Accueil » Tests HighTech » Test casque Bluetooth français : Le Divacore Addict

Test casque Bluetooth français : Le Divacore Addict

divacore addict

Les casques Bluetooth sont devenus légion, et on les trouve sur les oreilles de passants à chaque coin de rue. Du coup, les marques jouent des coudes pour imposer leurs modèles. Réduction de bruit, autonomie, qualité de transmission, tout est bon pour rendre les casques toujours plus attrayants. Après avoir testé les Divacore Nomad+, et les Divacore Nomad, nous recevons un nouveau casque français, de la marque Divacore, qui propose un casque au rapport qualité/prix très attractif : le Divacore Addict. Nous allons le passer en revue et vérifier si le résultat est à la hauteur de ce qui est annoncé.

Divacore Addict, Casque sans...
Jusqu'à 30 heures d'autonomie en musique et 300 heures en veille. Addict vous procure d'assez d'énergie pour votre vie en musique.
99,00 EUR

Unboxing

Divacore propose son casque dans une boite élégante, noire, en carton. Le casque est imprimé en taille réelle et dans la couleur du produit, c’est plutôt réussi. Le packaging est pour le reste très épuré ou seules quelques inscriptions / spécifications sont affichées, ainsi qu’un graphique vantant la qualité du spectre audio. Un rabat aimanté laisse apercevoir une moitié de caque à travers une fenêtre en plastique transparent et Divacore liste une bonne douzaine de spécificités sur son verso.

Une fois déballé, nous retrouvons le casque dans la même position que la photo d’emballage, et les accessoires (2 câbles : 1x USB pour la recharge et un Jack 3,5 mm mâle mâle pour une utilisation filaire), ainsi que le manuel, sont rangés derrière une trappe en papier collée au boitier d’emballage. Divacore livre également une pochette souple de rangement/protection ainsi qu’un flyer et 3 stickers.

Si la pochette souple n’est pas visuellement très sexy, elle est bien conçue avec 2 épaisseurs / matières différentes : la première un peu plastifiée à l’extérieur une seconde type microfibre / polaire à l’intérieur. Si la protection en cas de chute risque d’être légère, aucun souci en revanche pour tout ce qui sera rayures, comme dans un sac par exemple.

Les câbles fournis sont blancs et tressés, ce qui est assez original (mais potentiellement salissant).

Divacore fait donc jeu égal avec la concurrence de ce point de vue là.

Design du Divacore Addict

Cet Addict est plaisant à l’œil, et cette version blanche est élégante, avec son mélange d’aluminium et de plastiques blancs. D’ailleurs, en parlant d’aluminium, Divacore a utilisé cette matière pour la charnière et le bras qui maintient l’écouteur à l’arceau.

Les écouteurs sont de type supra-aural, c’est-à-dire qu’ils sont bien constitués de mousse épaisse mais il se pose sur les oreilles, ils ne les englobent pas. La matière en contact avec la peau de nos oreilles est du cuir véritable : c’est assez rare pour être souligné. La plupart des concurrents, même orientés haut de gamme, ne proposent que des similis qui une fois qu’ils commencent à craqueler terminent très rapidement par se désagréger.

Sinon, nous trouvons bien un réglage de l’arceau permettant de s’adapter à toutes les têtes, cependant, nous avons trouvé que la taille « minimum » était un peu juste et risquait de rendre le casque un poil grand pour les petites têtes fines. Hormis cela, chaque écouteur dispose de +10/-10° sur l’axe de rotation biaxal, si ce chiffre peut paraitre faible, nous n’avons pas trouvé dans la pratique que cela était pénalisant et le casque s’est bien positionné sur l’ensemble des têtes qui l’ont porté.

Chaque écouteur est équipé d’une articulation (juste au-dessus de la charnière de l’axe de rotation biaxal), cela lui permet de gagner en encombrement pour le rangement.

Les parties de l’arceau sont en plastique; celle du dessous en contact avec notre tête est équipée d’une sorte de fine couche moelleuse pour le porter en conservant un certain confort. Il ne s’agit pas ici d’une mousse épaisse comme certains casques en sont équipés. Après 2 heures de portée, nous n’avons pas ressenti de gêne particulière, bonne nouvelle.

Ce casque est avare en boutons, nous n’en dénombrons que 3 et toutes ces commandes sont situées sur l’écouteur droit. Le bouton multifonction directement sur la coque et le double bouton de volume / piste suivante-précédente sur la tranche, qui intègre aussi la prise Jack 3.5mm pour la connectique filaire, la prise USB micro pour le rechargement, la LED de notification et l’un des 2 micros (le second se situant juste au-dessus du bouton multifonction).

Les finitions sont très bonnes, le casque ne craque pas, tout ceci laisse une bonne impression de qualité et fiabilité.

Caractéristiques techniques

  • Casque sans fil Bluetooth avec fonction kit mains libres
  • Modèle : DVC 4007
  • Typologie : supra-aural

Connectivité :

  • Bluetooth 4.1 : Codecs supportés : SBC (Sub Band Codec); aptX; aptX HD
  • NFC

Alimentation :

  • Batterie : 530 mA (1.96Wh), 3.7V; recharge complète en 2h30
  • Autonomie : 30 heures

Généralités :

  • Dimensions : 200 x 180 x 55 mm
  • Poids : 234 g
  • Réglage du volume, piste suivante / précédente , play / pause, répondre ou couper un appel
  • Haut-parleurs : 40 mm
  • Portée Bluetooth : 10 m
  • Réponse en fréquence : 20hz – 20Khz
  • Pression sonore max : 107.5 dB
  • Support 2 appareils
  • Réduction de bruit CVC 6e génération pour les appels
  • 2 micros Truesound UltraHD Voice Speech
  • Garantie 2 ans
  • 3 couleurs différentes : Blanc (et argent aluminium), Noir (et gris/brun), Blanc (et doré)
Contenu de la boîte :

  • 1 Casque Divacore Addict
  • 1 câble USB  vers USB micro pour la recharge
  • 1 câble Jack mâle 3.5mm / Jack mâle 3.5mm
  • 1 étui de transport

Prise en main

Pour un casque de type supra-aural, nous avons trouvé qu’il était agréable à porter, même sur la durée, il ne sert pas trop mais tient bien en place. N’espérez pas non plus vous lancer dans un rock acrobatique avec, ce n’est pas prévu pour.

La liaison Bluetooth, qui peut dans certains cas se trouver répétitive dans ses notifications sonores, se fait assez facilement, surtout avec la puce NFC qui permet un appairage en toute simplicité.
L’autonomie très confortable autorise de s’aventurer loin de toute prise de courant ou de batterie externe, et dans le cas où elle finirait par se vider entièrement, le mode filaire (avec un câble Jack) prendrait le relais car le casque n’a pas besoin d’être démarré pour fonctionner dans ce mode, c’est un très bon point (nous avons pu le vérifier avec la batterie du casque complètement à plat). L’autonomie en filaire est donc illimitée (ou plutôt limitée à celle de l’appareil source si celui-ci est sur batterie). S’il est très performant sur ce point, il faudra tout de même penser à avoir une idée de la durée depuis laquelle il a quitté la prise lors de sa dernière charge car l’évolution du pourcentage de batterie restante n’est pas très réaliste : nous y reviendrons plus en détail dans la rubrique « autonomie ».

Les seules remarques que nous pourrions lui trouver (ce ne sont que des remarques nous concernant, car la marque n’a jamais annoncé ces fonctionnalités) seraient le manque d’une réduction active du bruit ambiant (en écoute musicale) et l’absence de support de Google Assistant (avec bouton dédié, ou simplement par appui physique sur le casque pour l’activer). Ensuite, les seules petites choses qui nous ont agacées au début sont l’absence d’application compagnon et/ou de notification auditive, surtout lorsque l’on change certaines fonctions du casque, comme de l’état de l’égaliseur : il est possible de switcher entre 5 modes différents (Original, Bass, Treble, Rock et Pop) par simple appui du bouton multifonction mais l’absence de notification sonore et/ou d’application rend impossible quant à savoir lequel est actif, la marque laissant à l’utilisateur le soin de l’écoute et de son ressenti.
Au niveau des commandes, tout se passe sur l’écouteur droit, et seulement 3 boutons sont utilisables : volume/piste + et – selon la durée d’appui des boutons et le bouton multifonction qui sert également à l’allumage/extinction (et appairage par appui très long lors de l’allumage du casque). De par leur faible nombre et leur placement, le casque est facile d’accès et d’utilisation.
Les fonctions de base pour la lecture des fichiers musicaux sont présentes, comme passer d’une piste à l’autre en restant appuyé sur les boutons volume/piste, et mettre en pause/lecture par appui rapide du bouton multifonction. D’ailleurs, ces commandes ont fonctionné sur la plupart des applications multimédia que nous lui avons soumis (sur smartphone), comme Sportify, Deezer, Youtube, Youtube Music, ou encore VLC.
Il est possible de switcher entre les 5 égaliseurs en appuyant rapidement 2 fois sur le bouton multifonction, et lors d’un appel, la musique se coupe pour jouer la notification d’appel et il est alors possible de répondre (1 appui sur la touche multifonction et re-appui pour raccrocher) ou rejeter l’appel (appui de 2 secondes sur le bouton multifonction), une fois en appel il est possible de couper le micro en appuyant 2 secondes sur le bouton Volume -.

Nous avons malheureusement été un peu déçus en appel, malgré une réduction du bruit en appel via le procédé CVC6 (2 micros sont présents sur le casque) et le fait que les micros Truesound UltraHD Voice Speech soient de bonne facture, nos échanges ne se sont pas trouvés être à la hauteur de nos attentes, et reprendre la conversation avec le téléphone en main (et oreille) s’est révélé être bénéfique. Il est arrivé à plusieurs reprises que notre interlocuteur ait subi quelques nuisances sonores extérieures (mauvaise gestion de la réduction CVC6 ?!) et les voix retransmises (dans les 2 sens, donc les 2 interlocuteurs) ont du subir une trop grande compression, sûrement due à la liaison Bluetooth non plus en Aptx HD mais en SBC (avec transmission dans les 2 sens).
S’il n’est pas le meilleur kit mains libres pour passer des appels, il se rattrape largement en musique. On sent bien que c’est son domaine de prédilection : les voix sont claires, les basses présentes sans en faire trop et il est réellement plaisant d’écouter tout type de musique avec.
Bien entendu, l’écoute sera d’autant plus qualitative si vous disposez d’un appareil émetteur disposant du Bluetooth intégrant le codec Aptx HD, le point fort de ce casque. Cependant, lors de nos tests, si nous avons bien pu vérifier une transmission Aptx avec 4 de nos appareils, nous n’avons pas réussi à réaliser une liaison Aptx HD sur nos appareils Aptx HD (2 smartphones : LG et Asus ainsi qu’un adaptateur Bluetooth /jack-optique), et ce, même en forçant la liaison Aptx HD (dans les options de développement dans Android pour les smartphones). C’est une question dont nous avons fait part à Divacore, mais il est possible que la présence d’autres appareils Bluetooth à proximité ait « limité » cette transmission, le Bluetooth étant assez sensible à ce genre « d’interférence ».

Performances

Comme dit précédemment, ce casque Addict, utilisant le codec Aptx HD, libèrera tout son potentiel avec un émetteur (smartphone, lecteur audio Hi-Fi …) intégrant également ce format. Sur smartphone, le choix est assez restreint, heureusement, si vous ne possédez pas la version HD du codec, le casque passera par l’Aptx (non HD) qui est présent sur bien plus d’appareils. Cette version du codec reste de très bonne qualité, certes un peu inférieure mais bonne quand même, et le passage de SBC à Aptx se fait déjà agréablement sentir. Malheureusement comme nous l’écrivions juste au-dessus, il ne nous pas été possible de réaliser une liaison Aptx HD avec nos 3 appareils disposant de cette qualité de liaison. C’est un peu décevant sachant que nous avions tous les éléments pour tester le rendu de cette transmission HD.

Pour rappel, voici un petit tableau expliquant les différents codecs et leurs spécifications :

Quoi qu’il en soit, avec cette qualité de liaison HD, nous ne pouvons que vous conseiller de lire des fichiers audio de très bonne qualité également comme des Flac ou Wav (MP3 à 320Mbps minimum) et de régler vos applis de streaming sur qualité élevée ou maximum. Dans ces conditions, le son vous paraitra plus enveloppant, plus riche et plus complet. Cela est dû au fait que la liaison Aptx HD envoie plus de bitrate (quantité de données transmises par seconde), ce qui se traduit par plus d’informations à la seconde, et donc (en comparaison à une compression MP3) moins de suppression de fréquences sonores dans la piste audio.

Toutes les personnes qui ont testé ce casque ont été agréablement surprises par la puissance et la qualité de celui-ci : s’il n’est pas un gros circum aural ultra enveloppant, les basses sont bien présentes, et son poids léger aide à son confort, surtout dans la durée.

Autonomie du casque

Avant de réaliser les mesures d’autonomie et recharge du casque, nous avons laissé quelques cycles complets de charge/décharge, histoire que la batterie se « rode » un peu.

Déjà, avant toute chose, il est bon de rappeler que ce casque dispose d’une batterie de 530mAh (1.96Wh), 3.7V (données échangées avec le fabricant). Lors de notre recharge (le casque étant complètement vidé avec plusieurs tentatives de rallumage) nous avons réussi à lui faire prendre 514mAh (mesurée à l’aide d’un voltmètre USB), cela concorde avec les données constructeur.

Niveau autonomie : une fois complètement chargé, nous avons lancé une webradio en continu avec un volume aux alentours de 55/60% (casque à fond et smartphone à 55/60%), ce qui au niveau du volume sonore nous paraissait être un volume d’écoute moyen pour toutes les situations, le casque à tenu 29h20 avant de se couper. Ce résultat est très bon, et les  40 minutes manquantes par rapport à l’autonomie annoncée sont peut-être dues au fait que notre volume d’écoute était légèrement supérieur à 50%. En revanche, nous regrettons l’échelonnement du niveau de batterie restant : la barre des 50% est apparue au bout de 28h ! Puis 30% au bout de 29h pour se couper 20 minutes plus tard. Il faudra donc plutôt se baser sur le nombre d’heures utilisées en fonctionnement plutôt que de se fier au pourcentage de batterie. À noter que la batterie se vide jusqu’au bout, une fois coupé, le rallumer pour espérer gratter un un quart d’heure supplémentaire ne servira pas à grand-chose, cela ne tient que quelques minutes et même plutôt quelques secondes.

Nous avons également réalisé un test d’autonomie pour 15 minutes de charge (depuis un casque complètement vidé), pour ce temps, avec notre chargeur QC3, la batterie a reçu 100mAh et le casque a tenu 5h24 avant de se couper, toujours avec le même protocole d’écoute d’une webradio à 55/66% de volume.

Côté charge, il aura fallu 1h44 pour le recharger entièrement (après l’avoir vidé de chez vidé en tentant de le rallumer plusieurs fois quand il était vide), soit 45 minutes plus rapides qu’annoncé, bonne nouvelle, nous avons pu vérifier ce résultat lors d’une seconde charge.

Conclusion du test

Une bonne surprise, c’est ce que nous retiendrons de casque « designed en France » par une startup Française. Il est confortable et léger, sa finition est excellente surtout avec son cuir véritable et l’écoute est agréable sur toutes les fréquences avec des basses présentes (sans trop en faire).

La qualité en écoute Aptx est appréciable et nous regrettons juste de ne pas être parvenus à obtenir une liaison Aptx-HD avec nos appareils compatibles.

Côté autonomie nous atteignons quasiment les 30h selon notre protocole de test et la recharge se trouve être rapide (sans oublier que 15 minutes de recharge permettent quasiment 5h30 de musique).

Il ne lui manque finalement que la réduction de bruit active, mais n’étant pas un casque vendu comme tel, il ne faut pas en tenir compte surtout qu’il ne boxe pas dans la même catégorie, ne serait-ce qu’au niveau de son prix bien plus accessible, et nous espérons que la marque développera et commercialisera une version 2 ou un nouveau modèle prenant en charge cette technologie.

Pour un prix tout juste réduit sous la barre des 100€, c’est un bon plan pour du matériel French Tech, et chez MrHighTech, on se dit que ce serait plutôt une bonne idée de le mettre sous le sapin 😉

Divacore Addict, Casque sans...
9 Commentaires
Divacore Addict, Casque sans...
  • Jusqu'à 30 heures d'autonomie en musique et 300 heures en veille. Addict vous procure d'assez d'énergie pour votre vie en musique.
  • Equipé de la technologie Bluetooth 4.1 aptX HD et conçu avec des haut-parleurs de classe professionnelle, Addict vous donne la sensation réelle d'être au coeur de la musique.
Test du casque Bluetooth Divacore Addict
Note Globale
4.2
  • Design
  • Qualité audio
  • Rapport qualité/prix
  • Fonctionnalités
  • Autonomie

Divacore Addict : avis

Divavore propose un casque bien équilibré dans le ressenti audio. Il est confortable, léger, endurant et surtout, il propose le codec Bluetooth Aptx HD (inclus le Aptx) qui lui confère une qualité d’écoute indéniable.

Si certaines petites choses manquent ou sont à revoir, il reste un très bon casque qui se fera une place de choix bien méritée dans la liste de vos appareils à emmener partout.

Les Plus

– Léger et confortable

– Design sympa

– Écouteurs en cuir véritable

– Autonomie de 30h et recharge rapide (et 5h30 de musique pour 15 minutes de charge)

– Rapport qualité/prix

– French Tech 😉

Les Moins

– Pas d’application companion

– Pas de support des assistants vocaux (pour les aficionados)

– Échelonnement de batterie restante plus qu’approximatif

A VOIR AUSSI

Commentez

Cliquez ici pour commenter

Developper votre application IOS – Android

Vous souhaitez réaliser votre application mobile contactez l’équipe de Squirrel !

Squirrel est une agence de développement d’applications mobiles et dans la création de systèmes d’information.

support@squirrel.fr

Découvrez

Participez à de nombreux concours

EasyWin est une application qui vous propose de participer à de nombreux concours GRATUITEMENT sans polluer vos réseaux sociaux.

Ailleurs sur le web

A découvrir :