retrouvons avec le routeur, un adaptateur secteur, un câble Ethernet RJ45 plat de 2m, 2 antennes WiFi ainsi que les guides de démarrage rapide.

Design du Nighthawk LAX20

Visuellement, ce LAX20 rentre dans le même moule que les RAX40 et  RAX50, c’est donc un routeur noir, plat et de forme trapézoïdale dont la face du dessus, qui est bombée, laisse apparaitre une large bande centrale brillante (affichant les 9 LED blanches d’état et les 2 boutons physiques) qui vient s’élargir en une grille d’aération perforée. Les antennes (WiFi), au nombre de 2, viennent se brancher chacune sur un côté.

Peut-être voyons-nous des ressemblances partout mais vu de dessus nous trouvons que ce LAX20 a des airs d’un casque mandalorien, il faut dire que les routeurs Nighthawk haut de gamme de Netgear ressemblent à un vaisseau de Star Wars. Peut-être que les designers de Netgear sont fans de l’univers de Georges Lucas, ou alors serait-ce une technique inconsciente de nous attirer vers leurs produits telle la force …

Bref, tout cela pour dire que le design engagé ravira les gamers, peut-être moins celles et ceux préférant les objets très sobres et passe-partout (bien qu’il ne soit pas non plus extravagant et puisse tout de même être installé sans qu’il ne choque au premier coup d’œil), de plus, les antennes pouvant être orientées permettent à ce LAX20 de se loger dans un espace restreint en hauteur, dans tous les cas, nous ne pouvons pas reprocher à Netgear de ne pas faire des produits différents.

Concernant la connectique, elle est placée à l’arrière, nous pouvons y lister dans l’ordre de gauche à droite : port antenne 4G n°1, emplacement nano-sim, port USB 2.0, 4 ports LAN, 1 port WAN, connecteur d’alimentation, le bouton marche-arrêt, le bouton caché reset (réinitialisation) et enfin le second port antenne 4G.

Caractéristiques techniques

  • Rétrocompatibilité WiFi 802.11 a/b/g/n/ac
  • Processeur Quad-Core 1,5 GHz 64bits
  • Wifi Dual-band AX1800 : 2,4 GHz (600 Mbit/s) + 5 GHz (1200 Mbit/s)
  • 1 port WAN Gigabit Ethernet
  • 4 ports LAN Gigabit Ethernet
  • 1 port USB2.0
  • 2 ports TS9 pour connecter des antennes externes (non incluses) pour la réception 4G (la réception 4G fonctionne sans l’ajout d’antennes supplémentaires)
  • Prise en charge LTE : Modem 4G LTE intégré LTE catégorie 6, capacité jusqu’à 300 Mbit/s
  • Fréquences 4G en France et à l’international :
    Bandes 4G (LTE-FDD) : B1 (2100MHz), B3 (1800MHz), B5 (850Mhz), B7 (2600MHz), B8 (900Mhz), B20 (800MHz), B28 (700MHz), B32 (1500Mhz)
    Bandes 4G (LTE-TDD) : B38 (2600Mhz), B40 (2300Mhz), B41 (2500Mhz)
    Fréquences 4G aux USA et au Canada :
    Bandes 4G : B2, 4, 5, 7, 12, 13, 25, 26, 29, 30, 66
    Bandes 3G : B2, 4, 5
  • Dimensions : 295.8 x 206 x 57.2 mm
  • Poids : 580g
  • Sécurité : Sécurité Wifi normalisée (802.11i, chiffrement AES 128 bits avec PSK), WPA3
  • Netgear Armor : solution de sécurité en partenariat avec BitDefender
  • Compatible avec Alexa d’Amazon et l’Assistant Google
  • Adaptateur secteur : Europe : 100-240V , 1.0A , 50/60 Hz input, / 12V , 2.5A , 30W output
  • Contenu de l’emballage : 1 routeur Nighthawk LAX20, 1 câble Ethernet plat (2 m), 1 adaptateur secteur de 12 V / 2,5A, Guide de démarrage rapide
  • Garantie 2 ans

Installation du routeur

Comme nous y sommes habitués avec les produits Netgear, la mise en route de son nouvel équipement Netgear Nighthawk passe par l’application dédiée sur smartphone et tablette (ce qui est conseillé, mais il est également possible d’utiliser un ordinateur et de se connecter via adresse IP).

Il suffit donc de suivre les menus très explicites pour vite se retrouver avec un routeur (à jour) et réseau configuré comme il faut, redoutable d’efficacité.

Pas de problème de conflits d’adresses IP avec sa box (on connecte le WAN du LAX20 à un port LAN de sa box Internet) car le routeur gère tout tout seul et configure un nouvel adressage complet si besoin (il n’y a pas besoin de se casser la tête à paramétrer sa box en mode bridge … et il est conseillé de couper le WiFi de sa box s’il n’est plus utilisé, ne serait-ce que pour libérer les canaux WiFi). Bien évidemment, les appareils qui se connecteront au LAX20 le feront en automatique, aucune manipulation particulière ne sera nécessaire en plus des actions habituelles (brancher un câble où renseigner/connecter le SSID et le mot de passe du réseau WiFi).

Lors de la première connexion dans l’appli, des conseils et légendes apparaissent pour aider l’utilisateur à s’y retrouver et comprendre ce qu’il peut/doit faire, comme par exemple installer la protection Armor (en version d’essai gratuite de 30 jours) en renvoyant sur le store d’applications.

Promo
NETGEAR Routeur WiFi 6...
  • WIFI 6 : UN STREAMING TOTAL A DES VITESSES PLUS RAPIDES : profitez d’un streaming simultané de films, jeux, appels vidéo ou transférez des fichiers. Compatible avec des appareils Wifi 6 (iPhone 11, Galaxy Note 10 et Galaxy S10) et rétrocompatible avec les appareils en WiFi 5
  • UTILISEZ-LE COMME CONNEXION INTERNET DE SECOURS : fournit une connexion Internet lorsque le service DSL n’est pas fiable et que votre connexion Internet est défaillante

Performances en 4G

La particularité de ce routeur, qui en fait son principal attrait, est l’intégration d’un modem 4G. Il est donc possible de profiter d’une connexion 4G pour accéder à Internet sur son réseau local. Le fonctionnement 4G / WAN est le même que celui de l’Orbi LBR20 que nous testions il y a quelques mois : il est donc possible de :

  • bloquer la connexion sur le WAN (donc pas de fonctionnement en 4G)
  • bloquer sur la connexion 4G (le port WAN n’est pas utilisable dans cette configuration)
  • utiliser la connexion WAN mais basculer sur la 4G en cas de coupure Internet sur le WAN, puis revenir sur le WAN lorsqu’Internet revient dessus.

Ici, c’est un modem de catégorie 6 qui a été intégré, soit un débit descendant de 300 Mbps. Bien que le routeur soit « 4G ready » dès la sortie de boite, Netgear propose 2 connecteurs d’antenne 4G, ici au format TS9. Après l’ajout d’adaptateurs TS9 – SMA (l’Orbi LBR20 que nous avions testé propose ses ports d’antennes 4G au format SMA, nous nous étions donc procuré des antennes SMA pour les tests), nous avons connecté nos différentes antennes (5, 15, 28, 88 db) afin de comparer la qualité de réception pour voir si l’achat d’antennes supplémentaires se justifiait.

Il apparait que le routeur capte déjà bien tout seul, même si notre téléphone de test lors de la prise de mesure (un Samsung Galaxy S9+) captait mieux avec un débit descendant de plus de 94 Mbps (contre 80 Mbps pour le Speedtest intégré au routeur et 85 Mbps sur l’ordinateur connecté au routeur en filaire).

L’on remarque aussi que dans notre cas, l’ajout d’antennes extérieures au routeur a permis d’améliorer le signal, augmentant le débit descendant jusqu’à 115 Mbps. D’ailleurs, si les débits montants ne varient quasiment pas en ajoutant des antennes extérieures, celui descendant varie légèrement selon le type d’antenne que nous avons connecté. De plus, la quantité de db inscrite sur nos différentes antennes (d’origine chinoise) ne semble pas être proportionnelle au gain de débit constaté (nous relevons même que nos antennes vendues pour 5 db permettent un débit légèrement supérieur à nos antennes de 15 db).

A savoir, si l’on insère sa puce de téléphone portable dans ce LAX20, Internet fonctionnera sans problème (attention, selon l’usage le quota de datas inclus dans votre forfait risque de s’envoler). En revanche, il faut savoir que les appels reçus, comme les sms, ne seront pas notifiés lors de la remise de la puce dans son téléphone (les sms seront même perdus car ayant été reçus par le routeur mais pas lus/transmis au destinataire, et ils ne seront pas reçus une seconde fois par son téléphone). De même, lorsque l’on appelle sur le numéro et que la puce SIM dans le routeur, cela sonne jusqu’à tomber sur la messagerie vocale, si un message est laissé sur la messagerie, il sera possible de l’écouter par la suite mais il ne sera pas forcément notifié (le sms de notification sera reçu mais pas transmis, comme s’il avait été automatiquement lu), le mieux sera de vérifier sa messagerie une fois sa puce réinsérée dans son téléphone. Il est donc conseillé de se munir d’une carte jumelle spécialement prévue à cet usage ou de souscrire à un abonnement spécifique.

Performances en WiFi

Pour mesurer les performances en WiFi (et filaire), nous avons réalisé plusieurs mesures pour différents cas de figure et dans différents contextes. Cela se traduit par un relevé de transfert de fichiers entre 2 ordinateurs, connectés au routeur soit par câble réseau (1 Gbps) soit en WiFi 5 soit en WiFi 6. Le transfert chronométré portait sur 1 fichier vidéo de 5,37 Go mais également sur 500 photos pour un total de 2,66 Go (pour différencier les vitesses entre petits et gros fichiers).

Comme d’habitude pour la plupart de nos tests WiFi, la carte WiFi 6 utilisée est une Intel AX200 et pour le WiFi 5 un dongle USB Netgear A7000 WiFi 5 AC1900 (ce qui représente ce qui se fait de mieux en termes de WiFi 5, ce dongle permettant une connexion jusqu’à 1300 Mbps sur la bande des 5 GHz). Les résultats en WiFi 5 seront donc très bons et probablement meilleurs de ce que la plupart des utilisateurs pourraient constater avec leur matériel WiFi N/AC…

Déjà, nous pouvons remarquer qu’en règle générale, les débits tout comme l’impact de la distance (routeur – appareil) donnent vainqueurs les connexions avec un appareil équipé en WiFi 6, les transferts sont plus rapides, de près comme de loin pour les mêmes conditions.

Les débits sont d’ailleurs très bons, que ce soit en simple ou double connexion sans fil (un seul ou les deux ordinateurs connectés au routeur en WiFi), même s’il est normal de constater une baisse du débit entre ces deux cas de figure (la bande passante de la bande WiFi utilisée étant partagée entre les deux appareils qui y sont connectés, celle des 5 GHz dans notre cas).

Concernant l’impact de la distance pour une connexion sans fil, elle reste visible mais pouvoir transférer un fichier à 40 Mo/s en WiFi 5 à 10m à travers des murs reste appréciable, surtout que ces débits sont stables, aucun souci pour streamer un flux 4K.

Nous souhaitons tout de même préciser que nous avons rencontré un petit problème en WiFi 6 à une distance de 10m, où l’on constate un débit faible, les transferts ont d’ailleurs été un peu laborieux à effectuer, il est probable que notre carte WiFi 6 Intel AX200 soit en cause car nous avons déjà rencontré quelques petits soucis en WiFi avec cet ordinateur qui se confirment donc avec ce test.

Les débits en Ethernet/Ethernet concordent avec l’utilisation filaire (environ 110Mo/s pour un gros fichier), on atteint donc la promesse du GigabitLAN.

Pour résumer et si l’on retire les petits couacs de notre installation de test, les débits sont très bons lors de transferts (et sont stables), de plus la couverture est très bonne également (les débits restent bons à distance).

Cependant, il est possible que les débits chutent dès lors qu’une multitude d’appareils se connectent en sans-fil, la bande passante étant partagée entre tous ces appareils.

Prise en main / au quotidien avec le Nighthawk LAX20

Nous pourrions presque résumer ce LAX20 en un savant mélange de différents produits de la marque, apportant le meilleur de chacun pour n’en faire qu’un seul : les caractéristiques routeur et WiFi du Nighthawk RAX20, la partie modem 4G LTE Cat6 du Nighthawk R7100LG (mais avec plus de bandes intégrées) et le châssis/design du Nighthawk RAX50.

Petit bémol concernant le port USB qui est seulement en version 2.0, car avec du WiFi 6, l’USB 3.0 aurait été appréciable.

Le routeur précise le type de source Internet qui lui parvient : Vert pour la 4G / Bleu pour le WAN / Rouge quand il n’y a pas d’Internet. C’est pratique surtout lorsque l’on utilise le mode avec bascule.

Les connecteurs d’antennes 4G (antennes externes vendues séparément) au format TS9, ne sont pas les mêmes que ceux de l’Orbi LBR20 que nous avons testé récemment (cependant les autres produits Netgear utilisant des ports d’antenne 4G utilisent le format TS9 : Nighthawk M1/M2/M5 ainsi que les AirCard AC797/810), c’est donc l’Orbi qui fait office d’exception. Il faut savoir que 2 petits câbles adaptateurs TS9 – SMA ne coûtent qu’une petite dizaine d’euros, ce n’est pas la ruine, et comme nous l’avons vu lors des mesures, l’ajout d’antennes externes n’est pas indispensable car la réception 4G fonctionne déjà très bien de base, c’est un plus pour ceux qui souhaitent réellement obtenir la meilleure réception possible, c’est donc une bonne chose que Netgear propose ces ports.

Si son design est un peu marqué, sa couleur noire et sa forme lui permettent tout de même de s’intégrer à son environnement. Pour ceux qui seraient gênés par les LED en façade, l’interface Web permet de les désactiver (hormis celle d’état On/Off).

Côté performances, les débits sont plus qu’honorables, surtout si l’on possède des équipements WiFi 6. Pour un usage domestique classique, il fera le job sans sourciller.

Il est appréciable qu’il propose 4 ports LAN, ainsi les appareils proches pourront être câblés, cela libère la bande passante WiFi pour les autres appareils et la connectivité générale est du coup meilleure.

Son application Nighthawk (identique à celle d’Orbi mais avec un thème foncé) permet de visualiser et réaliser quelques opérations principales rapidement, et l’interface web propose tout le reste. Il y est d’ailleurs possible de programmer un planning selon les jours avec la possibilité d’y ajouter des restrictions horaires. Le LAN est entièrement paramétrable, le WAN également, et ce LAX20 peut être configuré en point d’accès sans fil (en le connectant à une box ou un routeur en amont déjà existant) même si le type d’appareil qu’il est (Wan + 4G) ne le destine pas forcément à cet usage.

Tout comme l’Orbi LBR20, le passage entre WAN et 4G ainsi que de 4G et WAN (en moindre mesure) prend un certain temps, mais comme nous le disions pour son acolyte, cela n’est pas dû au routeur à proprement parler mais au système de connectivité (process de vérification/établissement de la connectivité, suppression de l’ancienne route réseau, mise en place d’un nouveau routage et nouveau NAT, etc).

Cependant, pour les télétravailleurs dont le réseau domestique laisserait à désirer (stabilité de la connectivité Internet, coupures, réseau WiFi médiocre, déconnexions …), la mise en place de ce routeur 4G en aval de leur box leur assurera d’être connectés toute la journée.

Conclusion du test

Au final, ce LAX20 est une bonne surprise, la partie 20 de sa dénomination indique qu’il s’agit d’un modèle d’entrée de gamme, cependant, il offre déjà tout ce qu’il faut, à commencer par la connectique LAN composée de 4 ports, il n’y a que le port USB2 qui laisse sur sa faim et qui aurait mérité une norme 3.0.

Niveau débits, il est bien logé, en filaire pas de surprise, le GigabitLAN assure les 110Mo/s et en WiFi 6, on n’est pas mal non plus. La présence d’équipements également WiFi 6 est un plus indéniable, où les transferts n’en seront que plus rapides. D’ailleurs, la baisse de signal due à l’éloignement reste correcte, et il est toujours possible de streamer du 4K à 10m, avec des murs entre les deux.

Le routeur propose 2 ports pour connecter des antennes additionnelles (à acheter séparément), ce qui peut se révéler utile pour mieux capter si l’on se trouve dans un endroit où le signal passe mal (il existe des antennes extérieures avec de longs câbles qui pourront être placées stratégiquement à l’extérieur de son logement avec une bonne orientation).

Comme les Orbi et les autres produits Nighthawk, l’application mobile permet quelques opérations rapides, comme visualiser les appareils connectés, et les bloquer au besoin, pratique et surtout accessible à tous.

Son principal atout qui en fait tout son attrait reste le modem 4G, qui lui permet de se connecter au réseau mobile et ainsi profiter d’Internet sur son réseau local indépendamment de la connectivité d’une box (qui subirait par exemple une coupure), cet élément devrait ravir les télétravailleurs qui souhaitent une connexion sûre et pérenne pour travailler sereinement.

Proposé au prix de 329€ TTC, il est possible de le trouver sous la barre des 290€ TTC , le prix de l’assurance d’être connecté toute la journée.

Promo
NETGEAR Routeur WiFi 6...
  • WIFI 6 : UN STREAMING TOTAL A DES VITESSES PLUS RAPIDES : profitez d’un streaming simultané de films, jeux, appels vidéo ou transférez des fichiers. Compatible avec des appareils Wifi 6 (iPhone 11, Galaxy Note 10 et Galaxy S10) et rétrocompatible avec les appareils en WiFi 5
  • UTILISEZ-LE COMME CONNEXION INTERNET DE SECOURS : fournit une connexion Internet lorsque le service DSL n’est pas fiable et que votre connexion Internet est défaillante
Note Globale
4.1
  • Design
  • Performances
  • A l'usage
  • Fonctionnalités
  • Rapport qualité/prix

Résumé

Avec le LAX20, Netgear propose un routeur 4G et WAN qui fourni l’essentiel mais avec tout ce qu’il faut : WiFi 6, 4 ports LAN, port WAN et modem 4G cat6. S’il n’est pas Mesh (que la marque réserve principalement à sa gamme Orbi), ses débits restente très bons, tout comme sa couverture. Les plus exigeants passeront peut-être leur chemin (Dual-band, WiFi 6 AX1800, modem cat6) mais à l’usage il fait tout ce qu’on lui demande (son boulot de routeur) et il le fait bien. Le choix de la source Internet avec un mode bascule 4G – WAN très pratique laissera la liberté à l’utilisateur de réutiliser ce routeur-modem en routeur normal. Enfin, l’application smartphone bien conçue permettra quelques fonctions essentielles très simplement et les puristes se satisferont de l’interface web proposant bien plus de choses.

Les Plus

  • Design gamer sobre
  • WiFi 6
  • 4G et WAN
  • Bascule en cas de coupure / rétablissement pour toujours être connecté
  • 4 ports LAN Gigabit
  • Entièrement automatique (on branche et ça fonctionne après une mise en place assistée)
  • Application mobile simple et utile
  • Permet d’économiser un abonnement Internet pour un logement secondaire
  • Capte bien le signal 4G
  • Présence de ports TS9 pour brancher des antennes amovibles

Les Moins

  • Prix un peu élevé pour un modèle entrée de gamme
  • Bascule / rétablissement entre 4G et Wan un peu long (mais pas dû au routeur)

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr