Accueil » Tests HighTech » Mobilité » Smartphones » Test du Honor 20 : Un bon photophone pourtant dur à recommander

Test du Honor 20 : Un bon photophone pourtant dur à recommander

Honor 20 bleu j'aime pas les textes alternatifs

Le Honor 20 est un très bon photo-phone milieu de gamme à 500€ mais qui ne semble étrangement pas très intéressant au vu de la concurrence agressive de Xiaomi avec par exemple son Xiaomi Mi 9. Que vaut-il réellement ?

Honor 20 - Smartphone...
Honor - Appareils électroniques
499,00 EUR

Unboxing du smartphone

Le Honor 20 est livré dans un packaging blanc présentant un visuel du smartphone ainsi que sa référence. On peut déjà remarquer sur la boite, les caractéristiques essentielles du smartphone à savoir : l’encoche à trou sous l’écran. La boîte est parsemée d’indications comme le modèle du téléphone ou encore le fait que l’emballage dans lequel il est envoyé soit recyclable.

Dès lors que l’on ouvre la boîte, on trouve une petite pochette contenant la notice ainsi que l’extracteur SIM. C’est dessous qu’est disposé le Honor 20 qui nous a été envoyé en Bleu Sapphire avec 128Go de ROM et 6 de RAM. Est aussi livré avec, le chargeur qui contient un bloc 220v vers 5v et un câble de 1m en USB-A vers USB-C. Notons qu’il est dommage que le téléphone ne soit pas livré avec une coque de protection comme chez OnePlus ou encore Xiaomi.

Caractéristiques du Honor 20

  • Taille : 154.3 x 74 x 7.9 mm
  • Poids : 174 g
  • Format de  SIM : Dual SIM en Nano SIM
  • Ecran : IPS LCD capacitif, 16M de couleurs, taille de 6.26 pources, soit 84,2% de la surface du téléphone
  • Resolution : 1080 x 2340 pixels avec un ratio de 19.5:9 soit ~412 ppi (plus que l’iPhone Xr pour le même type d’écran)
  • Système d’Exploitation : Android 9.0 (Pie); Magic 2.1 (renommage d’EMUI 9.0)
  • SoC : HiSilicon Kirin 980 ( gravé en 7 nm)
  • CPU : Octa-core (2×2.6 GHz Cortex-A76 & 2×1.92 GHz Cortex-A76 & 4×1.8 GHz Cortex-A55)
  • GPU : Mali-G76 MP10
  • Mémoire Interne : 128 GB de ROM, 6 GB de RAM
  • Caméra Arrière :
    • 48 MP, f/1.8, 28mm (grand angle), 1/2″, 0.8µm, PDAF
    • 16 MP, f/2.2, 13mm (ultra grand angle), 1/3.1″
    • 2 MP, f/2.4, 27mm (telephoto), dedicated macro camera
    • 2 MP, f/2.4, capteur de profondeur Time of Flight
    • Video 2160p@30fps, 1080p@30/60fps; Stabilisation Electronique post traitement (EIS)
  • Caméra Frontale : 32 MP, f/2.0, 0.8µm
    Video 1080p@30fps, gyro-EIS
  • Connectivité : COMMS WLAN Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac compatible 5GHz, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot Bluetooth 5.0, A2DP, aptX HD, LE, NFC
  • USB : 2.0, Type-C 1.0, OTG
  • Capteur d’empreintes digitales sur le bouton on/off
  • Batterie : Non-amovible Li-Po 3750 mAh avec Chrage Rapide 22.5W (50% en 24 min)

Honor 20 bleu j'aime pas les textes alternatifs

Écran et biométrie

Le Honor 20 est équipé d’un écran IPS LCD. Celui-ci est d’une définition élevée de 412 ppi du fait de sa résolution de 2340 x 1080 pixels pour 6,26 pouces de diagonale. Cette taille d’écran est agréable sachant que son confrère l’iPhone Xr qui coûte 350€ de plus n’a qu’une densité de pixels de seulement 326 ppi (pixel par pouce). Nous regrettons cependant plusieurs points sur cet écran. Il est premièrement mal calibré avec des couleurs beaucoup saturées ainsi que des blanc trop bleutés.

Le problème de la technologie LCD est que les pixels ne peuvent pas s’éteindre. Dès que l’on souhaite regarder une vidéo sur YouTube par exemple, les barres noires positionnés des deux côtés de l’écran ne sont pas d’un noir profond du fait qu’elles ne peuvent pas être éteintes comme sur un écran AMOLED. Sur un smartphone sans encoches, cela n’est pas spécialement dérangeant mais sur ce Honor 20 qui a un écran percé, cela est assez dérangeant dès lors que l’on veut regarder du contenu dans le noir qui ne prend pas toute la surface de l’écran.

En même temps, l’écran IPS LCD bave sur les bordures et le trou du téléphone lorsque l’on ne se situe pas pile en face du téléphone va noircir la bordure du téléphone. En plus de cela, le choix de la technologie LCD est dérangeante du fait des angles de visions qui sont clairement moins bons que sur un écran AMOLED à tel point que regarder des blancs sur cet écran revient un petit peu à regarder des blancs sur un écran 3D à cause de l’écart des yeux. Notons tout de même que les angles de visions sont particulièrement mauvais par rapport à d’autres smartphones avec écran IPS LCD.

Nous aurions largement préféré un écran AMOLED avec des bords plus larges comme les Pixel 3a et 3a XL afin de réduire les coûts de la technologie au lieu de – comme Honor l’a fait – proposer un écran LCD plus cher à manufacturer du fait des ses bordures extra-fines et du trou laissant passer la caméra.

Cet écran est donc troué afin de laisser apparaître la caméra frontale. Elle permet un déverrouillage par reconnaissance faciale de type « face unlock » assez rapide qui nécessite un swipe de bas en haut pour déverrouiller le téléphone. L’écran s’allume dès que l’on prend le smartphone en main. En plus ce cette sécurité, se situe sur le bouton d’alimentation un lecteur d’empreinte digitale à la manière d’un Samsung Galaxy S10e ou d’un Razer Phone.

Malgré une configuration plus difficile qu’un capteur classique, il permet à la fois un déverrouillage très rapide par rapport aux capteurs sous l’écran et naturel : sa position permet de l’oublier. Ce capteur est un excellent point pour ce smartphone qui se différencie d’ailleurs du Honor View 20 sorti 6 mois plus tôt. Il possède le même écran à 0.14 pouces près que son frère le Honor V20.

Honor 20 face écran trou

Design

Le Honor 20 dispose d’une charnière en aluminium (peinte dans notre cas en bleu) qui maintient la vitre arrière plate avec des effets bleus. Par ailleurs, ces effets sont visuellement plaisants sur les photographie mais sont assez insignifiants dans la main. De l’autre côté, la charnière qui tient l’écran est elle aussi non-incurvée. Le choix de ne pas incurver la vitre à l’arrière permet de baisser les coûts mais en même temps donne un effet de prise en main moins agréable.

De l’autre côté du téléphone, incurver l’écran n’est pas possible sur des écrans LCD de cette taille. Les boutons sont tous situés sur la tranche gauche du smartphone avec au dessus les deux boutons volumes (regroupés en un) et en dessous le capteur d’empreinte digitale qui fait également office de bouton power. Sur la partie basse, un seul haut-parleur et un port USB-C. Malheureusement, il n’y a pas de port Jack 3,5mm sur ce téléphone.

Le design et la construction du Honor 20 ne diffèrent pas beaucoup des standards de 2019 et particulièrement du Xiaomi Redmi Note 7 avec du verre des deux côtés, un écran LCD et une charnière en aluminium, que l’on trouve par ailleurs dès 160€.

Honor 20 avec boîte

Interface MagicUI

L’interface de ce Honor 20 est nommée MagicUI, rebranding de EMUI, l’interface Android de Huawei. L’interface tourne sous Android 9.0 Pie. Elle est, à vrai dire, le pire point de ce téléphone. Premièrement, son apparence n’est pas de toute modernité. A quoi cela sert-il d’acheter un téléphone milieu de gamme élégant si c’est pour au final avoir une utilisation qui n’est pas plaisante … Nous ajoutons également que certaines modifications ajoutées à Android ne sont pas toutes utiles.

Devoir activer l’app drawer manuellement n’est pas utile. Le geste pour voir le menu des notifications depuis le lanceur va pousser le doigt jusqu’en haut du téléphone remplacé par un menu recherche comme sur iOS, toujours sans grande utilité. Un menu des paramètres modifié qui donne un effet désordonné. Afficher le nom de l’opérateur dans la barre des notifications tel un iPhone ne sert pas non plus. Afficher l’icône de statut WiFi à gauche dans la barre des notifications alors que les autres icônes de statut sont à droite peut être perturbant. A l’inverse, d’autres fonctionnalités ajoutées se révèlent plutôt utiles. SwiftKey remplace le clavier de Huawei ou encore une navigation par geste bien que nous préférons celle de OnePlus.

Un podomètre sur l’écran de verrouillage, très bonne idée et un enjeu santé publique, un gestionnaire de thème puissant permettant de changer pas mal d’éléments de l’interface du téléphone (pack d’icônes, couleur, barre de navigation…), le Google Now Feed sur l’écran d’accueil permettant de lire des articles recommandé pour soit ou même encore l’installateur de Fortnite pré-installé sur le téléphone.

Honor 20 MagicUI interface

Appareil photo

L’appareil photo est le vrai bon point de ce téléphone. Avec ses cinq optiques au total dont une caméra frontale de 32 mégapixels avec une ouverture f/2.0 et quatre autres caméras arrière. A l’arrière, on retrouve une caméra 48MP grand-angle (classique) avec une ouverture de f/1.8 non variable, une caméra ultra-wide ‘ultra grand angle‘ de 16MP avec une ouverture de f/2.2, une caméra ‘macro‘ pour le zoom x2 de 2MP avec une ouverture de f/2.4 et enfin une caméra ToF (Time of Flight) permettant d’analyser la profondeur de champ de la prise de vue afin de par exemple faire un effet Bokeh.

 

Honor 20 AI

Sur le premier cliché pris avec la caméra grand-angle par défaut, nous observons un très fort lissage, preuve des capacités IA de l’appareil photo. Le contraste colorimétrique est très bas, de telle manière qu’il est difficile de faire la différence entre les feuilles de ce plant de tomates, les feuilles des fleurs (zinnias) et la végétation en arrière plan. On voit cependant d’une qualité différente avec un niveau de détail beaucoup plus élevé la pierre sculptée au centre de la photo. Du côté de l’arrière plan, les deux sapins ont un niveau de détail beaucoup moins élevé qui n’est pourtant pas expliqué par la profondeur de champ très faible de cet appareil photo mais plutôt du tremblement de l’appareil lors de la prise et en même temps du logiciel traitement photo qui n’a pas développé assez la qualité en arrière plan. 

Notons que pour la prise de ce cliché, l’appareil nous a demandé de le tenir sans bouger afin d’améliorer le cliché.

 

Honor 20 Golf 1

Ce cliché permet d’observer le contraste, la colorimétrie ainsi que le niveau de détail. La première difficulté que rencontre l’appareil dans le traitement est la différence d’exposition dans la photo. Les troncs d’arbres sont très foncés car peu éclaires et de l’autre côté une partie de l’herbe est très claire du fait de la météo ce jour là. En plus de cela, nous apprenons par le Lens Flare que la photo a été prise face à la lumière ce qui rajoute une difficulté dans le traitement de l’exposition.

Avec le mode Automatique et l’IA activée, le mode HDR s’active automatiquement et permet de prendre en réalité un dizaine de photo et les combiner. En l’occurrence, l’algorithme de Huawei permet un très bon résultat face à la situation avec un détail assez impressionnant sur les zones sombres avec les rainures des troncs mais ainsi qu’un lissage homogène qui est le même sur l’herbe au soleil et à l’ombre. Du côté des détails, bien qu’il y ait un lissage important témoin de la différence entre photo sur smartphone et sur APN, cela remplace le grain habituel ce qui n’est pas négatif. Du côté des couleurs, bien qu’une scène un peu saturée comme sur tout les Huawei, la restitution des couleurs est TROP bonne. Les couleurs sont trop saturées et sont au dessus de la réalité, ce qui n’est pas un facteur de qualité mais qui donne un look « Instagram ».

 

Enfin, voici la rendu des trois objectifs Ultra grand angle, grand angle et Zoom X2
Honor 20 Ultrawide
Honor 20 Wide classique
Honor 20 Zoom X2

 

Honor 20 NightMode
Enfin, le mode nuit donne malheureusement un résultat assez mauvais avec du grain qui a du coup été lissé. Sur ce cliché, seule la piscine illuminée donne un résultat naturel.

Test vidéo du Honor 20

Performances du smartphone

Le Honor 20 est équipé du SoC (CPU+GPU+NPU) conçu par la filiale de Huawei HiSilicon ayant pour homonyme le prénom de l’auteur de la chanson connue comme même sur internet : « Aaaaahhhhhhhhhhhhh« , le Kirin 980. Il s’agit du même processeur qui est aussi embarqué dans le Honor View 20, Honor 20 Pro, le Huawei Mate 20 Pro ou encore le P30 Pro. Il est censé concurrencer le Qualcomm Snapdragon 855 (que l’on retrouve par exemple dans le OnePlus 7 Pro ou encore dans le Galaxy S10 sur la version américaine). Bien que sorti 6 mois avant lui ainsi que le Samsung Exynos 9820 (que l’on retrouve dans la série des Samsung Galaxy S10). Sur notre modèle Geekbench 4 marque un score de 9320 en multi-core et Antutu Benchmark un score de 189 406 points.

Sur GeekBench, il n’arrive même pas à dépasser les Galaxy S10 Exynos (la série existe aussi avec des processeurs Snapdragon pour l’Amérique du Nord). Il dépasse toujours sur GeekBench en multi-core le Snapdragon 845 de l’année dernière mais n’arrive cependant pas à dépasser la série Snapdragon 855 que l’on retrouve donc sur les OnePlus 7, le Mi 9, la série S10 North America ou encore le LG G8. Nous attendons normalement cependant une nouvelle version le Kirin 990 en septembre que devrait embarquer le Honor 30 en juin prochain.

Le processeur est couplé à 6 Go de RAM mais cela ne veut pas toujours dire grand chose. L’iPhone ou les Google Pixels en ont que 4 Go, le OnePlus 7 Pro peut aller jusqu’à 12. Ce qui compte vraiment est la manière dont le téléphone et l’interface gère la RAM. En l’occurrence, les 6 applications les plus gourmandes de ce Honor 20 sont le Système d’exploitation Android, le Système Android, Google, l’interface utilisateur système, les fameux Google Play Services (qui ont enflammés les relations internationales entre Chine et Etats-Unis), l’accueil Huawei et enfin SwiftKey (qui est comme tous les précédents pré-installé). C’est en fait le téléphone lui même qui consomme le plus de RAM. D’après nos test, il peut rouvrir au moins 20 applications ‘rapidement’ (sans les fermer) ce qui est largement suffisant pour la majorité des utilisateurs.

 Honor 20OnePlus 6THonor View 20Xiaomi Mi 9
GeekBench93208820970710 867
AnTuTu Benchmark189 406297 133368 646

Cependant, ce processeur un peu ancien ne pose aucun problème pour la fluidité du téléphone (qui est en fait plus ralenti par EMUI) ou pour jouer aux derniers jeux vidéos.

Honor 20 Performance Krin 980

Autonomie du Honor 20

Le Honor 20 est équipé d’une batterie avec une capacité nominale (annoncée par le constructeur) de 3750mAh et de 14,445 wH. L’autonomie finale dépend majoritairement de l’utilisation de la RAM ainsi que de l’efficacité du SoC, le Kirin 980. Elle se calcule par rapport à l’utilisation générale qui est faite du smartphone au long de la journée. Si l’utilisateur recharge son téléphone tous les jours, il n’a pas besoin d’un Energizer Power Max P18K avec une batterie de 18000 mAh et son épaisseur record. Dans notre cas, le téléphone peut tenir 1 jour et demi en utilisation normale tandis qu’en utilisation très légère (très peu d’écran allumé), il peut monter jusqu’à 3 jours.

Honor 20

Qualité Sonore

Le Honor 20 est équipé d’un seul haut parleur qui donne une qualité assez moyenne. Nous ne nous attendions pas à un son Dolby Atmos mais nous regrettons tout de même que la qualité du son dépende de la position des doigts : le haut parleur se bouche facilement selon la prise en main du téléphone.

Conclusion du test

Vu le tarif de celui ci, nous ne pourrions pas facilement recommander ce téléphone si ce n’est pour un seul type de personnes : quelqu’un souhaitant réaliser de bonne photos, a qui l’interface n’a aucun intérêt et souhaitant un beau téléphone en verre. Or de ces conditions, passez votre chemin et regardez au même prix chez Samsung ou Xiaomi avec par exemple excellent Mi 9 ou son frère le Mi 9T (avec un écran sans encoche, trous ou grosses bordures).

Honor 20 - Smartphone...
  • Écran 6.26" FHD+ avec caméra dans l'écran (2340x1080)
  • Lecteur d'empreintes digitales sur le côté + Reconnaissance Faciale
Test : Honor 20
Note Globale
3.3
  • Ecran
  • Photographie
  • Performances
  • Design et finitions
  • Interface
  • Rapport qualité/prix

Honor 20

Le Honor 20 est un très bon photo-phone milieu de gamme à 500€ mais qui n’est pas pour autant très intéressant vu la concurrence agressive de Xiaomi et Samsung.

Les Plus

  • Excellent appareil photo 
  • Capteur d’empreintes digitales sur le bouton Power
  • Processeur performant
  • 6 Go de RAM

Les Moins

  • Interface MagicUI
  • Prix élevé
  • Ecran : mauvais angles de vue et noirs non-infinis
  • Un seul haut-parleur Mono

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Gagnez un iPhone GRATUITEMENT !

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Demooz Explorer

Demooz Explorer

Découvrez

Découvrez Synology

SYnology

Ailleurs sur le web

A découvrir :

On vous recommande

PromoMeilleure Vente n° 1 Enceinte Bluetooth Portable,... 29,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 2 Enceinte Bluetooth 4.2... 39,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3 Ultimate Ears, enceinte... Dès 51,75 EUR
Meilleure Vente n° 4 Enceinte Bluetooth Portable... 28,99 EUR
PromoMeilleure Vente n° 5 Zamkol Enceinte Bluetooth... 48,99 EUR