Accueil » Cryptomonnaies » Un MasterNode ? Qu’est ce que c’est ? L’installation ? Combien ca rapporte ?

Un MasterNode ? Qu’est ce que c’est ? L’installation ? Combien ca rapporte ?

Aujourd’hui tout le monde a au moins entendu parler du Bitcoin, et des cryptomonnaies. Pour ceux d’entre vous qui s’y sont un peu plus attardés, voir même s’y sont peut être laissés tenter, alors vous n’êtes pas sans savoir comment cela fonctionne, à minima dans les grandes lignes ! De plus, la plupart des personnes qui se lancent ou se sont lancées dans l’aventure ne pensent qu’il n’y a que 2 façons de faire pour espérer obtenir des gains : le minage ou le trading. Seulement il existe d’autres possibilités, moins connues, et celle qui nous intéresse est celle utilisant des masternodes.

Avant tout, il faut revoir comment fonctionnent les cryptomonnaies, dans le principe de base, car chaque crypto a ses spécificités. Une cryptomonnaie, comme le Bitcoin par exemple, est une monnaie virtuelle, qui permet de se passer des banques pour effectuer des transactions. Avant donc de lire cet article nous vous recommandons de vous renseigner sur la blockchain ainsi qu’éventuellement le minage, une autre solution d’investissement autour de la blockchain.

Les nodes

Dans masternodes, il y a « master » et « nodes », ce sont donc des super « nodes », mais déjà, c’est quoi un node ?

Les nodes (sont des noeuds) généralement des serveurs qui maintiennent l’intégrité d’un réseau. Concernant les cryptomonnaies et leurs blockchains,un node est un ordinateur contenant une copie de blockchain (pour la cryptomonnaie associée) qui redistribue ses données (la blockchain ou du moins des parties de blockchain) à ceux qui le demandent. Tout savoir les cryptomonnaies, la blockchain et le minage par ici.

N’importe qui souhaitant créer un node peut le faire. La personne aura alors une copie de tout ou partie des transactions qui ont eu lieu sur la blockchain (donc tout ou partie de blockchain). Cependant, chaque cryptomonnaie a ses propres règles concernant la retransmission des informations de sa blockchain et certaines cryptomonnaies ne permettent pas de mettre en place librement un node.

Selon les blockchains, les nœuds peuvent être très volumineux car cela est dû à la quantité d’opérations effectuées sur la blockchain (cela est lié à l’utilisation/popularité de la cryptomonnaie mais aussi de son « âge »). Cette spécificité (volume de données très important) induit 2 catégories de nodes.

  • Les nodes complets : La totalité de la blockchain y est présente (donc la totalité des transactions effectuées pour la cryptomonnaie). Cela peut représenter une taille très importante, de plusieurs giga-octets voir dizaines de gigo-octets.
  • Les  nodes partiels : seule une fraction de la blockchain y est présente (il n’y a pas la totalité des transactions de la blockchain). Ces nodes doivent rester en contact avec les nodes complets afin de s’assurer constamment que les transactions qu’ils stockent soient toujours correctes.

Le fait de multiplier les nodes permet de conserver l’intégrité de la blockchain, ainsi, plus il y a de nodes, plus il y a de copies de la blockchain (complètes ou partielles) et donc plus la blockchain est sécurisée. Il faudrait que la totalité des nodes soit détruite pour perdre la blockchain et donc l’historique des transactions et les soldes de tous les comptes, ce qui rendrait la cryptomonnaie caduque.

Monter un node ne rapporte pas d’argent, en revanche c’est participer à la sécurité et à l’intégrité de la cryptomonnaie, surtout si l’on croie en elle et à son potentiel. Généralement, les mineurs intègrent un node lorsqu’ils minent, cela ne leur pénalise quasiment pas de puissance de calcul et ils participent au bon maintien et à la pérennité de la cryptomonnaie minée et donc à son potentiel (il est préférable miner une monnaie qui a de l’avenir et qui est sécurisée si l’on souhaite faire des bénéfices en minant). C’est pour cela que proposer un node n’est pas rémunéré, car cela se fait naturellement, un peu comme un effort de guerre qui participe à la bonne évolution de la cryptomonnaie dans laquelle on a investi et la plupart des mineurs le font machinalement. Pour monter un node il faut commencer par installer le wallet et le mettre entièrement à jour (télécharger la blockchain complète) puis installer un petit logiciel spécifique, configurer quelques redirections et ouvertures de ports et de le laisser connecter à Internet (si possible 24h/24, 7j/7) (cette façon de faire est en tout cas valide dans le cas du Bitcoin).

Donc « nodes » pour les noeuds réseau que nous venons voir et « master » pour préciser qu’ils ont une plus grande importance.

Il faut déjà savoir qu’il existe plusieurs types de consensus de vérifications des transactions comme nous l’avons vu un peu plus haut, pour le Bitcoin, ces vérifications sont validées par algorithme de consensus POW (proof of work = preuve de travail) faites par les mineurs, mais il en existe d’autres, comme la POS (proof of stake = preuve d’enjeu) qui nous intéresse aujourd’hui et qui a elle-même évolué en différentes variantes.

Contrairement aux cryptomonnaies à consensus POW qui fonctionnent à l’aide du minage, celles qui utilisent le POS fonctionnent à l’aide d’un système de masternodes.

Un MasterNode est donc un node complet qui intègre la totalité de la blockchain. Il s’occupe de valider et transmettre toutes les transactions effectuées sur la cryptomonnaie. Les simples nodes n’intègrent quant à eux qu’une partie de la blockchain mais restent en liaison constante avec les masternodes pour rester en cohésion avec la blockchain.

Pour faire simple, l’intérêt d’instaurer un masternode est de gagner de la cryptomonnaie, donc de l’argent. Il s’agit donc d’une solution d’investissement dans la blockchain.

Mettre en place un masternode, c’est donc mettre en place une structure de vérification des transactions où le masternode récupère les transactions à vérifier, puis les redispatche aux nodes selon soit un système de sélection aléatoire pour la POS classique soit par un système de sélection plus « démocratique » avec la DPOS (il en existe encore d’autres selon des spécificités propres), ensuite les nodes s’occupent d’effectuer le travail de vérification. Une fois que cela est fait et qu’ils ont remonté leur travail au masternode, alors ce dernier remonte à son tour le résultat à un niveau supérieur pour l’inscrire sur la blockchain. Le masternode récupère alors la récompense (commission pour la vérification de transaction) et la répartit entre tout le groupe de travail (lui-même et les nodes ayant contribué au travail).

L’avantage du masternode, sous sa forme physique, ne nécessite pas une immense puissance de calcul comme les machines de minage, un ordinateur et une connexion Internet suffisent.

Mais tout n’est pas si simple, sinon il y aurait énormément de masternodes, et tout le monde souhaiterait en mettre en place. Pour se lancer dans l’aventure et mettre en place son masternode, il faut « investir », de plus il peut arriver selon les cryptomonnaies que le nombre de masternodes actifs sur le réseau soit limité.

Il faut donc bloquer plusieurs unités (beaucoup même) de la cryptomonnaie (la quantité dépend de la cryptomonnaie, chacune a ses règles), et cela peut vite coûter cher, plusieurs milliers, voir dizaines de milliers voir même centaines de milliers d’euros. Cette mise peut également être appelée le « collatéral« . Mais cela permet plusieurs choses, déjà de prouver son intérêt pour la cryptomonnaie, mais aussi de réduire la volatilité de la cryptomonnaie, car la monnaie investie reste dans le réseau, de plus la quantité de monnaie investie doit l’être durablement et tout le temps de l’activité du masternode. Pour faire simple, les masternodes sont comparables à un livret 2.0, vous gérez une certaines quantités de token (le collatéral) et en contrepartie tu touches des intérêts (rewards). Le collatéral et le reward varie selon les crypto. Il faut aussi savoir que toutes les cryptos n’utilisent pas la techno masternode, on ne pourra pas avoir de masternode ETH ou BTC par exemple.

Plus on injecte de cryptomonnaie d’investissement dans le masternode, alors plus on a de chance d’être sélectionné afin d’obtenir des tâches de vérification de transaction (selon le système de sélection aléatoire…) et donc recevoir de récompenses. De plus, concernant la sécurité et l’anonymat des transactions, il peut arriver selon les cryptomonnaies que l’argent des transactions soit mélangé avec l’argent investi dans les masternodes.

Comment installer un masternode

Avant tout, il faut savoir qu’il existe plusieurs façons de mettre en place un masternode, on peut l’installer à la maison sur un ordinateur (Windows ou Linux), voir même un Raspberry, mais on peut également l’héberger chez  un fournisseur/hébergeur spécialisé sous forme de VPS ou enfin participer à une pool de jalonnement qui propose de posséder une partie de masternode et où les récompenses sont partagées entre tous les membres de la pool (attention, si la pool ferme, il est possible de perdre l’investissement de départ car il est déposé sur le wallet de la pool, c’est donc une question de confiance).

Comme nous l’avons précisé plus haut, il faudra aussi une quantité de cryptomonnaie à investir.

Il est également possible d’acheter directement un ou plusieurs masternodes prêts à l’emploi et hébergés, pour cela il est possible de s’en procurer auprès d’un site spécialisé dans la vente de matériels et de services liés aux cryptomonnaies. A la rédaction, nous possédons des masternodes de chez Just-Mining et n’avons clairement eu aucun problème et les recommandons. Vous pouvez d’ailleurs découvrir ici tous leur masternodes.

Solution d’investissement

Pour commencer à investir et à trader dans les cryptommaies, il faut choisir la cryptomonnaie dans laquelle on veut se lancer. Il faut ensuite installer le portefeuille virtuel (le wallet) et le mettre à jour en téléchargeant l’intégralité de la blockchain. Une fois que cela est fait, il faut déposer l’investissement en cryptomonnaie sur ce wallet (dans le cas d’une création d’un masternode complet il sera nécessaire de déposer la quantité requise par la cryptomonnaie ainsi que les fees de transaction).

Il faut ensuite créer une seconde adresse dans le wallet (que l’on peut nommer « masternode-XXX » ou ce que l’on veut) et y virer le montant requis exacte. A partir de ce point, la suite de la procédure peut changer selon les cryptomonnaies, mais dans l’esprit c’est ici que l’on active le masternode. Il faut dans tous les cas laisser le wallet ouvert et connecté à Internet constamment.

Conclusion des masternodes

Mettre en place un masternode permet de se lancer dans le monde des cryptomonnaies sans forcément avoir un bagage hyper technique ou financier. Le minage nécessite des connaissances informatiques ainsi qu’un investissement de base important pour le matériel et le trading reste un exercice que tout le monde n’arrive pas à maitriser (ou du moins à comprendre). Évidemment, créer un masternode peut coûter très très cher selon la cryptomonnaie à laquelle on souhaite adhérer, mais il existe des pools de jalonnement qui permettent de partager un masternode (et les récompenses), ce qui peut devenir intéressant pour faire une approche. De plus, cela permettra aux geeks de dormir tranquilles (avez-vous déjà tenté de miner dans votre chambre ?!) et de ne pas recevoir des factures d’électricité exorbitantes.

Pour terminer, nous dirions que pour investir le gros point à regarder c’est le volume, il faut favoriser les masternodes avec un volume important parce que quand vous souhaitez revendre, il est mieux d’avoir du volume.

Pour rappel, et comme cela est la devise dans le monde des crypto-devises, tout argent investi dans la cryptomonnaie est de l’argent que l’on est prêt à perdre, car il ne faut pas oublier que cela fait aussi parti du jeu, et le simple cours boursier peut complètement changer la donne.

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Découvrez

Découvrez Synology

A découvrir :

Ailleurs sur le web :

On vous recommande

PromoMeilleure Vente n° 1 JBL Flip 4 - Enceinte...
PromoMeilleure Vente n° 2 Enceinte Bluetooth 4.2...
PromoMeilleure Vente n° 3 JBL GO 2 - Mini Enceinte...
Meilleure Vente n° 4 Enceinte Bluetooth Portable,...
PromoMeilleure Vente n° 5 Sony SRS-XB10B Enceinte...

Bitcoin et Crypto-monnaies